Chapitre 070 - Menace sur l'alliance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 070 - Menace sur l'alliance

Message  Schlangan le Jeu 12 Mai 2016 - 9:40

Plusieurs jours s'étaient écoulé depuis la libération d'Izaa, Holten et Kyumetai, et depuis l'affrontement avec Yureka. Lauréline était partie à Nathrax avec Kimmy voir ses parents qui s'étaient installé là-bas. Zestar vint frapper à la porte du bureau de Schlangan.

Schlangan : Yo. C'est à quel sujet ?
Zestar : J'ai besoin de ton aide.
Schlangan : Hmmm ? Pour ?
Zestar : M'entraîner. Que je ne puisse pas toucher les Isvaras, c'est une chose, mais j'aimerais au moins pouvoir résister à leurs coups.
Schlangan : Je vois ce que tu veux dire. On peut faire ça, mais penses-tu vraiment pouvoir résister à mes entraînements ?
Zestar : J'y compte bien.
Schlangan : Parfait alors. J'ai aussi besoin de m'entraîner. Et j'ai justement mis au point une nouvelle technique. Suis-moi.

Schlangan conduisit Zestar dans la salle d'entraînement et fit apparaître de l'énergie sur les murs de la salle. Puis, il décréta que l'entrainement pouvait commencer. Quelques heures plus tard, Lauréline revint de la ville avec Kimmy. Schlangan et Zestar sortirent de la salle d'entraînement à ce moment. Les habits de Zestar et Schlangan étaient en haillons, mais Lauréline remarqua aussitôt que leur force avait augmenté.

Lauréline : Huh ? Vous êtes plus forts qu'avant, non ? Surtout Zestar...
Zestar : Hmfl ! Je suis plus fort que Schlangan en forme humaine de base, oui.
Schlangan : C'est vrai je suis obligé d'utiliser un Spir en plus d'auras pour le battre sous cette forme.
Lauréline : Mais comment est-ce possible ? Vous vous êtes entraînés une après-midi ?
Schlangan : Six heures pour toi, soit six-cent heures pour nous. J'ai réussi à compresser le temps pour nous entraîner !
Lauréline : Vraiment ?
Schlangan : Oui. Mais je ne pourrais pas m'entraîner indéfiniment comme ça, cela consomme trop d'énergie, et je ne progresserais plus vraiment. Là, c'était l'occasion de tester, et surtout de vraiment entraîner Zestar. Il est maintenant plus fort que Zintaih ou Holten. Si on croise Yaminiga un jour, ou lui dira de lui céder sa place, mwahahahaha !
Lauréline : Mais pourtant face aux Isvaras...
Schlangan : Oui c'est insuffisant, même ma force actuelle. Pourtant, cela peut aider à gagner du temps, ce qui est le but.
Lauréline : D'ailleurs, toujours pas de signal pour d'autres créatures ?
Schlangan : Non, ma machine n'en détecte pas.
Kimmy : Comment fait-on alors ?
Schlangan : Nous verrons bien, on peut en profiter pour s'entraîner, justement. Bon, je vais me changer.

Schlangan partit donc se changer et se reposer. Une heure plus tard, il reçut un signal de détresse sur son ordinateur. Le message provenait de l'alliance Ragnarok. Schlangan convoqua de ce fait Lauréline et Zestar.

Schlangan : L'alliance a un problème, j'ai reçu un message de la part de nos quatre alliés. Le message dit ceci : "Capturés sur Paovali, menace immortels. S.O.S."
Zestar : Dans quoi ont-ils été se fourrer ?
Schlangan : Bonne question, j'ai regardé la position de la planète en question. Elle n'est pas trop loin d'ici, à une galaxie près.
Lauréline : Donc des immortels ? Nous avons déjà vu ça, le sont-ils vraiment ?
Schlangan : Eh bien, nous allons voir. Il faut bien agir de temps en temps pour l'alliance.
Lauréline : Veux-tu contacter Voice et Rekiem, qu'ils viennent avec nous ?
Schlangan : J'y ai pensé. Mais j'ai aussi réfléchi à ce que m'avait dit Michaël. Après tout, le conflit des dieux est passé, ni Voice ni Rekiem ne sont au niveau non plus. Je préfère les laisser en paix. Idéalement, je m'occuperais bien des Isvaras tout seul, mais bon...
Lauréline : Comme si j'allais te laisser faire tout seul.
Schlangan : Oui, je sais.
Zestar : Et je ne m'entraîne pas pour rien non plus.
Kimmy : Moi aussi je veux venir !
Schlangan : Tu pourrais rester en sécurité ici, Kimmy. Pourquoi veux-tu venir ?
Kimmy : Pour vous aider ! Inayakura dit que mes pouvoirs vous ont déjà sauvé plusieurs fois !
Schlangan : C'est vrai. Bon, eh bien, rendons-nous donc sur Paovali. Préparez-vous, et allons-y.

Le groupe se prépara donc, et Schlangan ouvrit une brèche spatiale en direction de la planète. Ils purent ainsi y aller sans problème. Ils arrivèrent dans une clairière, le sol étant recouvert d'un sable orangé. Schlangan regarda autour de lui, et resta silencieux quelques instants.

Zestar : Un problème ?
Schlangan : Non, j'ai juste l'impression... D'être déjà venu ici.
Lauréline : Ah bon ?
Schlangan : Oui, mais ce n'est sans doute qu'une impression. Essayons de trouver nos alliés disparus. Leur énergie n'est pas assez élevée pour que je la dissocie des formes de vie du secteur.

Le groupe se mit en route dans une direction aléatoire, ne voyant pas de structure spécifiquement remarquable. Au bout d'une dizaine de minutes, ils aperçurent finalement un homme en train de courir. Celui-ci ne cessait de regarder derrière lui, montrant qu'il était poursuivi par quelque chose. Lorsqu'il vit le groupe, il se mit à faire de grands signes.

Kimmy : Il nous dit bonjour ?
Schlangan : Je ne pense pas, il a l'air affolé.
Homme : FUYEZ ! ILS ARRIVENT !
Lauréline : Ils ?
Schlangan : Va savoir.

L'homme semblait de plus en plus désespéré, lorsque que quelque chose apparut devant lui. Il s'agissait d'un humain chauve à la peau verte. Il leva un bras, et l'homme qui fuyait s'arrêta aussitôt.

Homme fuyard : Non ! Laissez-moi ! Je vous en prie !
Homme vert : Tu as fini de courir ? Ridicule. Meurs.

L'homme vert tendit la main vers le fuyard, et fit apparaître une épée, qui le transperça. Puis, il se tourna vers le groupe de Schlangan.

Homme vert : Vous ne fuyez pas ? Vous n'êtes pas de cette planète, on dirait.
Schlangan : Effectivement. Nous sommes des promeneurs.
Homme vert : Mortels comme lui, je présume. Quelle pitié.
Schlangan : Mortel ? Sûrement, même si ça fait longtemps que je ne suis pas mort.
Homme vert : Fuyez, que je m'amuse un peu.
Schlangan : Nan, la flemme. Toi, par contre, tu peux fuir si tu veux.
Homme vert : Imbéciles.

L'homme vert tendit la main vers Schlangan, faisant apparaître une autre épée. Schlangan attrapa l'épée à une main, et la brisa avec son pouce.

Schlangan : Pas très solide.
Homme vert : ... Hein ?
Schlangan : Voyons voir... une pichenette.

Schlangan donna une pichenette à l'homme vert, projetant celui-ci à des lieues de là.

Schlangan : Heu...
Zestar : C'était quoi ça ? Je ne sentais pas d'énergie.
Schlangan : Va savoir. Bon, continuons.

Le groupe reprit sa marche, et quelques minutes plus tard, le même individu vert les rejoignit.

Homme vert : Si vous croyiez vous enfuir comme ça...
Schlangan : Oh, il a survécu.
Zestar : Quoi, tu as fait preuve de retenue ?
Schlangan : Oui, comme toujours.
Lauréline, Zestar, Kimmy : ...
Schlangan : Ben quoi ?
Homme vert : A mon tour, maintenant !

L'homme vert fit apparaître deux épées cette fois, mais Zestar s'avança et lui mit une claque. L'homme vola très haut, et retomba au bout de quelques dizaines de seconde. Il peina pour s'extirper du trou formé par sa chute, mais se redressa de nouveau.

Homme vert : ...
Zestar : On dirait qu'il est faible.
Schlangan : Sans blague. Bon, le truc vert, ça suffit, tu ne pourras jamais rien contre nous.
Homme vert : ... C'est vous qui ne pouvez rien contre moi !

L'homme vert réitéra ses attaques de nombreuses fois, sans aucun succès. A chaque fois, Zestar le renvoyait au tapis. Finalement, Zestar fit apparaître une boule d'énergie négative.

Zestar : Ça suffit maintenant. Continue, et je te tue.
Homme vert : Tu n'en es pas capable !
Zestar : Tant pis pour toi. KUROKAMISEN.

Zestar envoya l'énergie droit sur l'homme vert, qui fut touché de plein fouet. Mais, malgré l'attaque, celui-ci se releva.

Zestar : Quoi ?
Schlangan : Ah je vois. Il doit faire partie des immortels dont parlaient le message.
Lauréline : Ce qui expliquer pourquoi vos attaques ne lui font rien.
Homme vert : Ha ! Vous avez enfin compris à quel point je suis effrayant ? Fuyez !

Mais au lieu de cela, Schlangan et Zestar était souriants, contents d'avoir cet adversaire.

Schlangan : Cool. On va pouvoir tester plein de trucs !
Zestar : Ouais, c'est super !
Homme vert : ... Heu... C'est inutile, hein !
Schlangan : Voyons voir s'il peut résister à une tête coupée !

L'instant d'après, Schlangan lui trancha la tête. Il remarqua qu'il n'y avait pas de sang, mais les deux parties étaient bien sectionnées.

Homme vert (tête) : Mais ça va pas non ?
Homme vert (corps) : ...
Homme vert (tête) : Maintenant il faut que je me rattache ! Alors, si tout est inversé, de ma position, je dois... voilà !

Tant bien que mal, le corps attrapa la tête, et la remis en place, comme s'il n'y avait jamais eu de coupure.

Schlangan : Ah, c'est un peu plus gênant. Testons autre chose. HYÔRAI HIRYUU !

Schlangan envoya un dragon de glace et foudre, emprisonnant la cible dans de la glace. Il brisa ensuite la glace, mais le corps de l'immortel resta indemne.

Schlangan : On ne peut pas le geler !
Lauréline : N'utilise pas mes techniques pour ce genre d'expériences...
Schlangan : Bah, c'est important de voir ce qu'on peut leur faire, au cas où il y en aurait un beaucoup plus dangereux qui nous tomberait dessus.
Zestar : Hmfl, mes attaques ne fonctionneront donc pas.
Schlangan : Ouais, donc testons...

Mais alors, deux autres individus verts apparurent. Ceux-ci semblaient plus costauds et possédaient une armure.

Homme vert costaud 1 : Assez. Tu ne pourras rien contre eux.
Homme vert costaud 2 : Nous allons les arrêter nous-même.
Schlangan : Eh ben voilà, on n'a pas eu le temps de tout tester.
Homme vert costaud 1 : Pas de quartiers.

Les deux arrivants dégagèrent leur énergie, qui surprit le groupe. Schlangan eut tout juste le temps d'activer l'aura de la lumière de niveau deux pour esquiver les attaques qui suivirent.

Schlangan : Hey, ils sont vachement plus forts ceux-là !
Zestar : Bah, on a vu pire.
Schlangan : Bien sûr, mais ils sont sûrement immortels aussi, c'est déjà moins facile.
Homme vert costaud 1 : Il est agile. Formation C.
Homme vert costaud 2 : Très bien.

Les deux se mirent à tourbillonner en direction de Schlangan, qui arrêta le temps, et passa derrière eux sans problème. Il relança le temps, et les siffla. Les deux durent donc s'arrêter brusquement et se retourner, légèrement étourdis.

Homme vert costaud 1 : Comment a-t-il fait ça ?
Homme vert costaud 2 : Je ne sais pas...
Schlangan : Bah, la flemme d'expliquer. Il me faut maintenant expérimenter sur vous.
Zestar : Pff, il fait le malin.
Lauréline : Il a quand même raison, cela pourrait être embêtant de n'avoir que des ennemis immortels. Il nous faut aussi retrouver les membres de l'alliance.

Schlangan envoya la technique Releeshan sur ses adversaires, mais le sceau n'eut aucun effet. Les deux contre-attaquèrent, sans plus d'effet. Puis tout à coup, un troisième individu, dépourvu d'armure, mais plus grand et svelte, apparut dans le dos de Lauréline. Il attacha alors des menottes aux mains de Lauréline avant qu'elle ne puisse réagir.

Homme vert svelte : Et d'une.
Schlangan : Qu'est-ce que tu fais Lauréline ? Libère-toi.
Lauréline : ... Je ne peux pas utiliser mon énergie.
Schlangan : Nani ?

Schlangan envoya un éclair droit sur les menottes de Lauréline, mais l'éclair se dissipa en les touchant. L'homme svelte envoya alors une paire de menottes droit sur Schlangan, qui les esquiva.

Schlangan : ... C'est dangereux ça. Et l'énergie ambiante, Lauréline ? Tu peux t'en servir ?
Lauréline : Non plus.
Schlangan : Hmm. Voilà déjà qui devient plus problématique.
Zestar : En effet.


Suite au prochain chapitre

_________________

Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6415
Age : 29
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum