Chapitre 063 - Pensées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 063 - Pensées

Message  Schlangan le Sam 26 Mar 2016 - 19:07

Schlangan et Lauréline se trouvaient maintenant dans la première salle de la seconde partie du temple. La salle était petite, mais Schlangan était perplexe.

Schlangan : Des sacs et des tissus, et des flambeaux. Dans une salle si petite. Bizarre que rien ne crame et qu'on n'étouffe pas.
Lauréline : Je vais regarder ce qu'il y a dans les sacs pendant que tu réfléchis sur la question.
Schlangan : Hmmm.

Lauréline prit donc l'un des sacs au hasard, et l'ouvrit. A l'intérieur se trouvaient des graines de couleur verte. Elle regarda un autre sac, et y trouva des graines de couleur violette. Procédant ainsi, elle trouva des graines de sept couleurs différentes, rouge, orange, jaune, vert, bleu, indigo, violet.

Schlangan : Cette énigme nous en fait voir de toutes les couleurs.
Lauréline : C'est poétique, les couleurs de l'arc-en-ciel, dans une salle de la méditation.
Schlangan : Mouais. Et maintenant que fait-on avec ces graines ? On les fait brûler ?
Lauréline : Pourquoi pas, il faut bien que les flambeaux servent à quelque chose.

Lauréline prit donc les graines de couleur rouge, et les jeta dans un des flambeaux. Aussitôt, une fumée rouge s'en dégagea et enveloppa la pièce. Schlangan et Lauréline remarquèrent un changement aussitôt.

Schlangan : Woooh ! J'ai l'impression d'avoir une énergie du tonnerre !
Lauréline : De même ! J'ai une forme totale !
Schlangan : Bon, avec ça, je pourras sûrement vaporiser n'importe quel Isvara, il faudrait peut-être que l'on garde ces graines !
Lauréline : Je suis bien d'accord, mais rien d'autre ne s'est passé.
Schlangan : Essayons d'autres graines alors. Les oranges par exemple.

Schlangan jeta les graines oranges dans l'autre flambeau, faisant ainsi se dégager une fumée de la même couleur, qui se méla à la fumée rouge déjà en place.

Schlangan : ... Etat anormal. C'est donc la fumée orange qui fait ça.
Lauréline : Je ressens la même chose, remplaçons ça rapidement avant de perdre la raison.
Schlangan : Oui, ce n'est pas le moment pour ça.

Schlangan jeta cette fois-ci des graines jaunes dans le même flambeau que précédemment. La fumée orange cessa, pour faire place à une fumée jaune. La fumée rouge était toujours en place.

Schlangan : Wooooh ! Je suis encore plus motivé pour trouver ce qu'il faut faire !
Lauréline : De même ! Surtout que rien ne s'est passé encore !

Lauréline pris cette fois les graines vertes et les plaça dans le premier flambeau, remplaçant cette fois la fumée rouge par la fumée verte. Un déclic se fit entendre, mais sans rien de plus.

Schlangan : Je suis toujours motivé, mais mon énergie est redevenue normale. Par contre, je me sens plus concentré.
Lauréline : De même, cette couleur semble être la bonne, trouvons l'autre. Par exemple le violet.

Lauréline remplaça le jaune par du violet, et Schlangan s'assis alors. Lauréline fit de même.

Schlangan : Aah. Je suis en paix. Je vais rester là.
Lauréline : Oui. Non ! Nous devons trouver l'autre !

Lauréline lança les graines indigo dedans, sans effet notable. Schlangan se sentit juste plus vif d'esprit, mais cela ne changea rien car il ne restait plus qu'un seul choix, le bleu. En mettant les graines bleues dans le deuxième flambeau, un autre déclic se fit entendre. Mais une fois de plus, rien d'autre ne se produisit.

Schlangan : Je me sens serein et concentré. Ça ne peut vouloir dire qu'une seule chose.
Lauréline : Oui, nous sommes dans la salle de la méditation.
Schlangan : Méditons, alors. C'est ta spécialité, je te suis.

Lauréline s'installa donc en position du lotus, et Schlangan dit de même. Se tenant le dos droit, les deux fermèrent les yeux, et commencèrent à ralentir leur respiration. Le crépitement des flambeaux devint de plus en plus faible, puis les deux se sentirent léviter. Cela se poursuivit un petit moment, lorsqu'ils sentirent que leurs pieds touchaient le sol de nouveau. Ils ouvrirent donc les yeux, puis Schlangan sourit. Il se leva aussitôt, mais Lauréline semblait avoir du mal.

Lauréline : Que...
Schlangan : Cela faisait longtemps que je n'avais pas senti ça. Nous sommes à l'état d'âme.
Lauréline : Hein ?
Schlangan : Oui. Visiblement cette méditation nous a mis dans cet état. C'est ce qui se passe quand on va à la Soul Society également. Là où sont les Shinigamis comme Sarah par exemple.
Lauréline : Je vois. Et qu'est-ce que ça change alors ?
Schlangan : Lance-moi un dragon de glace et foudre.
Lauréline : Heu, très bien. HYORAI HIRYUU !

Lauréline voulut lancer l'attaque, mais rien ne se produisit. Schlangan tendit alors la main en avant, et expédia le sort de Shinigami n°33, Sôkatsui.

Schlangan : C'est bien ce que je pensais, seules les techniques de Shinigami fonctionnent ici.
Lauréline : Donc je ne vais rien pouvoir faire ?
Schlangan : Pas nécessairement. Il me suffit de te les apprendre. Nous allons juste passer un peu de temps ici, le temps que je t'inculque les bases.
Lauréline : Très bien.

De l'autre côté de la planète, dans la ville d'Atlantis. Zestar et Kimmy continuaient de faire le tour de la ville. Zestar, toujours inquiet quant au fait que Kimmy n'avait pas vu l'Isvara avec lequel il s'était accroché. Les gens ne prêtaient pas non plus attention aux Isvaras, comme s'ils ne les voyaient pas. Quel que soit l'endroit dans la ville, l'attitude des gens restait la même.

Zestar : Bon. C'en est assez. Il y a définitivement quelque chose d'anormal ici. Il faudrait contacter Schlangan, mais comment ?
Kimmy : Il a dit qu'il nous parlerait plus tard.
Zestar : Hmm. Bon, en attendant, quittons cette ville.
Kimmy : Hein ? Mais pourquoi, M. Zestar ?
Zestar : Il y a quelque chose qui ne va pas. Rester ici plus longtemps pourrait devenir plus dangereux.
Kimmy : Je ne comprends pas, je ne vois rien de dangereux ?
Zestar : Hormis tous les Isvaras qui rôdent ici ?
Kimmy : Ben je n'en ai pas vu aujourd'hui !
Zestar : Hein ? Qu'est-ce que tu racontes... Regarde, devant cet étal là-bas, il y en a un.
Kimmy : Heu, M. Zestar ? Il n'y a personne.
Zestar : Quoi ? Hmmm... Bon, peu importe. Partons d'ici.
Kimmy : Mais je ne veux pas ! On nous a dit de venir voir cette ville !
Zestar : Peut-être, mais on nous a aussi dit de ne pas être inconscients. Allez !
Kimmy : Mais...
Zestar : Pas de mais ! En avant. C'est moi qui commande !

A contrecœur, Kimmy suivit donc Zestar, en direction de l'entrée de la ville. Mais au bout de plusieurs dizaines de minutes, ils n'avaient toujours pas retrouvé l'entrée.

Zestar : ... C'est impossible. C'était pourtant ici. Qu'est-ce tu en penses ?
Kimmy : De ?
Zestar : De l'entrée de la ville ! Quoi d'autre ?
Kimmy : Je ne m'en souviens pas.
Zestar : Hé ! Arrête de dire n'importe quoi ! Je n'ai pas le temps de m'amuser avec toi !
Kimmy : Mais. Je ne m'en rappelle pas ! Je n'y peux rien ! Bouhou...
Zestar : Stop ! Arrête ! Pas de pleurnicherie ! Très bien, tu ne t'en souviens pas. Bon, et maintenant...

Zestar continuait à réfléchir, lorsqu'une femme les rejoignit. Il s'agissait de celle leur ayant fait visiter les lieux, Aethra. Elle était accompagnée de deux Isvaras en toge noire.

Zestar : ... Tiens donc. Je suppose que tu ne les vois toujours pas, Kimmy ?
Kimmy : Je vois la madame qui nous a fait visiter, pourquoi ?
Aethra: Les personnes innocentes ne peuvent voir les deux dieux qui m'accompagnent.
Zestar : Oh. Donc, vous les voyez ?
Aethra : Oui, car j'ai fait appel à eux. Nous mortels pouvons demander audience à nos seigneurs.
Zestar : Et pourquoi donc ?
Aethra : Je suis inquiète pour vous. Tout nouvel arrivant voit nos dieux, car il s'agit d'une dissuasion, les dieux montrent que la ville est protégée. Puis, après une nuit de repos, les nouveaux arrivants entrent en harmonie avec la ville, et les dieux n'apparaissent plus. Si vous les voyez toujours, cela signifie que vous résistez à l'harmonie. Et vous ayant fait visiter, cela m'inquiète pour vous. C'est pourquoi j'ai demandé à nos dieux de vous aider.
Zestar : Je comprends. Et n'étant pas en harmonie, je pense que ma place n'est pas ici. C'est pourquoi je souhaite repartir. Où est donc la sortie ?
Aethra : Je vous l'ai pourtant dit, personne n'est jamais reparti de cette ville.
Zestar : ...
Aethra : Mais ne vous inquiétez pas, nous allons vous aider. Nous allons stopper ces pensées néfastes qui vous gênent.
Zestar : Ça ira, merci.
Aethra : Tout ira bien.

Les deux Isvaras s'approchèrent subitement de Zestar, tentant de l'attraper. Par réflexe, Zestar bondit en arrière, esquivant les deux. Les deux Isvaras levèrent les mains, et firent apparaître des lianes d'eau, qui emprisonnèrent aussitôt Zestar.

Zestar : Tsk. Elément aquatique. C'est bien ma veine.
Aethra : Ne vous inquiétez pas, ils ne vont pas vous faire de mal.
Zestar : Bah, je n'ai pas nécessairement envie de me laisser attacher. Désolé de devoir résister. KUROI KYOUJYAKU.

Zestar activa l'aura noire de niveau un, et put ainsi se défaire de ses entraves. Toutefois, il savait pertinemment que ses attaques n'aurait aucun effet sur les Isvaras.

Zestar : Hmf. Je ne pourrais pas toucher les Isvaras, forcément.
Aethra : Je ne comprends pas pourquoi vous cherchez à résister. Nous ne voulons pas vous faire de mal.
Zestar : Je peine à y croire en ayant été attaché il y a quelques instants.
Aethra : Les dieux devaient se douter que vous réagiriez comme ça.
Zestar : En tout cas, je ne vais pas m'attarder ici. Et je vais forcer une sortie de cette ville. KURAYAMIKEI KUROCHITA. SHIKUROKAMISEN !

Zestar activa l'aura de niveau trois et envoya une attaque derrière lui, dans l'espoir de détruire les murs de la cité et ouvrir un gigantesque passage. Mais alors, un mur de glace se forma devant son attaque et l'arrêta. L'instant d'après, Zestar fut emprisonné dans la glace, et son aura se dissipa. La glace se dissipa et Zestar s'effondra. Pendant tout ce temps, Kimmy n'avait pas bougé, et elle ne vit que Zestar s'effondrer tout à coup.

Kimmy : M.Zestar ?
Aethra : Il est fatigué, nous allons le ramener à la Tour du repos. Viens avec nous également.
Kimmy : D'accord !

Kimmy suivit donc Aethra, et deux personnes vinrent porter Zestar, et ce jusqu'à la tour du repos. Un peu plus loin, dans la tour divine, les Isvaras en armure d'or discutaient de nouveau.

Sitara 1 : Les deux arrivants étaient plus étonnant que prévu. Apparemment l'un d'eux est un rélicat des anciens dieux.
Sitara 2 : Cela explique le pic de puissance ressenti.
Sitara 3 : Oui, mais l'élément des ténèbres est inutile contre nous.
Sitara 4 : Effectivement. De plus, l'homme est presque conformé maintenant. Ses pensées ont été corrigées.
Sitara 1 : Leurs compagnons viendront nécessairement les chercher de toute façon. Nous verrons si eux aussi sont de ce niveau. Si oui, leurs forces nous seront utiles.
Sitara 4 : Oui. Il faut que cette ville subsiste. Nous verrons bien.

Une demi-journée plus tard, Zestar finit par se réveiller.

Zestar : ...
Kimmy : M.Zestar ! Ça va ?
Zestar : Non, pas vraiment... Je n'ai rien pu faire, et je ne sais pas ce qu'ils m'ont fait...
Kimmy : Ils n'ont rien fait ? Vous êtes tombé de fatigue et ils vous ont couché ici.
Zestar : Ah oui ?
Kimmy : Oui !
Zestar : ... Et pourtant, je n'ai plus envie de repartir d'ici non plus...



Suite au prochain chapitre

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6443
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum