Chapitre 048 - Le couloir du temps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 048 - Le couloir du temps

Message  Schlangan le Ven 20 Nov 2015 - 14:13

Une semaine s'était écoulée depuis que le groupe était revenu de la planète Sangamara Pathara. Schlangan connaissait maintenant trois auras de niveau trois, et avait appris à utiliser l'énergie ambiante pour économiser la sienne. Pendant cette semaine, il avait fait de nombreux calculs sur la méthode à employer pour pouvoir voyager dans le temps. En cette matinée, Lauréline vint le rejoindre dans son bureau.

Lauréline : Toujours en train de travailler sur ta nouvelle technique ?
Schlangan : C'est ça. Il serait intéressant de trouver comment faire.
Lauréline : Que comptes-tu faire une fois que tu auras réussi ?
Schlangan : Oh, tester à courte portée serait déjà bien. Je pense que j'ai trouvé comment faire, il faudrait que je teste. Ah tiens je sais ! Si je réussis à voyager dans le passé, que je m'envoie à un papier avec le nom de la technique ! Il est 09:16 !
Lauréline : Allons, tu sais très bien que ça ne fonctionne jamais dans les films.
Schlangan : Bah, on sait jamais, je pouvais tester.
Lauréline : Très bien, je te laisse alors.

A ce moment, quelqu'un frappa à la porte du bureau. Lauréline, qui allait partir, alla donc ouvrir, mais il n'y avait personne, juste un papier sur le sol. Elle le ramassa, le regarda, et le tendit à Schlangan.

Lauréline : Ah, tu avais raison.
Schlangan : Mh ?
Lauréline : Regarde c'est pour toi.
Schlangan : Voyons ça... "La technique s'appelle Jikû Kiretsu, signé Schlangan." Ha ! J'avais raison !
Lauréline : En effet.
Schlangan : Il ne me reste plus qu'à la finaliser. Visiblement, j'ai frappé à la porte à... 09:17. Une minute de retard. J'espère que j'aurai une bonne excuse.

Schlangan reprit ses calculs après que Lauréline l'ait laissé. L'après-midi, il se rendit sur le terrain d'entraînement, pour tester celle-ci. Il vit alors que Lauréline et Inayakura étaient en train d'apprendre l'aura de la lumière de niveau un à Kimmy. Celle-ci courait facilement avec l'aura.

Schlangan : Oh, apprendre Shiroi Reikyoudai, ça me rappelle des choses.
Lauréline : Je lui ai transmise, et elle n'a même pas été gênée par l'aura, comme si c'était naturel pour elle.
Schlangan : Vraiment ? Bon allez, je vais tester ma technique, ne vous approchez pas trop, sait-on jamais.
Lauréline : A quel moment veux-tu aller ?
Schlangan : Eh bien je ne sais pas trop où la dose d'énergie m'enverra en fait. C'est un peu un test comme ça.
Lauréline : Hein ?! Mais si tu ne peux pas revenir ?
Schlangan : Pas de soucis, j'ai bien vérifié comment maintenir la stabilité du passage, je pourrai le reprendre sans problèmes. Et puis, je me suis envoyé le papier, donc ça doit fonctionner. D'ailleurs, j'ai pris celui reçu dans ma poche, pour le renvoyer si besoin.
Lauréline : Tu y vas seul ?
Schlangan : C'est préférable, continuez d'entraîner Kimmy. Allez c'est parti... Il est 14:15. JIKÛ KIRETSU !

Schlangan se concentra et créa une brèche de la même manière que Katemi Suzure. Mais celle-ci n'avait pas la même allure, elle ressemblait à un portail argenté tourbillonnant. Schlangan passa la main au travers, et put la ressortir sans mal. Il fit signe à Lauréline, puis entra dedans. La brèche se referma cependant après son passage.

Kimmy : C'est fermé !
Inayakura : Quelle andouille, il avait pourtant dit qu'il avait vérifié ?
Lauréline : Oui... On verra bien.

Du côté de Schlangan, celui-ci se retrouva dans un endroit étrange. Il s'agissait d'un long couloir possédant de nombreuses fenêtres sur les côtés. Le couloir changeait de couleur, avec des lumières pourpres et jaunes oscillant autour.

Schlangan : Hmm ? J'ai déjà vu ça quelque part. NANI ?! Ma brèche s'est refermée ! Réouvrons ça... JIKÛ KIRETSU !

Schlangan réessaya sa technique, mais celle-ci n'eut aucun effet. Il soupira, et décida d'avancer dans le couloir, et de regarder par l'une des fenêtres. Il vit alors l'endroit d'où il était parti, avec Kimmy entourée de l'aura. Mais celle-ci était immobile et ne bougeait pas. Schlangan regarda par la fenêtre suivante, et vit à nouveau Kimmy, mais sans aura, avec Lauréline ayant l'aura à la place. Chaque fenêtre représentait le même endroit, mais avec quelque chose de différent.

Schlangan : Bon... On dirait que je vois différents instants. Intéressant. On pourrait presque appeler ce couloir comme le couloir du temps.
¿¿¿¿ : C'est exactement son nom, Schlangan.

Schlangan se retourna en entendant son nom, et vit une femme aux cheveux et yeux blancs, vêtue d'un costume noir. Schlangan était persuadée de l'avoir déjà vue quelque part.

Schlangan : On se connaît, je me trompe ?
¿¿¿¿ : Vous avez la mémoire courte, Schlangan. Je suis Zeit, la gardienne du temps.
Schlangan : Ah, c'est vrai.
Zeit : Donc, vous avez décidé de voyager dans le temps maintenant.
Schlangan : Oui. Je me suis dit qu'il était temps. Même si je ne m'attendais à arriver ici.
Zeit : Tous ceux voyageant dans le temps passent par ici.
Schlangan : C'est pourtant bizarre, j'ai déjà été envoyé quelques fois dans le passé, ça n'a jamais fait çà.
Zeit : Il y a une différence entre être envoyé, et créer la brèche. Lorsqu'on crée la brèche, il faut synchroniser l'entrée avec l'une des portes. Une fois ça fait, toute personne empruntant la brèche est directement envoyé à destination, sans voir ce couloir.
Schlangan : Hmm. Mais je n'ai jamais vu Arkéari entrer dans la brèche avant.
Zeit : Avec l'habitude, il devient possible de synchroniser sur une porte sans même entrer dans le couloir. Mais pour quelqu'un ne connaissant pas les règles élémentaires du déplacement temporel, c'est impossible.
Schlangan : Ah, il y a des règles ?
Zeit : Oui. Il n'est pas possible d'aller où l'on veut, et n'importe comment.
Schlangan : J'ai vu pas mal de fenêtres, mais pas de portes.
Zeit : C'est parce que les portes possibles sont un peu plus loin. Pour expliquer ceci, imaginez que l'espace-temps est en fluctuation constante. Il n'y a qu'aux points de raccords qu'une porte peut se créer.
Schlangan : Et y'a-t-il beaucoup de portes ?
Zeit : Bien assez, oui.
Schlangan : Très bien.
Zeit : Puis-je savoir pourquoi vous souhaitez soudainement voyager dans le temps ?
Schlangan : Oh, l'histoire a pris un mauvais tournant, il faudrait la corriger.
Zeit : Je m'en doutais, mais c'est impossible.
Schlangan : NANI ?
Zeit : L'histoire actuelle résulte déjà des différentes actions que vous avez pu faire dans le passé en employant cette technique. En d'autres termes, si vous retournez dans le passé pour changer quelque chose, soit vous en serez incapable, soit votre action amènera ce que vous vouliez empêcher.
Schlangan : Hmm. Un peu comme les prophéties.
Zeit : Par exemple, quand Arkéari vous a envoyé dans le passé, vous avez aidé le dieu des dieux. Son idée de successeur est venue à ce moment là, et à causé votre envoi justement dans le passé.
Schlangan : Je vois. Pourtant Zanshikarah m'avait dit à un moment que l'histoire avait dévié.
Zeit : Chaque couloir représente une continuité du temps. Si vous changez de couloir, vous n'êtes plus sur la même continuité. Si vous forcez une action qui équivaudrait à un paradoxe temporel, vous créerez un nouveau couloir. Pourtant, vous viendrez toujours du vôtre. Prenons un exemple simple. Si vous tuez votre ancêtre, vous ne pourrez exister dans cette continuité spécifique. Mais le couloir d'où vous provenez ne changera pas pour autant.
Schlangan : Ah. Donc, en agissant bien je peux changer de branche.
Zeit : Faire cela ne changera rien pour votre monde. Quand quelqu'un d'autre vous fait changer de branche, vous ne le sentirez pas. Si vous le faites vous-même, retourner à votre époque n'aura rien changé. Et vouloir aller dans la nouvelle branche provoquerait un effondrement de la dimension car il y aurait incohérence d'existence entre vous, et votre vous de cette nouvelle branche.
Schlangan : Muh, mais comment faire dans ce cas pour ne rien faire s'effondrer par mégarde ?
Zeit : Si vous retournez dans votre passé, tout ce qui s'est déjà produit pour vous provient des modifications que vous avez pu faire dans le passé. Donc rien de paradoxal ne se produira. Mais si pour une raison inconnue vous vous approchez d'un paradoxe, j'interviendrai pour empêcher cela.
Schlangan : Je vois.
Zeit : Alors, puisqu'il s'agit de votre premier test, que souhaitez-vous faire ?
Schlangan : Me donner un papier pour m'informer que j'ai bien réussi la technique. Vu que je l'ai reçu de la même manière.
Zeit : Faites attention à une chose. Il existe une manière simple d'éviter de se retrouver dans un cas potentiel de paradoxe.
Schlangan : Ah oui, quoi donc ?
Zeit : N'interagissez ni avec vous-même, ni avec vos ancêtres.
Schlangan : Je vois. Ce qui explique pourquoi je ne me suis pas donné le papier directement, ni instantanément.
Zeit : Donc, où souhaitez-vous aller ?
Schlangan : Alors, par rapport au moment où je suis parti, c'est le matin.
Zeit : Un temps proche donc, parfait, suivez-moi.

Zeit conduisit Schlangan plus loin dans le couloir. Au bout d'un moment, elle s'arrêta devant une porte, situé à côté d'une fenêtre. Schlangan regarda dedans, et vit qu'il s'agissait du terrain d'entraînement, où il n'y avait personne.

Schlangan : Donc le couloir ne mène qu'à l'endroit où la brèche a été créée.
Zeit : Exactement.
Schlangan : Dur de savoir si c'est le bon temps dans ce cas.
Zeit : Regardez bien sur la porte. Il est indiqué le temps de décalage par rapport à la création de la brèche. Ici, il y a marqué -5h. Donc 5 heures plus tôt. Sur cette planète, la prochaine porte est à -10h.
Schlangan : Ah. Voilà pourquoi j'ai laissé le message à 09:17. Donc des gaps de 5 heures ?
Zeit : Tout dépend des endroits. Certains n'ont des gaps que de centaines d'années, d'autres des gaps en secondes.
Schlangan : Ah d'accord. Et donc, pour repartir ensuite il suffira de recréer une brèche.
Zeit : Voilà.
Schlangan : Mais pour aller loin dans le temps, ça va faire marcher loin dans ce couloir, non ?
Zeit : Si vous vous focalisez sur l'époque que vous visez en ouvrant le passage vers ce couloir, vous serez à proximité.
Schlangan : Très bien.
Zeit : Maintenant, pour ouvrir la porte, vous devez avoir l'énergie nécessaire. Plus c'est loin, plus il vous en faudra.
Schlangan : Et si je n'ai pas assez pour ouvrir la porte, comment est-ce que je fais ?
Zeit : Il faudra retraverser le couloir à pieds, jusqu'à revenir à la porte de votre époque. Donc faites attention à ne pas surestimer vos capacités.
Schlangan : Je vois. Voyons si j'ai assez de force pour quelques heures.

Schlangan mit sa main sur la poignée de la porte, et l'ouvrit sans difficulté. Cela forma une brèche sur le terrain d'entraînement, d'où il sortit. Il se hâta alors de retourner vers son bureau. Et il écouta à travers la porte.

Schlangan (passé) : Bah, on sait jamais, je pouvais tester.
Lauréline (passé) : Très bien, je te laisse alors.

Schlangan posa alors le papier par terre, et relança sa technique Jikû Kiretsu pour ouvrir une nouvelle brèche. Il frappa à la porte et entra dedans, la brèche se refermant. Il se retrouva dans le couloir du temps.

Zeit : Alors ?
Schlangan : C'est fait. J'ai bien mis deux minutes pour arriver à mon bureau, de qui explique que j'ai frappé à 09:17. Donc ça fonctionne. Merci bien pour les informations.
Zeit : C'est normal, cela assure un bon usage des couloirs du temps.
Schlangan : Bon allez, je retourne à mon époque. Si je comprends bien, je pourrai donc aussi aller dans le futur.
Zeit : Oui, mais le futur ne correspond qu'à la branche actuelle. Autant que changer de branche à partir du passé est peu recommandable, beaucoup de variations peuvent se produire en ce qui concerne le futur. Un futur observé pourra être complètement différent.
Schlangan : C'est vrai. La grande guerre de ma branche a été différente de celle que j'avais vu avant. Par contre, j'avais pu aller rejoindre ce futur pour aller chercher Darkwolf.
Zeit : C'est parce que vous aviez un lien avec ce futur de par l'intervention du dieu des dieux. C'était un peu particulier.
Schlangan : Je vois. Très bien. Je repasserai sûrement d'autres fois ici.
Zeit : Vous ne m'y verrez pas à chaque fois. Maintenant que vous avez compris le fonctionnement, j'espère que nous n'aurons pas à nous revoir.
Schlangan : Nous verrons.

Schlangan trouva la porte indiquant +5, et entra dedans. Une brèche se produisit devant son bureau, deux minutes après le départ de Schlangan. Celui-ci retourna donc au terrain d'entrainement, en deux minutes également.

Schlangan : Et voilà. Quelle heure est-il ?
Lauréline : 14:19. Ça fait quatre minutes que tu es parti.
Schlangan : Intéressant. Deux minutes ici. A ma montre, il est... 14:29. J'ai passé dix minutes dans ce couloir, et quatre minutes pour faire l'aller-retour vers le bureau. Donc le défaut majeur est qu'on n'est plus à l'heure en revenant !
Lauréline : ... Ça va, ce n'est pas trop grave...
Schlangan : C'est vrai. Et l'entraînement de Kimmy ?
Kimmy : Je sais utiliser Shiroi Reikyoudai !
Schlangan : Déjà ? Bonne compatibilité en effet. Bon allez, je vais consigner mes observations, puis je vais m'occuper d'agir sur les choses que l'on a vues.
Lauréline : Et corriger la ligne des Isvaras ?
Schlangan : Ça par contre, ça ne sera pas possible. Ça aurait été trop facile. Allez, à tout à l'heure.


Suite au prochain chapitre

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6419
Age : 29
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum