Chapitre 062 - Obscure clarté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 062 - Obscure clarté

Message  Schlangan le Jeu 17 Mar 2016 - 14:31

Tandis que Zestar était intrigué par le déroulement des événements dans la ville d'Altantis, Schlangan et Lauréline s'étaient réveillés, toujours plongés dans la salle dépourvue de lumière.

Schlangan : Bon. Assez perdu de temps maintenant. Il faut sortir de cette pièce.
Lauréline : Tu as raison, mais comment ?
Schlangan : Eh bien, dû à la fatigue hier nous n'avons fait que marcher. Assez rigolé maintenant. RAGNAROK !

Schlangan envoya l'attaque, mais comme toutes les tentatives précédentes, celle-ci ne fit que se dissiper.

Schlangan : ...
Lauréline : Aucune technique énergétique ne fonctionne, il faut trouver autre chose.
Schlangan : Apparemment. Donc, nous avons raté quelque chose. Reprenons depuis le début. Nous sommes dans le temple de... de quoi déjà ?
Lauréline : De la spiritualité.
Schlangan : Ah oui voilà. Est-ce que ça veut dire que nous devrions faire de l'esprit ? Je fais ça assez facilement.
Lauréline : ... Je ne crois pas, non.
Schlangan : Bon. Dans ce cas, réfléchis aussi.
Lauréline : C'est ce que je fais. D'après ce qu'on nous a dit à l'entrée, nous sommes dans l'une des trois parties du temple. Et là nous sommes dans... flûte, j'ai oublié.
Schlangan : Hmf. Je me souviens. La partie de l'illumination. Tu devrais travailler ta mémoire.
Lauréline : Je ne suis pas sûr que tu sois le mieux placé pour dire ça.
Schlangan : ... Certes. Quoiqu'il en soit, on nous a peut être menti, il fait trop sombre pour que ça corresponde.
Lauréline : Qui sait, il faut peut être réfléchir pour éclairer ce lieu.
Schlangan : Je croyais que faire de l'esprit ne servait à rien ? Tu espérais briller ?
Lauréline : Je ne fais pas l'illuminé comme toi, non.
Schlangan : Inutile d'essayer de te blanchir comme ça.
Lauréline : Au lieu de dire des bêtises, il faut que toi ou moi ayons un éclair de génie.
Schlangan : Je te tiendrai au courant le moment venu.
Lauréline : Tes jeux de mots deviennent un peu statiques, ça ne nous aide pas.
Schlangan : Ça vaut quand même le jus d'avoir des jeux de mots réfléchis.
Lauréline : Oui mais tout ce qui est réfléchi n'est que l'image contraire.
Schlangan : Ça n'arriverait pas si tu arrêtais de t'opposer à mes jeux de... oh !
Lauréline : Jeux de oh ? C'est quoi ça ? Tu ne voulais pas plutôt dire Yu-Gi-Oh ? Même si je ne vois pas le rapport.
Schlangan : Non attends, c'est ton histoire de contraire. Réfléchis bien.
Lauréline : On l'a déjà fait celui-là.
Schlangan : ... Plus de jeux de mots pour le moment !
Lauréline : Bon, très bien.
Schlangan : Donc je disais, le contraire, c'est exactement ce que nous avons. Dans le temple de l'illumination, il fait complètement noir.
Lauréline : Oui, et donc ?
Schlangan : Depuis un moment on essaie d'allumer la lumière. Peut-être devrions-nous faire le contraire.
Lauréline : C'est une idée, mais comment ?
Schlangan : Eh bien, au lieu d'allumer la lumière, je vais éteindre les lieux ! DARK SHADOW MIST !

Schlangan tenta de lancer une technique pour recouvrir les lieux de ténèbres, mais rien ne se produisit non plus.

Schlangan : Hmmm. J'aurais essayé.
Lauréline : Attends, on est peut-être proche de la solution. Si on réfléchit, la porte s'est refermée derrière nous quand nous sommes entrés, donc nous avons avancé. Et si nous reculions ?
Schlangan : Pourquoi pas.

Schlangan et Lauréline commencèrent à reculer, et ils constatèrent tout à coup que l'obscurité de la pièce diminuait. Plus ils reculaient, plus les ténèbres faisaient de même. La salle dans laquelle ils se trouvaient semblait s'étendre à l'infini, sans mur apparent. Ils continuèrent toutefois à reculer, laissant la luminosité s'accroître, jusqu'à ce qu'il fasse clair comme en plein jour. A ce moment, un déclic se fit entendre, et des murs apparurent de nulle part, avec une porte.

Schlangan : C'était bien ça. Bien joué.
Lauréline : Allons voir la suite maintenant.

Schlangan et Lauréline s'engagèrent donc dans le couloir suivant, également éclairé. Une nouvelle fois, la porte disparut derrière eux après qu'ils furent entrés dans le couloir. Deux boules d'énergie négative apparurent alors dans le couloir. Celles-ci ne bougeaient pas. Schlangan fit un pas, et les deux boules se mirent en mouvement, oscillant horizontalement. Lauréline fit également un pas, et les deux étranges boules accélèrèrent. Sans rien dire, Schlangan et Lauréline reculèrent d'un pas, mais cela ne changea pas le comportement des deux sphères.

Schlangan : Bon, et maintenant ?
Lauréline : Je ne sais pas trop.
Schlangan : Voyons voir alors. DRAGON THUNDER !

Schlangan envoya un éclair sur l'une des deux balles, mais l'éclair la traversa sans plus d'effet. Il tenta ensuite de créer un bouclier d'énergie sur la trajectoire d'une des sphères, mais celle-ci passa également au travers.

Schlangan : Hmm...
Lauréline : Ça ne semble rien faire, nous devrions les ignorer.
Schlangan : Quelque chose me dit que ce n'est pas si simple...

Lauréline fit un pas de plus, ce qui eut pour effet d'accélérer les sphères encore plus. Avec le pas suivant, les boules disparurent tout à coup. Par réflexe, Schlangan stoppa le temps un court instant, lui permettant de voir que l'une des boules se trouvait à quelques centimètres de lui. Activant la technique Hikari Hayai, Schlangan put esquiver le projectile en s'éloignant considérablement. Lauréline fut cependant touchée, et disparut tout à coup. A cet instant, Schlangan fut touché à son tour, car les sphères avaient de nouveau accéléré, à un point qu'il fut à son tour incapable de stopper. Il se retrouva alors téléporté dans une pièce de nouveau plongée dans l'obscurité. Il tenta d'allumer la lumière, mais cela fut sans effet. De même, reculer ne fit rien.

Schlangan : ... Forcément. Lauréline, es-tu là ?
Lauréline : Oui je suis là. Je vois que tu m'as suivi.
Schlangan : Je n'ai pas pu les éviter non plus. Il reste à trouver quoi faire cette fois.
Lauréline : Laisse tomber, tu ne sers à rien.
Schlangan : Muh ?
Lauréline : Quoi que tu fasses, tu n'es ni assez fort, ni assez malin. Je perds mon temps avec toi.
Schlangan : ... Qu'est-ce qui te prend ?
Lauréline : J'en ai assez de t'écouter. Tu me fatigues. Grâce à ton entêtement, nous sommes maintenant coincés ici. Tu n'aurais pas pu lâcher l'affaire pour une fois ?
Schlangan : ...
Lauréline : Enfin, j'ai trouvé une solution. Suicide-toi, qu'on en finisse une bonne fois pour toutes.
Schlangan : Nani ? Tu t'es cognée la tête ou quoi ?
Lauréline : Tais-toi. Et meurs. KURAISHIKI.

Schlangan sentit qu'une attaque se dirigeait vers lui, et l'esquiva en se déplaçant sur le côté. Puis il sourit.

Schlangan : Ah, c'était donc ça. Tu es sous contrôle de quelque chose. Je ne sais pas ce que c'était cette attaque, mais elle était élémentaire de ténèbres, chose que Lauréline ne peut pas utiliser.
Lauréline : Je vois. Mais tu ne peux pas utiliser tes attaques ici, tu ne pourras rien faire.
Schlangan : Hmf. J'ai gardé l'intégrité de ce temple par gentillesse, mais maintenant ça me fatigue. ELEMENTAL DIMENSION BREAK.

Schlangan voulut lancer son attaque, mais celle-ci se dissipa de nouveau. Lauréline riposta par contre, et Schlangan dut esquiver. Il fit quelques tentatives supplémentaires, sans plus d'effet.

Lauréline : Tu perds ton temps. KURAISHIKI.
Schlangan : Ah. Je vois. Espérons que ça ne fera pas trop mal.

Cette fois-ci, au lieu d'esquiver, Schlangan se laissa frapper par l'attaque. Au moment où il fut touché, il se retrouva de nouveau dans le couloir. Aussitôt, il envoya un message télépathique à Lauréline, qui réapparut peu de temps après.

Lauréline : Ça a marché. Ce n'était donc pas toi.
Schlangan : Bien sûr que non. Pas plus que ton imposteur qui a eu l'idiotie d'utiliser des techniques de ténèbres.
Lauréline : C'est comme ça que tu as compris. Vu que tu peux en utiliser, je ne savais pas trop.
Schlangan : Bon, ce temple m'agace. Dès que nous sommes dans le noir, aucune de nos techniques ne fonctionne.
Lauréline : Oui. Mais nous devons continuer.

Le couloir avait maintenant repris une taille normale, et une porte était visible. Schlangan et Lauréline s'y engagèrent donc, pour arriver dans une salle circulaire éclairée, au centre de laquelle se trouvait un dragon aux écailles noires. Celui-ci se leva en voyant arriver le couple.

Dragon : Oh. Vous êtes arrivés ici plus vite que je ne croyais. On dirait que vous savez vous servir de votre tête.
Schlangan : Je suppose que te battre ne finira pas ce temple, mais juste cette partie.
Dragon : C'est cela. En garde.

Le dragon s'envola, et Schlangan se déplaça rapidement devant lui, le frappant instantanément. Toutefois, son coup ne fit rien. Par réflexe, il activa l'aura de la lumière de niveau deux, qui s'enclencha sans problèmes. Schlangan envoya donc l'attaque Ragnarok à bout portant sur le dragon. Cependant, l'attaque n'eut aucun effet sur celui-ci, ni sur les murs de la salle. Le dragon donna un coup de pattes à Schlangan, le projetant en arrière.

Schlangan : NANI ?!
Lauréline : A moi alors. URUKIDO MABUSHII. FIRE HELL PURGATORY !

Lauréline enclencha l'aura de niveau trois tout en se transformant en triélémentaire. Elle déchaîna sa technique de flammes sur le dragon, mais cela n'eut aucun effet non plus. Le dragon disparut alors, pour reparaître derrière le groupe. Il envoya une vague d'énergie négative que Schlangan et Lauréline esquivèrent de justesse.

Schlangan : Bon, celui-là ne se réglera pas si facilement.
Lauréline : Que fait-on alors ?
Schlangan : On va le tester encore un peu... RELEESHAN !

Schlangan envoya son sceau sur le dragon, ce qui n'eut aucun effet non plus. L'attaque Dimension Break ne fut pas plus efficace non plus. Après diverses tentatives, plus vaines les unes que les autres, Schlangan activa sa technique Jikan Chô Rippôtai, pour bloquer le dragon dans un espace, tout comme il l'avait fait face à l'Isvara invincible. Néanmoins, le dragon en sortit sans aucun problème. Il envoya alors un message télépathique à Lauréline, qui activa sa technique pour devenir invisible. Schlangan tira la langue au dragon, qui attaqua de nouveau. Lauréline attaqua au même moment où le dragon frappa Schlangan, qui essaya d'attraper une des pattes du dragon. Mais une fois encore, leurs attaques furent vaines, et Schlangan fut projeté à l'autre bout de la pièce.

Schlangan : Hey ! C'est de la triche si on ne peut pas te toucher alors que toi tu peux !
Lauréline : Que fait-on maintenant ?
Schlangan : ... Dans ce genre de cas, c'est qu'on a raté quelque chose. Fouille la pièce, je vais jouer avec lui encore un peu. MUSUBU BAKUHAKAEN !

Schlangan créa de multiples clones de lui-même, reliés par des chaînes de flammes, et fonça sur le dragon. Tous les clones qui le traversaient disparurent, sans exploser comme ils le devraient. Tandis que Schlangan s'amusait à tester différentes choses pour distraire le dragon, Lauréline commença à faire le tour de la pièce. Elle trouva rapidement un levier qu'elle abaissa, ce qui fit décroître la luminosité de la pièce.

Schlangan : Muh ? Que se passe-t-il ?
Dragon : Oh. Pas si vite !

Le dragon se retourna vers Lauréline, et lui fonça dessus. Schlangan tenta de stopper le dragon, mais en vain. Celui-ci frappa Lauréline qui disparut. La luminosité s'abaissa encore d'un cran, puis l'obscurité se fit totalement, dissipant les auras de Schlangan et Lauréline, ainsi que la transformation de Lauréline. Schlangan allait demander s'il s'agissait d'une bonne idée, mais il remarqua une source de lumière. Le dragon brillait maintenant, et était clairement visible. Schlangan envoya un éclair dessus, mais l'attaque se dissipa. Le dragon cracha alors une boule de lumière vers Schlangan qui l'esquiva. De multiples épées lumineuses se formèrent alors, et s'abattirent dans la pièce. Schlangan put toutefois les détruire par réflexe avec un dragon de feu.

Schlangan : J'ai compris ! Quand nous sommes éclairés, on peut utiliser nos attaques !
Lauréline : D'accord je vois !

Schlangan et Lauréline foncèrent alors sur le dragon, qui tenta de les repousser. Cependant, lorsque Schlangan mit le pied sur la zone éclairée par le dragon, il activa subitement l'aura de niveau trois et trancha le dragon en deux avec son katana. Le dragon se dissipa alors, et le couple fut téléporté dans la première salle du temple, face à la boule lumineuse qui les avait accueillis.

Boule lumineuse : Félicitations. Vous avez triomphé de la première partie.
Schlangan : Bien. Suivante, je suppose.
Boule lumineuse : Tout à fait. Sur votre droite, vous trouverez maintenant la partie de la méditation. Bon courage.

La boule lumineuse disparut, et le mur droite s'ouvrir. Schlangan et Lauréline partirent dans la salle, et se retrouvèrent dans une petite pièce dans laquelle se trouvaient deux flambeaux. Des sacs en tissu étaient éparpillés dans toute la pièce.

Schlangan : Hmm. Je sens qu'on va devoir se creuser les méninges de nouveau.
Lauréline : Au moins, ce temple n'est pas du déjà-vu.
Schlangan : Ça c'est sûr...


Suite au prochain chapitre

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6443
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum