Chapitre 027 - Le plan d'Angy Nier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 027 - Le plan d'Angy Nier

Message  Schlangan le Jeu 2 Juil 2015 - 12:52

Maintenant que Schlangan avait "endormi" tous les chasseurs de primes présents dans le bar, Angy Nier alla s'asseoir à la table de Schlangan. Ce dernier fit donc de même.

Schlangan : Bon, parlons affaire, comme vous le souhaitez.
Angy : Eh bien voilà. Tout comme je vous le pensais, vous défiez l'entendement. Je n'ai malheureusement pas eu le temps de voir grand chose, mais je suppose que vous n'avez pas forcé pour vous débarrasser des chasseurs de prime.
Schlangan : Evidemment. Comme je l'ai dit, je n'ai fait que marcher à côté d'eux et leur donner un coup très léger.
Angy : C'est bien ce que je pensais. Bon, j'ai moi aussi un objet à trouver sur la planète. Il s'agit d'un objet qui devrait permettre de contrôler le temps.
Schlangan : Ah ? Différent du mien dans ce cas. Donc déjà c'est une bonne chose, nous ne cherchons pas la même chose.
Angy : C'est encore mieux. Je vous ai dit avoir besoin de chercher des hommes d'élite, mais au vu de votre force, je crois que je n'aurais pas besoin de grand chose d'autre. Mais qu'en est-il de cette jeune femme et cette jeune fille ?
Lauréline : Baaaah. N'importeuuuh qui aurrait pu les baaatre. Hips !
Schlangan : Elle ne tient pas du tout l'alcool, mais elle a raison sur ce point. Même Kimmy aurait pu les battre.
Kimmy : Vraiment ?
Schlangan : Depuis qu'Inayakura t'a entraînée, tu es bien plus forte. Tu n'as pas encore eu l'occasion de tester, c'est tout. Par contre, si cette planète est bien dirigée par des Isvaras, elle sera sûrement très dangereuse. Angy, savez-vous vous défendre ?
Angy : Ma force physique ne vaut guère mieux que celle des chasseurs de prime, voire sûrement pire. En revanche, j'ai de quoi me défendre avec de petits appareils. Ne vous inquiétez pas pour moi.
Schlangan : Si vous le dites. Revenons donc à ce que vous pouvez offrir. Il nous faut un vaisseau.
Angy : Exact. Au vu de vos capacités, je sais exactement où nous pouvons en trouver un. Il existe un groupe de chasseurs de prime à qui nous pourrons défausser un appareil. Ceux-ci sont également réputés pour travailler pour les faux dieux.
Schlangan : Qui sont-ils ?
Angy : Ce groupe s'appelle Baunti Hantara. Ils ont éliminé tout à l'heure un groupe de personnes recherchées.
Schlangan : Ce sont peut-être ceux que nous avons vu en arrivant.
Lauréline : Hips ! On auraaait dûûû les arêêtter !
Schlangan : Comment comptez-vous procéder ?
Angy : Nous devrions pouvoir subtiliser un appareil en nous déplaçant discrètement. Et en cas de pépin, grâce à vous nous devrions pouvoir nous défendre.
Schlangan : Hmmm... Et s'ils travaillent pour les Isvaras, l'accès à la planète sera sûrement facilité. Où se trouve leur base ?
Angy : Quelque part dans les environs. Je n'ai pas eu de localisation plus précise. Il va peut être nous falloir un petit véhicule pour vérifier les lieux.
Schlangan : Ce ne sera pas nécessaire. Si c'est bien ceux que je pense, je peux les trouver facilement. BAKUDÔ NO GOJÛHACHI : KAKUSHI TSUIJAKU !

Schlangan mit sa main sur la table, et forma un cercle d'énergie dans lequel des chiffres apparurent. L'énergie se dissipa, et il sourit.

Schlangan : Je les ai trouvés. Nous pouvons y aller.
Lauréline : Ouuuuuuais ! Alloooons-y ! Hips !
Angy : Son état m'inquiète quelque peu, quand même.
Schlangan : Très juste. HADÔ NO YON - HAINAWA.

Schlangan fit apparaître une corde d'énergie, et ligota Lauréline avec. Il créa ensuite en bâillon d'énergie pour la faire taire. Puis, il la souleva et la plaça sur son épaule, tel un sac à patates.

Lauréline : Mmmh mmmmh mmmh mmmh !
Schlangan : Blabla. Bien, allons-y.
Angy et Kimmy : ...

Le quatuor se mit donc en route vers les coordonnées repérées par Schlangan. Au bout de quelques minutes, le commandant de Naycerl s'arrêta.

Schlangan : Nous sommes arrivés.
Angy : Vraiment ? Je ne vois rien.
Schlangan : Pourtant c'est bien ici.
Angy : Dans ce cas, laissez-moi vous montrer ce que je peux faire.

Angy posa sa boîte à outils et l'ouvrit. Il préleva une capsule à l'intérieur, qu'il jeta devant lui. Des pattes sortirent de la capsule, qui prit la forme d'une petite araignée métallique. L'araignée commença à tourner sur elle-même, et gratta dans le sol avant de s'enfoncer. Angy regarda alors sur sa montre. Quelques instants plus tard, il appuya sur un bouton.

Angy : Il s'agit d'un complexe souterrain qui est dissimulé par des ondes de haute fréquence. Il existe une entrée située à 237 mètres dans cette direction. Ce chemin est également dépourvu de senseurs.
Schlangan : Intéressante technologie.
Angy : Voilà sur quoi je m'appuie. Ma technologie. J'ai également de quoi nous rendre invisibles, prenez ces capsules sur vous.

Angy tendit des capsules à chaque membre du groupe, puis appuya de nouveau sur sa montre.

Kimmy : Rien n'a changé ?
Schlangan : Je sens un champ électrique, probablement quelque chose qui dévie la lumière. Par contre, pourquoi peut-on toujours se voir ?
Angy : Les capsules identifient la présence des autres personnes en portant à proximité, et envoie des ondes captées par le cerveau. De cette manière, nous pouvons toujours nous voir.
Schlangan : Pas mal du tout. En avant.

Le groupe reprit donc sa marche en suivant les indications d'Angy. Une fois leur destination atteinte, Angy utilisa une nouvelle capsule, et une porte se matérialisa de nulle part et s'ouvrit. Le petit robot araignée entra d'abord, et Angy continuait à récupérer des informations sur sa montre.

Angy : Il n'y a que des caméras, mais nous sommes invisibles. Si nous rencontrons des membres de Baunti Hantara, il faudra bouger le plus discrètement possible.
Schlangan : Très bien. Tu as compris, Kimmy ?
Kimmy : Oui.
Schlangan : Alors, c'est parti.

Le groupe entra dans le repaire sous-terrain, qui ressemblait plutôt à une base militaire. Tout comme Angy l'avait annoncé, des caméras se trouvaient dans chaque couloir, mais personne n'était en vue. Tout en se déplaçant, Angy continuait de regarder sa montre, ce qui lui permettait de guider le groupe en direction du chantier spatial. Tout en continuant de cette manière, le groupe atteignit assez rapidement le chantier spatial. Ils virent alors plusieurs vaisseaux affrétés. Mais alors, toutes les lampes du chantier spatial s'allumèrent simultanément, et des soldats apparurent tout à coup par téléportation, bouchant toute issue. L'un des soldats prit alors la parole.

Membre armé A : Angy Nier, Kimmy, Lauréline, Schlangan. Nous savons que vous êtes ici sous camouflage électromagnétique. Les petites araignées espions ne sont pas suffisamment discrètes. Sans parler des discussions dans le bar qui nous appartient.
Angy : ...
Schlangan : ...
Lauréline : ...
Kimmy : ....
Membre armé A : Vous prétendez ne pas être là ? Soit.

Le soldat leva la main, et un autre soldat appuya sur un bouton. Quelques instants plus tard, la montre d'Angy explosa, et leur camouflage se dissipa, les rendant visibles aux yeux de tous.

Angy : IEM de forte puissance. Plus forte que je n'aurais cru...
Membre armé A : Ah vous voilà. Rendez-vous si vous voulez vivre.
Schlangan : Ah, je me disais que c'était trop facile. Bah, ce n'est pas comme ci quelques soldats pouvaient nous arrêter.
Membre armé A : Quelques ? Vous avez toute une base militaire contre vous. Il est impossible que vous vous échappiez.
Schlangan : Vous aviez dit que vous avez entendu ce qui se passait dans le bar. Vous devriez donc savoir que tous les chasseurs de primes n'ont rien pu faire.
Membre armé A : Encore une fois, nous ne sommes pas le même nombre.
Schlangan : Mouais. Je pourrais faire plein de chose : vous dégommer, nous rendre invisible, vaporiser la base, etc. Choisissez.
Membre armé A : Dernière sommation. Rendez-vous, ou vous allez être éliminés.
Lauréline : Mmmmmh mmmmh mmmh mmmh !

Lauréline commença à s'agiter, et se libéra de la prise de Schlangan. Elle se transforma subitement en élémentaire de flammes, détruisant son bâillon et ses entraves par la même occasion.

Schlangan : Huh oh.
Angy : Que... qu'est-ce que c'est que ça ?
Lauréline : Hips ! Cecheeez de nous meeenacer !

Lauréline créa un gigantesque tigre de flammes, qui réduisit en cendres les soldats sur sa trajectoire. Puis, elle envoya une boule de feu, qui explosa sur la position des soldats restants.

Angy : Mais que lui arrive-t-il ?
Schlangan : L'alcool lui donne chaud, c'est tout.
Angy : Mais elle est en feu !
Schlangan : Pas la peine de chipoter pour de petits détails...
Angy : ...
Lauréline : Aloooorrsss... Vous ne faaaaites pluuus les maliiins, hein ? Hips ?

Mais alors, des rochers frappèrent subitement Lauréline de plein fouet, la projetant de l'autre côté de la pièce, et la mettant K.O. et annulant sa transformation.

Kimmy : Qu'est--ce que c'était ?
Schlangan : On dirait qu'il y avait des un peu plus forts... ou plutôt... des Isvaras, n'est-ce pas ?

La fumée provoquée par l'explosion se dissipa, et cinq soldats étaient toujours debout. L'un d'eux fit apparaître cinq gros rochers, et les envoya vers Schlangan, qui se contenta d'activer de les découper avec son katana.

Schlangan : Angy, reculez un peu. Ils sont un peu plus dangereux.
Angy : Je le sais bien. Aussi faux soient-ils, leur force reste incommensurable...
Schlangan : Bien, à quelle catégorie d'Isvara ai-je l'honneur ?
Isvara : Si c'est votre dernier souhait, nous sommes quatre Ulka et un Canda.
Schlangan : Ces noms ne me disent rien, vous n'êtes ni Sitara ni Akamachin, donc vous êtes négligeables. HIKARIKAI HATESHINAI.

Schlangan activa l'aura blanche de niveau deux et se déplaça rapidement derrière les Isvaras. En un instant, il trancha la tête de quatre d'entre eux. Le survivant se transforma alors instantanément en élémentaire de roche. Schlangan sourit et activa ses huits auras habituelles, et trancha en deux son adversaire sans aucun problème. Il désactiva alors ses auras.

Schlangan : Problème réglé.
Angy : ... Je comprends mieux la prime insensée... Même ces monstres n'ont rien pu faire contre vous...
Schlangan : Evidemment, les Isvaras de ce niveau ne posent pas de problème.
Angy : Mais, et Lauréline ? Elle a été frappée de plein fouet !
Schlangan : Ivre comme elle était ce n'est pas surprenant, ça a dû la désaouler.

Effectivement, Lauréline venait de reprendre conscience, et se releva.

Lauréline : Huh... Je ne me souviens pas bien de ce qui s'est passé.
Schlangan : Tu as bu de l'alcool par mégarde, et tu as voulu vérifier si ta tête était plus solide qu'un rocher lancé par un Isvara.
Lauréline : Ah oui... Je me souviens du rocher... Je suppose que tu as éliminé le ou les Isvaras ?
Schlangan : Ouais. Bon, maintenant, il ne reste qu'à prendre un vaisseau.
Angy : Avec le boucan que nous avons fait, je ne suis pas sûr que nous y parvenions...
Schlangan : Aucun problème. Montons dans le vaisseau.
Angy : Mais...
Schlangan : J'ai dit : aucun problème.
Angy : Très bien...

Le groupe monta donc à bord du premier vaisseau venu. Angy s'installa aux commandes.

Angy : Et maintenant ?
Schlangan : Eh bien, volons jusqu'à la sortie du hangar.
Angy : Mais ils n'ouvriront jamais la porte ! Ils savent que nous sommes là !
Schlangan : Ils savent peut être, mais avoir vu leurs "chefs" se faire anéantir semble les avoir démoralisé. Personne n'a essayé de nous arrêter depuis.
Angy : Oui, mais la porte...
Schlangan : Nous verrons bien. Allez, en avant !
Angy : ... Très bien. Nous courrons droit à notre perte, j'espère que vous en êtes conscient ?
Lauréline : Schlangan a sûrement une idée, ne vous en faites pas.
Angy : Si vous le dites...

Angy fit donc léviter le vaisseau, et commença à le piloter vers la porte. Comme il s'y attendait, la porte ne s'ouvrait pas. Mais alors, il vit Schlangan lever la main, et une brèche spatiale se forme devant le vaisseau. Angy ne s'y attendait pas, si bien qu'il ne put l'esquiver. Le vaisseau réapparut alors en altitude au-dessus de la planète.

Angy : Mais... Que s'est-il passé ?!
Schlangan : Je nous ai ouvert une porte. Une qu'ils ne peuvent pas emprunter, qui plus est. Et nous avons gagné du temps.
Angy : Vos pouvoirs sont aussi invraisemblables que ceux des faux dieux !
Schlangan : Non, leurs pouvoirs sont aussi invraisemblables que les nôtres. Nous étions dans cet univers bien avant leur arrivée !
Angy : ...
Schlangan : En tout cas, nous pouvons maintenant aller sur Géa. Ou plutôt sur... quel est son nom actuel déjà ?
Angy : Sangamara Pathara.
Schlangan : Ah oui voilà. Direction Sangamara ParLà !
Angy : Pathara.
Schlangan : C'est pareil !
Kimmy : Nous allons trouver un des amis d'Inayakura là-bas ?
Lauréline : C'est le but.
Angy : Un ami de qui ?
Schlangan : C'est en rapport avec l'objet que nous cherchons.
Angy : D'accord. Bon, c'est parti.


Suite au prochain chapitre

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6451
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum