Chapitre 043 - Le piège

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 043 - Le piège

Message  Schlangan le Jeu 15 Oct 2015 - 13:30

Jeanne, Serge, Julie et George avaient profité de leur nouveau logement pour se reposer. Tout comme Serge le pensait, il n'y eut aucun problème. Le lendemain, le groupe sortit de l'appartement, afin de se rendre vers la banque. Alors qu'ils venaient se sortir, quatre Isvara leur barrèrent la route. Trois d'entre eux portaient des toges noires, et le dernier avec une toge rouge.

Isvara en toge rouge : Halte. Vous n'irez pas plus loin.
Serge : On vient à peine de sortir, vous pourriez nous laisser faire au moins un ou deux pas.
Isvara en toge rouge : Je ne comprends pas que l'on autorise des mortels à se déplacer ici. Apprenez votre place.
Serge : Pfff... C'est bien parce que des Isvaras de votre rang ne valent rien que nous sommes ici.
Isvara en toge rouge : Misérable mortel... Tuez-le.

Mais alors, l'un des isvaras en toge noire attrapa celui en toge rouge à la gorge, et lui brisa les cervicales sur les champ. Il enleva alors sa toge noire, et s'empara de la toge rouge de sa victime.

Isvara en toge noire devenue rouge : Quel imbécile. Relâcher sa garde.
Serge : Ah, c'est comme ça que vous définissez les rangs. C'est quoi au-dessus de Stara machin déjà ?
Isvara en toge noire devenue rouge : Je suis maintenant un Ulka, mortel. Respecte-moi, ou tu finiras comme lui.

Serge éclata de rire, ce qui déplut fortement à son interlocuteur. Le nouvel Ulka attaqua aussitôt, mais Serge lui donna une gifle en rigolant, puis un coup de pied en pleine tête, l'assommant. Puis il se tourna vers les deux Isvaras en toge noire restants.

Serge : Ah là là... Vous voulez le rejoindre ?
Isvara en toge noire : ... Non, ça ira.
Serge : Bien, à plus tard alors. Allons-y.

Laissant en plan les deux Isvaras, le groupe repartit, pour se diriger vers le deuxième plus grand bâtiment, identifié comme la banque. Ils virent sur la route deux Isvaras en plein duel, mais ne furent pas dérangés. Ils entrèrent dans la banque en question, et purent constater qu'ils se trouvaient dans un grand hall où de nombreux Isvaras erraient. Il n'y avait visiblement pas de guichets spécifique au sein de la banque, seuls des Isvaras errant de tous les côtés. Non loin de là, une porte s'ouvrit, et un Isvara en sortit avec une boîte. Le groupe observa alors le comportement des Isvaras. Certains pianotaient sur les ordinateurs, puis une se dirigeaient par l'une des portes du hall, pour revenir peu de temps après avec un objet.

Serge : Tiens donc, on dirait qu'ils retirent des choses.
George : Allons voir ces ordinateurs alors.
Serge : Bonne idée.

Le groupe se dirigea donc vers l'un des ordinateurs. Sur l'écran se trouvait un moteur de recherche, ainsi qu'une liste exhaustive de tous les objets. Jeanne remarqua alors un bouton "Informations". Serge appuya donc dessus, et le fonctionnement de la banque s'afficha devant eux.

Serge : Alors voyons... d'après ce que je lis, ce qu'ils appellent banque correspond plutôt à une banque d'objets. On peut retirer des objets pour une durée limitée, un peu comme on retire des livres dans une bibliothèque. On peut donc chercher un objet nous intéressant. En fonction du rang et de la valeur de l'objet, la durée d'emprunt varie.
Jeanne : C'est intéressant comme système.
Serge : En effet. George, peut-être que ce que l'on cherche se trouve ici.
George : C'est ce que je commence à penser.
Serge : Dans ce cas, George, regardons si ce que tu cherches est là. Je pense que tu peux maintenant nous dire ce que c'est.
George : Effectivement. L'objet que je cherche est un ancien artefact permettant de contrôler le temps. Il ressemble à une montre à gousset.
Serge : Ah, ce n'est pas n'importe quoi. Je suppose donc que tu étais enfin enclin à nous le dire car je t'ai dit que je maîtrisais le temps, et donc que je ne risquais pas de voler l'objet.
George : Oui, en effet. Il faut toujours rester méfiant.
Serge : C'est compréhensible. Allez, regardons si cet objet s'y trouve.

Serge commença à pianoter sur l'ordinateur, en entrant des mots-clés tel que montre, temps. Rapidement, la liste des objets correspondant apparut. Et l'un d'eux était exactement l'objet que George recherchait.

Serge : Voyons voir. Nom, Samaya Hari, ancien nom, Jikan no Tokei. Artefact permettant de contrôler le temps dans un espace physique localisé.
George : C'est bien l'objet en question !
Serge : Très bien, voyons voir les conditions d'emprunt. Staradata, impossible, Ulka, impossible, Canda, impossible, Graha, impossible, Sitara, impossible, Akasaganga, un jour. Sérieusement ?
George : Alors que sont ces classes d'Isvaras ?
Serge : De ce que j'ai vu, les Staradata sont en toge noire, les plus faibles. Les Ulka doivent donc être en toge rouge, les Canda en armure de bronze, les Graha en armure d'argent, et les Sitara en armure d'or. Et enfin, l'Akasaganga que j'ai croisé était en armure noire.
George : Je vois.
Serge : Je peux sans mal balayer les Isvaras jusque Sitara. L'Akasaganga était excessivement fort par contre, j'ai failli y rester.
Jeanne : Serge...
Serge : Oui ?
Jeanne : Il y a une barre de défilement, il y a d'autres classes d'Isvaras apparemment.
Serge : Nani ?
Jeanne : Oui regarde, Kala Kothari, un mois, Brahmanda, infini. Est-ce que ça veut dire qu'il existe des Isvaras encore plus forts ?
Serge : ... Je n'espère pas. Enfin bon, essayons de retirer l'objet dans les règles. Même si je n'y crois pas trop.

Serge appuya sur le bouton retirer l'objet, mais un message d'erreur apparut à l'écran.

Serge : Alors. "Vous n'êtes pas enregistré en tant qu'Isvara, vous ne pouvez rien retirer". Forcément. Il faudra revoir l'Isvara au chaperon rouge pour lui demander de corriger ça. Même si apparemment il faut le rang d'Akasaganga.
George : Être plus fort que les Sitara ne suffira pas ?
Serge : J'en doute. Quand on double le deuxième d'une course, ça ne fait pas de nous le premier. Donc battre les Sitara me place juste dans leur rang je pense.
George : Comment faire alors ?
Serge : On ne peut pas l'avoir par des moyens conventionnels, c'est tout.
George : Ah je vois. Il y a d'autres méthodes, en effet.

Mais alors, les informations sur l'écran changèrent tout à coup, ce que remarqua Jeanne.

Jeanne : "Vous êtes accusés d'avoir des pensées contraire au règlement de cette banque. Vous allez être purgés sur le champ".
Serge : NANI ?! C'est quoi ce délire ?
Julie : Ça veut dire quoi, purgés ?
Serge : On ne vas pas tarder à le savoir...

Aussitôt le groupe fut téléporté ailleurs. La manœuvre les sépara également, et ils atterrirent dans un endroit ressemblant au labyrinthe qu'ils avaient emprunté pour atteindre le quartier divin. Pendant ce temps, dans la tour principale, un message fut transmis à l'Isvara en armure noire.

Isvara en armure noire : Hmm... Ça a été plus rapide que prévu. La banque a détecté des pensées néfastes.
Lazy : Ils ont donc été envoyés dans le labyrinthe purgatoire ?
Isvara en armure noire : C'est cela. Mais les systèmes de sécurité là-bas ne suffiront pas. Lazy, tu vas aller les capturer.
Lazy : Très bien.
Isvara en armure noire : Par contre, n'essaie pas de combattre le maître de Naycerl, tu te ferais tuer.
Lazy : ... Comment allons-nous faire alors ?
Isvara en armure noire : Va capturer les autres déjà, je lui enverrai un message ensuite.
Lazy : Très bien.

Pendant ce temps, dans le labyrinthe, Serge tenta de contacter télépathiquement ses alliés, mais il n'eut aucune réponse. Il décida d'explorer les environs un petit peu avant de ne penser à tout détruire. George, de son côté, venait de disposer plusieurs robots d'exploration pour scanner les environs. Mais alors, Lazy apparut devant lui.

Lazy : Ah, en voilà un.
George : Qu'est-ce que ça veut dire ?
Lazy : Il ne faut pas envisager d'attaquer la banque, elle n'aime pas ça. Quoiqu'il en soit, vous allez être emprisonné, Angy Nier.
Angy : ...
Lazy : Que je connaisse votre nom vous surprend ? Il ne fallait pas s'identifier pour obtenir une demeure. Maintenant, je vais essayer ne pas vous tuer, vous êtes tellement faible.

Lazy disparut de la vue d'Angy et le frappa d'un doigt derrière la nuque, le mettant K.O. Angy fut alors téléporté de nouveau. Puis, Lazy se téléporta également, pour arriver devant Julie, qui avait invoqué Inayakura.

Lazy : Ah, vous voilà.
Julie : ...
Inayakura : ...
Lazy : La créature de lumière, Inayakura, et Kimmy. Vous allez rejoindre votre ami Angy.
Inayakura : Ce ne sera pas si simple de nous tuer !
Lazy : Oh, mais nous n'avons pas l'intention de vous tuer.

Inayakura cracha une boule de foudre droit sur Lazy, sans aucun effet. Celle-ci lui donna un simple coup de pied, le mettant K.O. net, puis frappa également Kimmy dans le ventre, l'assommant à son tour. Au moment où Kimmy fut mise K.O., Inayakura retourna dans son âme. Kimmy fut alors téléportée comme l'avait été Angy. Lazy se rendit cette fois à l'endroit où se trouvait Jeanne.

Lazy : La voilà.
Jeanne : Quelque chose me dit que vous n'êtes pas venue ici en tant qu'alliée.
Lazy : Bien évidemment, ma chère Lauréline. Vous avez enfreint une règle, donc vous allez être emprisonnée comme vos amis Angy et Kimmy.
Lauréline : Donc nos identités ont été déterminées. Dans ce cas, je ne rendrai pas la chose facile. URUKIDO MABUSHII.

Lauréline se transforma en triélémentaire et activa l'aura de lumière de niveau trois. Lazy ne put s'empêcher de rire.

Lazy : C'est très bien d'augmenter votre force, mais vous ne savez pas utiliser la terre, vous ne pouvez pas me vaincre.
Lauréline : Peut-être, mais pouvez-vous me battre à ce niveau, avant que mon dernier allié arrive ?
Lazy : ... Quoi ?

Effectivement, Serge avait détecté le dégagement d'énergie de Lauréline, et entreprit d'aller vers elle, sans se soucier des murs du labyrinthe. De ce fait, Lazy se transforma aussitôt en élémentaire de terre, et envoya plusieurs blocs de terre sur Lauréline, qui les arrêta avec un mur de glace. Lazy s'enfonça dans le sol pour ressortir derrière Lauréline, qui se plaça elle-même dans une sphère de glace. En concentrant son énergie, Lazy put percer la sphère, mais Lauréline créa cette fois un brouillard pour se dissimuler.

Lazy : Maligne. Mais malheureusement, j'ai l'avantage à cet endroit !

Lazy se fragmenta en plusieurs morceaux et entra dans le sol. Elle parvint à localiser Lauréline qui s'échappait, et lui barra la route en formant un mur devant elle. Lauréline envoya un dragon de foudre et de glace sur le mur, mais celui-ci ne broncha pas. La voix de Lazy retentit alors.

Lazy : Je suis maintenant les murs qui vous entourent. Et je ne peux pas être blessée par des attaques de ce type.
Lauréline : C'est vrai. Mais c'est trop tard.

A ce moment, l'attaque Ragnarok frappa le mur de plein fouet, et Lazy alla se reformer plus loin, endommagée. Serge, transformé en golem, muni du Spir de lumière et de sept auras, venait d'arriver.

Lazy : Urg... Le maître de Naycerl, Schlangan.
Schlangan : Ah, je n'ai plus à m'appeler Serge ? Ce n'est pas trop tôt.
Lauréline : Tu arrives au bon moment.
Schlangan : Cette Sitara est quand même un peu plus forte que les Sitara moyens.
Lazy : ...
Schlangan : Bon. Puisque maintenant c'est la guerre, semons un peu le trouble.

Mais alors, la voix de l'Isvara de la tour noire retentit dans le labyrinthe.

Isvara en armure noire : Lazy, je suis déçu. Tu n'as même pas pu arrêter Lauréline.
Lazy : ...
Isvara en armure noire : Enfin qu'importe. Schlangan et Lauréline, je vous avise de reconsidérer votre position. Bien que Lazy soit incapable de vous capturer, je tiens à vous rappeler que nous détenons Angy Nier et Kimmy. Je vous recommande donc de vous rendre, si vous ne voulez pas que leur vie s'estompe.
Lauréline : Du chantage !
Schlangan : Donc vous souhaitez juste nous enfermer en prison si je comprends bien ?
Isvara en armure noire : Oui. Vous tuer serait possible, mais ce n'est pas notre intention. Rendez-vous.
Schlangan : Très bien. Nous nous rendons.
Lauréline : Huh ?
Schlangan : Il a raison. Ils tiennent Kimmy et Angy. Allons les retrouver, nous verrons après.
Isvara en armure noire : Levez les mains, et vous serez téléportés.
Schlangan : Soit.

Schlangan leva les mains, et Lauréline fit de même. Les deux furent téléportés à leur tour. Ils furent envoyés au même endroit que Kimmy et Angy, dans une petite pièce. Schlangan reprit alors forme humaine, ainsi que Lauréline. Leurs auras furent dissipées, et un Isvara se trouvait là-bas.

Isvara : Ah voilà les deux derniers. Soyez les bienvenus dans la prison de marbre.



Suite au prochain chapitre

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6426
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum