Chapitre 049 - Retour sur Géa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 049 - Retour sur Géa

Message  Schlangan le Jeu 26 Nov 2015 - 15:15

Après avoir réussi son premier voyage dans le passé, et consigné ses observations, Schlangan décida de recommencer, en se rendant cette fois sur la planète Géa.

Schlangan : Bon allez, direction la planète Géa.
Lauréline : Tu vas avertir Bikari et écrire le livre ?
Schlangan : C'est ça. J'y vais encore seul pour le moment, ce ne sera qu'éphémère.
Lauréline : Comme tu veux.
Schlangan : J'ai une idée, essaie d'apprendre Hikarikai Hateshinai à Kimmy.
Lauréline : Quoi ? Mais elle vient juste d'apprendre l'aura de niveau un !
Schlangan : Et alors ? Vu la facilité avec laquelle elle l'a apprise, ça pourrait être intéressant.
Lauréline : Très bien.
Schlangan : Bon, vu que la brèche temporelle ne se déroule qu'à l'endroit où on la crée, je vais aller au plus près de Géa, vu que je ne peux pas aller dessus directement. A plus tard. KATEMI SUZURE.

Schlangan créa une brèche spatiale, pour se rendre sur la planète où il avait rencontré Angy. Il activa alors sa technique Jikû Kiretsu pour retourner dans le couloir du temps. Ne sachant pas à quelle époque il avait rencontré Bikari, il choisit une époque assez proche de la sienne. La première porte qu'il trouva indiquait -500 ans. Il ouvrit la porte, ce qui lui demanda un peu d'énergie cette fois. Il arriva dans un endroit désert, et tenta d'ouvrir une brèche spatiale vers Géa, mais cela ne fonctionna pas.

Schlangan : Hmm. Donc il y a 500 ans, la planète était déjà protégée. Continuons. JIKÛ KIRETSU.

Schlangan rouvrit une brèche et continua à chercher une porte. La suivante était de nouveau à -500 ans, signifiant que les gaps ici étaient effectivement de 500 ans. A cette époque, soit 1000 ans avant son époque, la planète Géa était toujours inaccessible. Schlangan retenta donc, par paquets de 500 ans, jusqu'à ce qu'il réussisse à se téléporter sur Géa. Il se trouvait maintenant 2500 ans avant sont époque. Il repéra de l'énergie non loin, et se dirigea là-bas, pour trouver le village de Géa. Son arrivée fut remarquée par les dieux. Le général de la terre se trouvait là-bas.

Schlangan : Ah. Le voilà. Bikari !
Bikari : Schlangan ? C'est bien toi ?
Schlangan : Oui.
Bikari : Que t'es-t-il arrivé ? Tu as disparu pendant plus de 500 ans !
Schlangan : Oh, j'ai été envoyé dans une autre dimension par un titan. Mais là, je viens d'encore plus loin dans le temps.
Bikari : Tu viens du futur ?
Schlangan : C'est cela. En réalité, quand je suis sorti de cette dimension, plus de 3000 ans s'étaient écoulés.
Bikari : Mais qu'est-ce que tu viens faire là alors ?
Schlangan : Je viens faire quelque chose qui m'aidera dans le futur. Mais dis-moi, qu'en est-il de l'univers maintenant ?
Bikari : Je serais plutôt intéressé par l'univers futur, vu que tu es là.
Schlangan : Justement, pour que je t'explique l'avenir, il va falloir que tu me dises ce que tu sais.
Bikari : Eh bien, nous allions passer à table, veux-tu te joindre à nous ?
Schlangan : Pourquoi pas.

Schlangan se joignit donc aux dieux du village, pour se repaître. Durant le repas, Bikari commença à expliquer ce qui s'était passé.

Bikari : Tu m'as dit que tu as été envoyé dans une autre dimension, donc après la grande guerre.
Schlangan : C'est ça. Juste après mon mariage avec Lauréline, le titan Exodus est venu mettre le bordel.
Bikari : Tu es marié avec Lauréline ?!
Schlangan : Ah, tu n'étais pas au courant. Eh bien, oui.
Bikari : Incroyable. J'ai failli ne pas y croire.
Schlangan : A l'époque je n'y croyais pas plus. Mais bon qu'importe. Que s'est-il passé après ma disparition ?
Bikari : Eh bien vu que le Royaume des Dieux a disparu pendant la grande guerre, nous sommes retournés sur les anciennes planètes que nous avions visité pendant l'Exode. Tout est resté plutôt calme pendant environ 200 ans. Puis, les Titans ont recommencé à mettre du désordre, en créant de nouveaux Dieux, qu'ils ont baptisé Isvaras.
Schlangan : Forcément...
Bikari : Tu les connais ?
Schlangan : Oh que oui. Ils sont... pénibles.
Bikari : Hmmm, c'est plutôt mauvais signe. Enfin quoiqu'il en soit, les Isvaras ont commencé à s'installer sur certaines planètes. Tous les dieux qui ont tenté de les arrêter ont échoué. Ils sont virtuellement insensibles à nos attaques, car ils ne craignent qu'un élément.
Schlangan : En effet.
Bikari : D'ailleurs, il y a un peu plus d'un siècle, ils ont pris le contrôle de ta planète, Naycerl. Je ne sais pas comment ils ont fait pour y entrer.
Schlangan : C'est simple. A cause du mariage, j'avais désactivé la protection de Naycerl pour les invités, et j'ai été éjecté de cette dimension sans avoir le temps de la remettre. Donc ils n'ont eu aucun mal à mettre les pieds dessus.
Bikari : Et à ton époque, qu'en est-il de ta planète ?
Schlangan : Je leur ai bien sûr botté les fesses et j'ai repris ma planète, bien évidemment.
Bikari : C'est déjà une bonne chose. Enfin quoiqu'il en soit, on ne sait pas trop le but des Isvaras pour le moment. Ils n'ont pas l'air de vouloir conquérir l'univers entier.
Schlangan : D'accord. C'est donc la situation actuelle.
Bikari : Et de ton côté alors ? Dans le futur ?
Schlangan : Eh bien ce n'est pas vraiment joyeux. Les Isvaras sont toujours là, et casse-pieds. Bien que je puisse leur résister, il y en a qui sont largement plus forts que ce que n'était Zanshikarah. Donc je ne peux pas encore les battre.
Bikari : Ils t'attaquent fréquemment ?
Schlangan : Non, seulement quand j'empiète sur leur territoire, ou leurs planètes protégées.
Bikari : Mais pourquoi y vas-tu ? Tu pourrais rester en paix sur ta planète, non ?
Schlangan : A peine revenu, j'ai été attaqué par des Isvaras. Ils ont enfermé les créatures divines et tiennent à les garder emprisonnées.
Bikari : Quoi ? Mais pourquoi ?
Schlangan : Bonne question. Ces créatures m'aident à obtenir les auras de niveau trois. Ils craignent peut être ça, je ne sais pas.
Bikari : Combien d'auras as-tu maintenant ?
Schlangan : Neuf de niveau deux, et en niveau trois, je n'ai que lumière, sang et terre.
Bikari : Celle du sang ? Où l'as-tu eue ? Il n'y a pas de créature divine de cette division.
Schlangan : Pourtant il y en a bien une à mon époque. C'est comme çà que je l'ai eue.
Bikari : Etrange. Qui a bien pu les créer ?
Schlangan : Bonne question.
Bikari : Mais donc tu as celle de la terre. Sabasekizo était enfermé aussi donc ?
Schlangan : Oui. Sur cette planète même. Et c'est pour ça que je suis venu.
Bikari : Ah oui, pourquoi ?
Schlangan : Je vais être franc avec toi. Les Isvaras finiront par attaquer ici, et tu ne pourras pas les arrêter.
Bikari : Je vais donc me faire tuer ?
Schlangan : Non, seulement emprisonner. Et grâce à Van't Folth, qui réapparaîtra sur cette planète, tu seras libéré au moment où je viendrai. Mais ce sera dans longtemps. 2500 ans.
Bikari : Ce n'est pas très motivant de savoir que je serai emprisonné si longtemps.
Schlangan : Je ne sais pas quand est-ce que tu seras capturé. Cette planète va être transformée, et ce village ne sera plus que ruine quand je viendrai, perdu dans une forêt appartenant à la ville Isvara qui sera bâtie ici.
Bikari : Je vois.
Schlangan : Je te demande de retenir ceci; quand tu seras emprisonné, tu verras Van't Folth. Tu devras lui dire d'attendre que je vienne.
Bikari : Très bien.
Schlangan : Maintenant, j'ai besoin que tu fasses quelque chose pour moi.
Bikari : Quoi donc ?
Schlangan : Il va falloir que tu crées un golem lié télépathiquement à toi, qui ne réagit qu'à l'aura de la terre de niveau deux, Nadare Jishin. Ce golem sera alors capable de m'expliquer où tu es quand je reviendrai sur cette planète.
Bikari : Mais tu le sais déjà, non ?
Schlangan : Je le sais maintenant, mais je ne le savais pas il y a une semaine, quand j'étais sur cette planète. C'est ce golem qui m'a informé de ta position.
Bikari : Ah je vois. Tu t'assures que ce soit fait. Mais pourquoi as-tu spécifiquement activé l'aura de la terre à cet endroit ?
Schlangan : Car je m'étais laissé un autre message. Que je vais écrire alors. As-tu un livre ?
Bikari : Heu, oui, dans ma maison, à gauche.
Schlangan : Ta maison ? Quelle coïncidence. C'est celle que j'ai reconstruite par hasard.

Schlangan se dirigea donc vers la maison, et prit le livre posé sur la table. Il commença alors à écrire un message pour lui-même.

Schlangan : Alors... "Cher Serge, les voyages dans le temps sont une bonne chose, n'est-ce pas ? Dommage que l'on ne puisse pas faire ce que l'on veut. C'est bien de vouloir corriger la ligne des Isvaras, mais tu verras que ce n'est pas aussi simple. Quoiqu'il en soit, je te laisse ce livre pour te dire où se trouve la clé dans les ruines de Géa. Il y a quelque chose qui t'attend, qui se réveillera si tu utilises Nadare Jishin. Allez bon courage, pour la suite, tu en auras besoin. Signé, toi-même, un peu en avance sur ton temps."
Bikari : Serge ? Qui est-ce ?
Schlangan : C'est comme ça que je me suis fait appeler pour dissimuler mon identité sur la planète. Voilà qui est fait.
Bikari : Et que comptes-tu faire maintenant ?
Schlangan : Eh bien, j'étais venu m'assurer que tout ce qui m'a aidé soit fait, je vais pouvoir retourner à mon époque.
Bikari : Je vois. Dans ce cas, merci d'être passé. Donc nous nous reverrons dans 2500 ans.
Schlangan : C'est cela. Allez, bon courage, si je pouvais altérer le cours du temps, je le ferais, mais apparemment ce n'est pas possible.
Bikari : Arkéari nous avait déjà parlé de ce problème.
Schlangan : Logique. Allez, j'y vais. JIKÛ KIRETSU.

Schlangan activa son portail temporel et retourna dans le couloir du temps, afin de revenir à son époque. Le portail s'ouvrit, mais il se rappela qu'il allait droit vers Sangamara Pathara, si bien qu'il le referma aussitôt.

Bikari : Un souci ?
Schlangan : Si je prenais ce portail, j'allais revenir sur la planète où il a été dur de s'enfuir, car les brèches spatiales ne fonctionnent pas. Mais on dirait que les portails temporels fonctionnent. Ça permettra de s'échapper de ce genre de planètes protégées.
Bikari : Mais dans ce cas ta planète aussi serait accessible ?
Schlangan : C'est vrai. Mais les Isvaras ne maîtrisent pas le temps, donc c'est bon. Allez, cette fois j'y vais. KATEMI SUZURE.

Schlangan activa sa brèche spatiale pour retourner sur la planète qui lui avait servi d'intermédiaire. Il utilisa ensuite Jikû Kiretsu pour retourner dans le couloir du temps et revenir à son époque. Ensuite, il se téléporta de nouveau sur Naycerl. Sur le terrain d'entraînement, il constata que Kimmy arborait l'aura de la lumière de niveau deux, tandis que Lauréline combattait Bikari. Zestar était assis à côté en train de somnoler. Bikari avait l'aura de la terre de niveau trois, et Lauréline s'était transformée en élémentaire de flammes, munie de l'aura de la lumière de niveau trois. Les deux s'interrompirent en voyant Schlangan revenir.

Schlangan : Vous vous amusez bien.
Lauréline : Te revoilà. Tu as pu faire tout ce que tu voulais ?
Schlangan : Oui c'est bon.
Bikari : Tu es parti dans le passé ? A quelle époque ?
Schlangan : Je viens juste de te dire tout ce que tu savais à propos de mon retour, il y a 2500 ans.
Bikari : Ah, donc tu viens juste de faire ça. Je vois.
Schlangan : J'ai une question, quand les Isvaras ont-ils attaqué finalement ? Car le village avait déjà inaccessible 500 ans plus tard.
Bikari : Je ne sais plus exactement, cela fait longtemps, mais je dirais une vingtaine d'années après ton passage.
Schlangan : Je vois.

Zestar ouvrit les yeux, voyant Schlangan, et se dirigea vers lui.

Zestar : J'ai une question, qui est cette enfant, Schlangan ? Comment peut-elle maîtriser l'aura de niveau deux de la lumière sans mal ?
Schlangan : Excellente question. Et je viens d'avoir une idée. Je vais aller voir dans le passé, et découvrir qui elle est !




Suite au prochain chapitre

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6426
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum