Chapitre 050 - Les origines de Kimmy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 050 - Les origines de Kimmy

Message  Schlangan le Jeu 3 Déc 2015 - 14:37

Revenu de Géa 2500 ans plus tôt, Schlangan venait de décider d'aller dans le passé déterminer l'identité de Kimmy.

Schlangan : Bon, je vais y aller.
Lauréline : Attends !
Schlangan : Hm ?
Lauréline : L'anniversaire de Kimmy est demain, retourner dans le temps le jour de sa naissance serait mieux, non ?
Schlangan : C'est vrai. Mais comment sais-tu ça ?
Lauréline : Eh bien, je lui ai demandé.
Schlangan : Pas bête. Très bien, nous attendrons demain.

Le lendemain, Schlangan se leva tôt et se prépara à partir. Mais Lauréline arriva dans le bureau.

Lauréline : Pas si vite.
Schlangan : Oui ?
Lauréline : Laisse-moi venir avec toi, tu maîtrises ta technique maintenant ?
Schlangan : Hmmm... Très bien. Nous allons aller sur la planète à côté, là où nous avons trouvé Kimmy. Nous commencerons de là-bas.
Lauréline : Très bien.
Schlangan : En avant. KATEMI SUZURE.

Schlangan ouvrit une brèche vers la planète Najinix, celle où ils étaient réapparus. Il ouvrit alors un portail temporel, et invita Lauréline à le suivre. Celle-ci découvrit donc le couloir du temps, et Schlangan lui expliqua ce qu'il savait.

Lauréline : Donc il faut trouver une porte.
Schlangan : C'est cela. Kimmy a quel âge ?
Lauréline : Aujourd'hui elle a 8 ans.
Schlangan : Forcément... On dirait qu'il n'y a que des portes tous les 5 ans pour une période si courte. Donc de ce fait, nous pouvons soit aller à l'époque où elle a 3 ans, soit deux ans avant sa naissance.
Lauréline : Deux ans avant ne nous aidera pas beaucoup.
Schlangan : En effet. Donc voyons déjà quand elle avait trois ans.

Schlangan et Lauréline prirent donc la porte correspondante. Analysant les énergies présentes, Schlangan et Lauréline se dirigèrent donc vers le village où habitait Kimmy. Le couple ne connaissait bien entendu pas ce village, car ils étaient arrivés bien plus loin la première fois. Le village était plutôt calme, il n'y avait que quelques personnes dans les rues. Un des villageois remarqua alors le duo.

Villageois Q-Ré : Des étrangers ?! Incroyable, je croyais qu'il n'y avait plus personne d'autre sur cette planète.
Lauréline : Bonjour.
Villageois BC : J'espère que cela n'est pas de mauvaise augure, nous n'avons rien fait qui puisse mettre en colère les seigneurs.
Villageois A6 : Que voulez-vous, étrangers ?
Schlangan : Nous cherchons une personne ayant eu un enfant il y a trois ans.
Villageois Q-Ré : Et qu'est-ce que vous lui voulez ?
Lauréline : Nous souhaitons juste lui poser quelques questions, nous ne resterons pas longtemps.
Villageois AB : Les seigneurs ne sauraient tolérer votre présence ! Partez !
Schlangan : ...
Lauréline : Je crois qu'il vaut mieux faire ce qu'ils disent, nous ne sommes pas là pour semer le trouble.
Schlangan : Certes.

Schlangan et Lauréline firent donc demi-tour, et quittèrent le village. Réfléchissant à leur action suivante, Schlangan et Lauréline commencèrent à marcher, et finirent par arriver devant une petite grotte. Lauréline remarqua alors une femme en fauteuil roulant, lisant un livre. A côté d'elle se trouvait une enfant aux cheveux blancs, ayant environ trois ans.

Lauréline : Je crois que je l'ai trouvée.
Schlangan : Hmm. On dirait bien.

Schlangan et Lauréline s'approchèrent donc de la femme, qui leva la tête en les entendant approcher. Mais en les voyant, elle lâcha alors son livre.

Femme : Impossible.
Schlangan : Impossible ? Qu'est-ce qui est impossible ?
Femme : Non, je dois rêver, je suis désolée. Que me voulez-vous ?
Lauréline : Nous sommes des, heu...
Schlangan : Chroniqueurs. Nous recherchons l'histoire passée, très lointaine.
Femme : Et que me voulez-vous ?
Lauréline : Nous avons, heu, quelques questions à propos de cette enfant. Comment s'appelle-t-elle ?
Femme : A quoi cela vous servirait-il ?
Schlangan : Ce serait long à expliquer. Mais bon, faisons plus simple. S'appelle-t-elle Kimmy ?
Femme : ... Invraisemblable. Ce n'était donc pas qu'une histoire.
Lauréline : De quoi parlez-vous ?
Femme : Permettez-moi de me présenter. Je me nomme Lucrecia. Par hasard, seriez-vous... Schlangan et Lauréline ?
Schlangan : Muh ? Nous sommes connus.
Lucrecia : C'est donc bien ça. Si je vous dis que je possède un livre où cette rencontre était écrite, me croiriez-vous ?
Schlangan : ... Je dirais que c'est probable.
Lucrecia : Accompagnez-moi jusqu'à chez moi, vous verrez. Kimmy, nous rentrons à la maison.

Kimmy se leva et s'approcha de Lucrecia, pour monter sur ses genoux. Lauréline décida alors de les aider en poussant le fauteuil. Lucrecia la remercia, et les guida vers le village. Voyant que les étrangers étaient revenus, mais que Lucrecia les laissait la pousser, ils ne dirent cette fois rien. Le groupe arriva finalement dans la maison de Lucrecia et Kimmy.

Lucrecia : Prenez le livre sur cette table, et regardez par vous-même. Cela conte une histoire et inscrit également le futur. Je n'y ai jamais vraiment cru, mais en vous voyant aujourd'hui, mais doutes se sont envolés.

Schlangan prit donc le livre et commença à le feuilleter. Il trouva alors une page où lui et Lauréline étaient représentés devant une fracture dans l'air. Ils apparaissaient également sur d'autres pages, dont l'une avec Schlangan tenant une boîte.

Schlangan : Cette boîte...
Lucrecia : C'est celle qui se trouve sur cette table, à côté de vous.
Lauréline : Mais c'est...
Schlangan : Une des boîtes contenant les créatures légendaires. Ce ne serait pas celle d'Inayakura par hasard ?
Lucrecia : Je l'ignore. Il s'agit d'un trésor possédé pendant plusieurs générations par ma famille et celle de Kimmy.
Schlangan : Ah ? Êtes-vous la mère de Kimmy ?
Lucrecia : Non... Ses parents ont disparu le jour de sa naissance. Je suis la seule de sa famille qui reste. Un accident s'est produit, et nous nous sommes retrouvées sur cette planète, dans ce village. J'ai encore le souvenir des problèmes de cet univers, mais je ne me souviens pas de ce qu'il s'est passé ce jour là, ni de ce que j'ai fait avant.
Lauréline : Cela a dû être un terrible accident dans ce cas.
Lucrecia : Je pense. Quoiqu'il en soit, vous apparaissez comme être en lien avec cela. Que pouvez-vous me dire à ce propos ?
Lauréline : Hélas rien pour le moment. C'est assez particulier, mais... puis-je lui dire ?
Schlangan : Vas-y. De toute façon ce que l'on fait là amènera au futur.
Lucrecia : De quoi parlez-vous ?
Lauréline : Nous venons du futur, dans cinq ans. Nous connaissons Kimmy, et nous souhaitons savoir ses origines.
Schlangan : Et si nous apparaissons dans ce livre, c'est que probablement nous avons dû faire quelque chose dans le passé en lien avec cet incident. Mais nous ne l'avons pas encore fait, donc nous n'en savons pas plus.
Lucrecia : Je vois. Comment ira Kimmy dans cinq ans ?
Lauréline : Très bien.
Lucrecia : Vous ne me connaissiez pas, donc je suppose que je ne serai plus de ce monde d'ici là.
Schlangan : Je le crains.
Lucrecia : A cause des seigneurs, probablement ?
Schlangan : Des Isvaras, oui.
Lucrecia : Je vois.
Schlangan : J'en reviens au but de notre visite. Qui sont ses parents alors ? Savaient-ils utiliser le pouvoir de la lumière ?
Lucrecia : Vous êtes également au courant à ce sujet. Je peux en utiliser quelques uns, mais je ne sais plus si ses parents le pouvaient. Kimmy le peut-elle à votre époque ?
Schlangan : Oui, même très bien.
Lucrecia : Regardez maintenant vers la fin du livre je vous prie. L'avant-dernier chapitre.

Schlangan tourna donc les pages, où il se vit une nouvelle fois représenté avec Lauréline, devant la grotte. Un texte était inscrit à côté.

Schlangan : Voyons ça... "Les deux voyageurs reviendront, pour connaître l'origine de la jeune fille. Leur réponse sera donnée en interrompant le brillant général de la lumière, qui s'entraînait sur l'île Opyanelvac il y a trois cent ans de cela."
Lauréline : Qui a écrit ce livre ?
Schlangan : Je me demande si ce n'est pas le général en question, il n'y a que lui pour se qualifier de brillant, cet illuminé.
Lucrecia : Vous comprenez donc de quoi cela parle.
Schlangan : C'est cela. Cela nous indique où nous rendre pour en savoir plus. Nous n'allons donc pas nous éterniser ici.
Lucrecia : J'ai une question, vous avez l'air de savoir à quoi sert cette boîte. Pouvez-vous me le dire ?
Lauréline : Qu'en penses-tu ?
Schlangan : C'est sûrement ça qui a fait que nous avons pu le rencontrer. Donc, Lucrecia, cette boîte contient une créature, un grand tigre blanc, Inayakura, symbole des anciens dieux de lumière. En utilisant des pouvoirs de lumière sur le sceau, cela pourra le faire sortir. Par contre, les Isvaras cherchent les créatures comme lui. Donc il ne faudra le faire sortir qu'en cas d'extrême urgence.
Lucrecia : Je vois.
Schlangan : Maintenant nous allons repartir, merci pour ces informations.
Lauréline : Prenez bien soin de Kimmy.

Schlangan et Lauréline quittèrent donc la demeure de Lucrecia, et sortirent du village.

Lauréline : Alors, qu'en penses-tu ? Tu as l'air soucieux.
Schlangan : Assez mystérieux. D'autant qu'il y a quelque chose qui cloche.
Lauréline : Quoi donc ?
Schlangan : Inayakura nous avait dit que bien qu'enfermé, il restait conscient, et qu'il savait ce qu'il se passait.
Lauréline : Ah. Pourtant il semblait surpris quand nous sommes revenus.
Schlangan : C'est ça. Cela veut dire qu'il n'était pas forcément conscient à ce moment. Ou que sa conscience a été altérée.
Lauréline : Que fait-on alors ?
Schlangan : Hakirai a laissé un message via ce livre. Aux dernières nouvelles, il était SDF et parti entraîner Lucien.
Lauréline : Viiblement il y a trois cent ans, ils étaient sur l'île Opyanelvac. Tu sais où c'est ?
Schlangan : Il y a une île qui portait ce nom, où j'étais arrivé en revenant de la Soul Society. Ce doit être celle-là. Allons voir. KATEMI SUZURE.

Schlangan ouvrit une brèche spatiale pour se rendre sur l'île en question. Visiblement, un catacylsme s'était produit dessus, car la moitié de l'île manquait. De plus, la végétation commençait à peine à repousser, comme si quelque chose avait brûlé toute la surface.

Schlangan : Nous y sommes. Je n'aurais pas cru revenir ici un jour.
Lauréline : Tu es déjà venu ici ?
Schlangan : Ouais, je me souviens que j'avais faim en revenant de la Soul Society. Et je suis tombé ici. C'est là que j'ai rencontré Antoine, Mathias, Michaël et Voice pour la première fois. Il y avait aussi Lucien je crois.
Lauréline : D'accord.
Schlangan : Mais à l'époque l'île était en meilleur état. En plus, la dernière fois que j'ai vu ça, c'est que le général du feu avait fait une boulette en éternuant.
Lauréline : Merci, j'en sais quelque chose...
Schlangan : Ah oui, c'est vrai.
Lauréline : Donc pour ici, c'est soit lui ou toi.
Schlangan : Allons, ça ne peut pas être ma faute. Je n'y étais pas.
Lauréline : Et où, ou plutôt quand va-t-on ?
Schlangan : Dans le passé encore ouais, mais tu verras je n'y suis pour rien !
Lauréline : On verra. Si c'est de ta faute, tu auras le droit à un gage.
Schlangan : Ah oui ? Prépare-toi à en recevoir un alors ! JIKÛ KIRETSU.

Schlangan ouvrit le portail temporel et entra dans le couloir avec Lauréline, pour aller plus loin dans le passé, et retrouver le général de la lumière.




Suite au prochain chapitre

_________________

Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6410
Age : 29
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum