Chapitre 034 - La première clé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 034 - La première clé

Message  Schlangan le Ven 21 Aoû 2015 - 14:05

Sachant maintenant où se trouvaient les sept clés, Serge, Jeanne, Julie et George repartirent dans leur maison pour se reposer un peu, la journée ayant été longue. Toutefois, par mesure de précaution, Serge resta à monter la garde une partie de la nuit, tandis que Jeanne prit la relève ensuite. Le lendemain matin, le groupe partit en direction de l'emplacement de la première clé, à savoir vers le lac. Celui-ci était assez petit, parfaitement calme, et présentait un îlot en son centre. Sur la rive du lac se trouvait une cabane visiblement utilisée pour louer un bateau. L'eau du lac semblait plutôt opaque.

Serge : Bon, il est censé y avoir une clé dans ce lac.
George : Est-elle sous l'eau ?
Serge : Bonne question. L'une de tes capsules fait-elle détecteur de métaux ?
George : Détecteur, non, mais elle peut sonder les environs et nous envoyer une carte. Pas trop longtemps dans un environnement aqueux, mais ça nous donnera une idée.
Serge : Dans ce cas essayons ça, ça évitera de se mouiller.
George : Très bien.

George sortit une capsule, et l'envoya dans l'eau. Mais à peine l'araignée robot eut-elle touché l'eau qu'elle se mit à fondre et fut complètement dissoute.

Serge : NANI ?! Ce n'est pas de l'eau ?
George : Apparemment pas.
Jeanne : Il n'y avait pas dans les règles quelque chose qui disait qu'il était interdit de se baigner dans le lac ?
Serge : Ah, peut-être. Ça paraît bien plus logique tout à coup.
Julie : Que va-t-on faire alors ?
Serge : C'est assez simple, allons voir si on peut prendre un bateau, nous apprendrons peut-être quelque chose.

Le groupe se dirigea donc vers la cabane sur la rive. A l'intérieur se trouvait un homme rondouillard, mal rasé, dégageant une puanteur impressionnante.

Homme : Salût mosieû-dâme. Vo voleuz m'éprunteu yun batchô ?
Julie : Qu'est-ce qu'il a dit ?
Serge : Hmmm. Ça l'air d'être un genre de langage ancien. Mais oui nous cherchons un bateau. Vous en avez ?
Homme : Wèye ej d'é yun dè disponîb. Vo voleuz èl utiliseu ?
Serge : Hmm... Est-ce qu'il peut passer cette eau acide au moins ?
Homme : Èm batchô résisteu à èl yaû acîd. Vo voleuz dèl matèrièl dèl pêche. eûn pèque, yun fileû ?
George : Du matériel de pêche ? Ça peut servir.
Homme : Toût eût d'vé èl batchô. Bôn vwôyâg ! Gar'-à-magne à èl yaû acîd !

L'homme laissa donc le groupe prendre un bateau dans lequel se trouvait du matériel de pêche. Le "bateau" en question n'était rien de plus qu'une barque, pouvant tout juste accueillir les quatre membres du groupe. Serge testa en plongeant une rame dans l'eau, et celle-ci semblait résister.

Serge : Bon, du fait ne mettez pas vos mains dans l'eau.
George : Que fait-on du coup ?
Serge : Tes robots peuvent-ils sonder le lac sans aller dedans ?
George : On peut toujours essayer un écho sonar.
Serge : Je vais nous diriger vers l'îlot du centre, en attendant sonde autour de nous.
George : Très bien.

Tandis que Serge dirigeait la barque vers l'îlot, George essaya de sonder le lac, mais il n'avait aucun retour sonar, comme si les ondes émises étaient absorbées par le lac. Ils accostèrent sur l’îlot, qui était tout de même assez petit.

Serge : Bon. Le plus embêtant, c'est qu'on ne sait pas à quoi peuvent bien ressembler les clés.
Jeanne : Tu n'as pas réussi à faire parler l'Isvara ?
Serge : Il s'est téléporté après m'avoir révélé l'emplacement des sept clés, donc je n'ai pas pu en savoir plus.
George : Donc il ne nous reste plus qu'à explorer minutieusement les lieux.

Le groupe commença donc à passer au crible l'îlot, soulevant la moindre pierre. Après avoir fait le tour de celui-ci, ils n'avaient rien trouvé. Jeanne constata alors que Julie regardait vers le lac.

Julie : Il y a un gros poisson là-bas !
Jeanne : Un poisson ? Dans cette eau ?

Jeanne regarda dans la même direction que Julie, et vit effectivement un aileron à la surface de l'eau. L'animal en question en surgit alors, il ressemblait à un dauphin, mais semblait avoir une carapace osseuse. L'animal se rapprocha de l'îlot, et bondit juste devant le groupe, en projetant de l'acide en retombant dans l'eau. Serge tira juste à temps Jeanne et Julie en arrière. Il regarda alors dans les environs, et ne vit pas d'autre animal du même style.

Serge : Hmf. C'est peut-être un indice.
George : Nous pouvons essayer de le pêcher.
Serge : Bonne idée. En avant.

Le groupe remonta sur la barque, et George s'empara du filet. Serge érigea un bouclier énergétique autour de la barque afin de protéger le groupe. L'étrange mammifère marin s'amusa à faire de nouvelle pirouettes à côté du groupe, les aspergeant d'eau acide. Fort heureusement, le bouclier de Serge les protégeait. Serge érigea alors un mur d'énergie devant l'animal pour le bloquer, et s'empressa d'en ajouter d'autres afin de lui barrer la route. Une fois l'animal piégé, Serge retira son bouclier énergétique, permettant à George d'envoyer le filet sur leur proie. Le mammifère essaya de se débattre, mais il fut capturé. Le groupe ramena la barque sur l’îlot et posa la créature sur la terre ferme. Autour d'une nageoire était attachée une pierre précieuse. Serge s'en empara, et la pierre commença à briller. A ce moment, un faisceau de lumière vertical émergea du lac.

Jeanne : Qu'est-ce que c'est ?
Serge : Cela doit avoir un lien avec cette pierre. Je pense que nous pouvons relâcher la créature.
George : Très bien.

Le groupe libéra donc l'animal, qui se hâta de retourner sous l'eau. Puis, ils prirent la barque pour se rendre à l'endroit d'où provenait la lumière. Plus ils s'en rapprochaient, plus la pierre brillait fort. Alors qu'il arrivèrent sur le faisceau lumineux, le lac commença à s'agiter, et l'eau commença à bouillonner, provoquant de la vapeur. Voyant cela, Serge se hâta de créer un courant d'air pour protéger le groupe de ces vapeurs probablement acides. Le niveau de l'eau commença alors à chuter au fur et à mesure que les vapeurs s'intensifiaient, jusqu'à ce que le lac se retrouve complètement à sec. Ils découvrirent alors une porte au fond du lac, au sommet de laquelle se trouvait une gemme similaire à celle qu'ils avaient trouvé. A côté de celle-ci se trouvait un emplacement vide, donc Serge plaça la gemme en leur possession dessus. La porte s'ouvrit alors, dévoilant des escaliers menant visiblement sous le lac.

Serge : Je crois que nous sommes dans la bonne direction.
George : Je le pense aussi.

Le groupe s'engagea donc dans les escaliers, et remarquèrent que des torches contre les murs s'allumaient au fur et à mesure de leur progression. Ils débouchèrent ainsi dans une salle, circulaire, avec une porte au fond. Dès leur entrée dans la pièce, un hologramme apparut.

Hologramme : Soyez les bienvenus, mortels. Vous êtes arrivés jusque ici, soyez-en félicités. Pour obtenir la clé que vous convoitez, vous devrez résoudre les énigmes que je vous poserez. Sachez que si vous êtes incapables de répondre, vous serez plongés dans l'eau de ce lac, et donc dissous.
Serge : Motivant.
Hologramme : Voici la première énigme. Imaginez deux chopes parfaitement identiques. L'une contient 20 cl de vin, l'autre contient 20 cl d'eau. On remplit une cuillère prélevée dans la chope d'eau, et on la vide dans la chope de vin avant de bien mélanger le tout. Ensuite, on remplit la même cuillère prélevée dans cette dernière chope, et on la vide dans la première. Il y a donc à nouveau 20 cl de liquide dans chacune des deux chopes. Y a-t-il plus d'eau dans le vin, ou de vin dans l'eau ?
Serge : Il va falloir réfléchir avant de donner une réponse.
Hologramme : Dès que vous pensez avoir trouvé la réponse, dites-le moi.
Jeanne : Donc au départ on avait une chope que de vin et une que d'eau.
Serge : Ce qui fait donc 100% d'eau d'un côté et 100% de vin de l'autre. Donc on prélève de l'eau dans la chope d'eau, genre 5 cl ?
George : Dans ce cas, au moment où on prélève, il y a toujours 100% d'eau et de vin des deux côtés. Si on vide cette cuillère dans la chope de vin, on a 20 cl de vin et 5 cl d'eau, ce qui fait 20% d'eau et 80% de vin.
Serge : Donc ensuite, tout est bien mélangé, et on prend une nouvelle cuillère dans cette nouvelle chope. Donc 20% d'eau et 80% de vin sur les 5 cl, ce qui fait 1 cl d'eau et 4 cl de vin.
George : Ceci remis dans la chope d'eau qui n'avait plus que 15 cl d'eau, cela donne 16 cl d'eau et 4 cl de vin, soit 80% d'eau et 20% de vin.
Serge : En sachant que de l'autre côté on est passé de 20 cl de vin et 5 cl d'eau à 16 cl de vin et 4 cl d'eau, donc en gardant les mêmes pourcentages.
George : Ce qui nous amène donc à avoir autant d'eau dans le vin que de vin dans l'eau dans l'autre chope.
Serge : C'est cela. Allons donner la réponse. Hologramme ! Voici la réponse : il y a autant d'eau dans le vin qu'il y a de vin dans l'eau !
Hologramme : ... Cette réponse est correcte. Vous pouvez avancer dans la salle suivante ou rebrousser chemin si vous ne vous sentez pas prêts.

L'hologramme disparut, et la porte du fond s'ouvrit. Le groupe s'y engagea, pour arriver dans une salle similaire, où l'hologramme refit son apparition.

Serge : Quel gâchis d'espace, il aurait pu poser la question suivante au même endroit.
Hologramme : Plus vous vous enfoncez dans cet endroit, plus il vous sera difficile de vous échapper en cas de mauvaise réponse.
Serge : Très juste. Allez, pose ton énigme.

A ce moment, deux récipients transparents gradués, un bac d'eau sortirent du sol à côté de la porte. Un trou apparut à côté dans le sol. L'hologramme reprit la parole.

Hologramme : Vous allez devoir remplir ce trou avec l'eau contenu dans le bac. Pour pouvoir ouvrir la porte, vous devrez verser exactement quatre litres d'eau dans le trou. Si vous en mettez moins, ou plus, vous serez dissous. Vous avez à votre disposition un récipient de trois litres, et un récipient de cinq litres. Faites de votre mieux.
Jeanne : Qu'en est-il de l'eau dans ce bac ? Pouvons-nous la toucher ?
Hologramme : Oui, elle est différente de l'eau du lac, vous pouvez la toucher sans danger.

L'hologramme disparut alors, laissant le groupe réfléchir sur cette nouvelle énigme.

Serge : Bon, cette fois nous avons de quoi remplir cinq litres et trois litres, alors voyons...
Jeanne : Si on verse le contenu du bac de cinq litres dans celui de trois litres, il nous restera deux litres d'un côté.
George : Ce qui nous fera un récipient à trois litres, et un à deux litres. Si seulement on pouvait verser les deux litres en attendant, il suffirait de refaire ça une fois pour régler le problème.
Serge : On peut jouer avec les récipients autant que l'on veut, donc il faudra vider le récipient à 3 litres, pour mettre les 2 litres que nous avons dedans.
Jeanne : Mais que comptes-tu faire avec ça ?
George : Ah oui je vois. Remplir celui de cinq litre ensuite, et compléter le litre manquant dans le récipient à trois litres.
Jeanne : Ah ! Comme ça il restera quatre litres dans le récipient de cinq litres !
Serge : Exactement.
Julie : Je ne comprends pas tout...
Serge : C'est un jeu de logique. Demande à Inayakura de t'expliquer, il a dû saisir.

Serge alla donc s'emparer des deux récipients, et commença la manœuvre. Il remplit celui de cinq litres, et s'en servit pour remplir celui de trois litres. Il vida alors celui de trois litres pour transvaser le contenu restant du récipient de cinq litres dedans. Il remplit de nouveau le récipient de cinq litres, et s'en servit pour compléter celui de trois litres. Enfin, il versa le contenu restant du récipient de cinq litres dans le trou. Quelques instants plus tard, la porte s'ouvrit, menant cette fois à une pièce où se trouvait un pendentif en forme d'heptagone, avec le chiffre un gravé dessus. L'hologramme apparut de nouveau.

Hologramme : Vous avez réussi les épreuves vous menant à la clé. Vous en aurez besoin pour accéder aux autres clés. Toutefois, il vous reste une dernière épreuve.
Serge : Encore ?
Hologramme : Au moment où vous prendrez cette clé, le lac se remplira de nouveau, et vous serez dissous. Vous devez y survivre si vous voulez obtenir les autres clés.
Serge : Hmf. Si j'avais su, j'aurais détruit les portes. Mais très bien, c'est noté.

L'hologramme disparut alors, laissant le groupe.

George : Que va-t-on faire alors ?
Serge : Commençons par tester quelque chose, au cas où. KATEMI SUZURE.

Serge voulut ouvrir une brèche spatiale, mais cela n'eut aucun effet, comme il s'y attendait. Il soupira.

Serge : Forcément. Je ne peux pas utiliser cette technique ici. Bon ce n'est pas grave. Nous allons y aller délicatement. Placez-vous là, et prenez la clé à mon signal.

Serge s'avança, et fit signe à George de prendre la clé. Au moment où celui-ci la prit, le sol se mit à trembler, et Serge lança l'attaque Ragnarok sur le sol, créant un gigantesque trou. Comme l'hologramme l'avait annoncé, l'eau acide se dirigea vers eux, mais elle tomba dans le trou créé par Serge, bien que le flot ne semblait pas vouloir cesser.

Serge : Ne traînons pas, je ne sais pas quelle est la limite d'eau.
Jeanne : Mais par où pouvons-nous sortir ?
Serge : C'est évident, non ? Par au-dessus. RAGNAROK !

Réitérant son attaque, mais cette fois-ci vers le plafond, Serge fit une gigantesque ouverture dans le plafond. Il demanda alors à Julie d'invoquer Inayakura, pour que celui-ci puisse les transporter en-dehors en sautant. Une fois celui-ci invoqué, c'est ce qu'il fit, et le groupe put retourner sur la rive du lac assez simplement. Quelques instants plus tard, le niveau de l'eau commença à remonter, jusqu'à ce que le lac retrouve son allure initiale.

Serge : Comment se fait-il qu'il y ait le même niveau d'eau alors que j'ai fait un gigantesque trou ?
George : On dirait qu'il y a quelque chose qui a fourni de l'eau. A la base, tout s'était évaporé.
Serge : C'est vrai. Bon, en tout cas nous avons une clé. Passons à la suivante.


Suite au prochain chapitre

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6459
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum