Chapitre 072 - Kimmy en cavale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 072 - Kimmy en cavale

Message  Schlangan le Jeu 26 Mai 2016 - 5:03

Tandis que Schlangan, Lauréline et Zestar avaient été de nouveau capturés, Kimmy s'était enfuie conformément aux instructions de Schlangan. Son invisibilité avait cessé quand Schlangan s'était fait capturer la première fois, ce qui n'avait pas échappé à Inayakura. A force de marcher, Kimmy avait atteint un lac entouré de différente plantes. Inayakura lui suggéra de se cacher dans les plantes pour pouvoir dormir un peu, ce qu'elle fit. Le lendemain matin...

Inayakura : Tu es réveillée. Il va falloir réfléchir à ce que nous allons faire maintenant.
Kimmy : Je ne sais pas du tout où aller, si M. Schlangan a été capturé aussi...
Inayakura : Il est évident qu'il va falloir qu'il s'évade pour que l'on puisse rentrer. Ce qui m'inquiète est que j'ai ressenti son énergie pendant la nuit, mais que celle-ci a redisparu.
Kimmy : Donc que faisons-nous ?
Inayakura : Pour commencer, il va falloir que tu apprennes à manipuler la lumière pour devenir invisible, cela pourra déjà aider. Nous allons donc nous y atteler. Et le plus simple est que je te l'apprenne dans ton âme. Pour cela, tu vas d'abord rester camouflée dans les plantes et fermer les yeux, en inspirant profondément.

En suivant les conseils d'Inayakura, Kimmy se retrouva dans son âme en face du tigre blanc.

Inayakura : Résumons ce que tu sais faire. Tu peux projeter de l'énergie lumineuse par les mains.
Kimmy : Oui.
Inayakura : Ensuite, Lauréline t'a appris à utiliser Shiroi Reikyoudai et Hikarikai Hateshinai. Donc pour le moment je vais t'apprendre Kôdokyokusen, la technique d'invisibilité. Pour cela, tu dois réussir à courber les rayons de lumière autour de toi.
Kimmy : Heu...
Inayakura : Ne t'inquiète pas, on va y aller petit à petit.

Inayakura entraîna donc Kimmy, et celle-ci fut rapidement en mesure d'exécuter la technique. Ainsi, elle put se remettre en route, prête à utiliser la technique si besoin. Toutefois, cela lui demandait encore beaucoup de concentration, donc il lui restait impossible de la maintenir en permanence. Kimmy commença par longer le lac, et repéra un chemin qui partait plus loin. Cependant, il n'y avait rien pour se cacher. Inayakura lui proposa alors de la transporter très rapidement pour explorer les lieux au plus vite. Sa vitesse lui permettrait de ne pas être attrapée si elle venait à croiser des hommes verts. Ainsi, Kimmy invoqua Inayakura et celui-ci la transporta. Ensemble, ils parcoururent le chemin à très haute vitesse, en bondissant. De cette façon, Inayakura repéra un humain en train de courir, poursuivi par deux hommes verts. Kimmy révoqua Inayakura pour utiliser la technique d'invisibilité et observer.

Homme vert 1 : Il court plus vite que je ne croyais !
Homme vert 2 : Il finira par s'épuiser ! Il paraît qu'ils ont arrêté un nouveau type, non humain, qui était ultra balaise.
Homme vert 1 : Vraiment ? Ah, il ralentit.

Effectivement, l'homme était essoufflé, et sa vitesse diminuait. Les deux hommes verts étaient satisfaits, et s'approchèrent de lui. Mais tout à coup, le sol se déroba sous leurs pieds, et ils tombèrent dans un filet. Le filet se referma sur eux, et tout à coup cinq personnes apparurent, trois hommes et deux femmes.

Homme essoufflé : Bien joué les gars !
Homme A : Ça nous en fait deux de plus.
Femme A : Ces immortels sont toujours aussi stupides.
Homme B : Bon allez, rentrons à la base.
Femme B : Attend, je détecte quelque chose sur le radar. Il y a quelqu'un d'invisible dans le secteur.
Homme C : Où ça ?
Femme B : Dans cette direction.

La femme pointa en direction de Kimmy, et l'homme C sortit une arme et fit feu dans sa direction. Kimmy n'eut pas le temps d'esquiver, et fut ligotée l'instant d'après, son invisibilité disparaissant. Les humains furent surpris de la voir.

Femme A : Mais c'est une gamine !
Homme B : Qu'est-ce qu'elle fait là ?
Femme B : Allons la détacher pour le moment.

La femme libéra Kimmy, qui se recula, méfiante. Elle observait le groupe. Inayakura lui conseilla de rester sur ses gardes. L'un des hommes verts dans le filet vit alors Kimmy.

Homme-vert 2 : Ah, c'est la gamine dont ils parlaient ! Celle qui était avec le mec ultra balaise ! Elle est aussi anormale que les autres, si elle est arrivée ici si vite !
Homme-vert 1 : Il faut qu'on arrive à sortir d'ici pour l'instant !
Homme-vert 2 : Laisse tomber, c'est un de nos filets... Tu sais très bien ce que ça fait. Pour le moment on ne vaut pas mieux que ces mortels...
Homme-vert 1 : ... C'est vrai.

Les humains, ayant entendu la conversation, étaient de plus en plus surpris. L'une des femmes s'accroupit pour parler à Kimmy.

Femme B : Ecoute, petite, nous ne te voulons aucun mal. Tu cherches aussi à échapper à ces types verts, n'est-ce-pas ?
Kimmy : Oui...
Femme B : Alors viens avec nous, tu seras à l'abri pour le moment. On va t'amener au boss, on devrait pouvoir t'aider.
Kimmy : ...
Homme A : De toute façon c'est ça, ou tu finiras par te faire attraper par ces trucs. Personne ne peut être vraiment invisible, tu sais.
Kimmy : D'a... d'accord.
Homme C : Allez, en route, nous n'avons que trop traîné.

Inayakura approuva l'idée de suivre les humains, et le nouveau groupe se dirigea vers des montagnes un peu plus loin. Une fois arrivé là-bas, ils appuyèrent tous en même temps sur certains pans du murs, et un passage s'ouvrit dans le mur. Le groupe entra dedans, et la porte se referma. L'intérieur ressemblait à un complexe militaire. De nombreux humains s'affairaient à l'intérieur. Certains étaient armés, mais il y avait également d'autres personnes en apparence plus ordinaire, des familles avec des enfants, et même quelques animaux. Kimmy fut conduite dans une pièce où se trouvaient une femme aux cheveux blonds courts, et un homme aux cheveux noirs, mal rasé, et de forte carrure.

Femme C : Bonjour, boss. Nous avons capturé deux hommes verts, et nous avons trouvé cette enfant.
Femme blonde : Une enfant ? Soit la bienvenue, petite. Quelle est ton nom ?
Kimmy : Kimmy.
Femme blonde : Enchantée, Kimmy. Je m'appelle Dreena. Et à côté de moi se trouve mon mari, Raivel. Soit la bienvenue ici.
Kimmy : C'est quoi cet endroit ?
Dreena : Un refuge contre l'oppression des hommes verts. Elle était toute seule quand vous l'avez trouvée ?
Homme A : Oui, mais visiblement les hommes verts ont entendu parler d'elle. A propos d'un, je cite, "mec ultra balaise".
Dreena : Ah, l'événement qui a secoué le camp ennemi. Ils ont mobilisé énormément de troupes pour arrêter quelques personnes.
Raivel : Kimmy, tu étais avec les gens qui se sont fait capturer ? Qui sont-ils ?
Kimmy : Oui, j'étais avec M. Schlangan, M. Zestar et Mme. Lauréline.
Dreena : Ils se sont donc fait capturer. Mais ne t'en fait pas, si les hommes verts procèdent comme d'habitude, ils seront tranquilles un moment. Ils ne tuent pas ceux qui les "amusent". En attendant, nous allons t'installer tranquillement ici, et...
Raivel : ... C'est une blague. Tu n'es pas une gamine ordinaire non plus, n'est-ce pas ?
Dreena : Qu'est-ce qu'il y a, Raivel ?
Raivel : Regarde cette valeur. 172 Bijali. Tu as déjà vu une gamine aussi forte, toi ?
Dreena : ... Effectivement. C'est plus que vous autres, des soldats ordinaires.
Femme B : Elle était invisible quand nous l'avons trouvée, et la ligoter a annuler le brouillage. Elle doit pouvoir utiliser de l'énergie.
Dreena : C'est vrai, Kimmy ?
Kimmy : Oui.
Raivel : Si une enfant a ce niveau, je comprends mieux les relevés aberrants de tout à l'heure.
Homme B : Des relevés aberrants ?
Raivel : Oui. Les capteurs ont mesuré des valeurs autour de 8000 Bijali. Complètement incohérent, ça dépassait même les soldats homme verts. Ça devait donc être son groupe.
Femme A : 8000 ? C'est possible ça ?
Dreena : Il faut croire. Kimmy, tes amis sont très forts, n'est-ce pas ?
Kimmy : Oui, mais ils sont encore plus forts normalement !
Raivel : Sérieusement ? Ça peut donc tourner à notre avantage. Kimmy, tu aimerais revoir tes amis, n'est-ce-pas ?
Kimmy : Oui !
Raivel : Nous sommes bientôt prêts à attaquer leur camp. Mais nous manquions de force en cas de combat sans objets anti-pouvoirs. Si nous pouvons libérer tes amis, nous avons une chance.
Kimmy : Mais les hommes verts sont immortels, non ?
Dreena : En fait, pour le moment, oui. Mais nous sommes persuadés que leur immortalité vient de quelque chose, qui les répare. Car les armes anti-pouvoir annulent aussi leur immortalité.
Raivel : Bon. Nous allons réfléchir pour le moment. Faites visiter les lieux à Kimmy en attendant.
Femme B : A vos ordres. Allons-y, Kimmy.

Pendant ce temps, dans le camp des hommes-verts, Schlangan, Lauréline et Zestar avaient été sortis de leurs cellules, et devaient maintenant s'atteler à creuser. Tous les prisonniers restaient menottés, car cela ne les empêchait pas de manier la pioche. Schlangan aperçut alors les membres de l'alliance Ragnarok, à savoir Nova, Legdar, Reudwig et Mariéa.

Schlangan : Ah, vous voilà.
Mariéa : Général ? Vous aussi avez été capturé ?
Schlangan : Oui. Ils sont problématiques. J'étais venu suite à votre signal de détresse.
Nova : Hélas, nous sommes donc tous pris au piège.
Schlangan : Qu'êtes-vous venus faire sur cette planète à la base ?
Reudwig : Nous avons été invités par un individu qui cherchait à faire du commerce avec nous. Mais visiblement il s'agissait d'un piège.
Schlangan : Hmm.
Legdar : Donc nous sommes tous bloqués pour toujours, si je comprends bien.
Schlangan : Non, pas vraiment. Je pourrais sans problème vous faire partir d'ici, mais je cherche à libérer quelqu'un qui est sous plus haute garde.
Mariéa : Vous connaissez quelqu'un d'autre ici ?
Schlangan : Une brève connaissance. Mais c'est ce qui permet à ces gars verts de faiure leurs objets qui annulent tout pouvoir. Vu que ça pourrait poser problème pour plus tard, il faut que je fasse cesser tout ça.
Nova : Comment comptez-vous vous y prendre ?
Schlangan : J'y réfléchis encore. Mais pour le moment, je mémorise la position des gardes, et autres snipers potentiels. Car sans pouvoir, on ne ferait pas long feu.
Nova : Je vois.

Schlangan recommença donc à creuser, tout en réfléchissant. Les gardes étaient tous du type costaud, donc visiblement les plus forts. Schlangan se demandait toutefois qui pouvait bien avoir attiré l'alliance dans un piège. Il n'avait pas été contacté, mais probablement car son stock de ressources était bien trop grand pour qu'il ait besoin de commerce. Tout en creusant, Schlangan s'assura de former un outil à partir du minerai, pour pouvoir crocheter la serrure des menottes ultérieurement. De son côté, Kimmy avait pu manger, et arriva au terrain d'entraînement, regardant les soldats. Inayakura lui parla alors.

Inayakura : Hmfl. C'est vraiment très différent de ce que Schlangan et Lauréline t'ont appris. Tu es bien plus fort qu'eux.
Kimmy : C'est vrai ? Je ne crois pas.
Inayakura : Tu as déjà oublié que tu avais pulvérisé des Êtres à la demande de Schlangan ? Tu ne réalises pas à quel point tu es forte, car on a toujours des ennemis vraiment monstrueux.

A ce moment, Dreena arriva sur les lieux, et vit Kimmy. Elle lui indiqua alors une cible.

Dreena : Tu peux créer de l'énergie il paraît ? Peux-tu tirer sur cette cible là-bas ?
Kimmy : Heu, oui.

Kimmy créa une boule d'énergie et la lança sur la cible, qui vola en éclats. Les soldats stoppèrent leurs exercices, étonnés.

Dreena : Effectivement, le capteur ne se trompait pas. Tu devrais t'entraîner avec ces gars, ça les aiderait.
Kimmy : Mais... Je ne sais pas vraiment me battre. J'ai juste appris un peu.
Dreena : Hmm. J'ai l'impression que tu te sous-estimes. Faisons un test. Julio, viens voir.
Julio : Oui, boss ?
Dreena : Fait donc un combat avec Kimmy, que voici.
Julio : Avec une gosse ?
Dreena : Tu n'as pas vu l'état de la cible après son attaque.
Julio : Ouais, mais dans ce cas, si je me prends ça, je vais mourir.
Dreena : Eh bien disons qu'il est interdit d'utiliser des attaques énergétiques. Qu'en dis-tu, Kimmy ?
Kimmy : Heu... D'accord, je veux bien essayer.

Kimmy et Julio se firent donc face. Julio fut le premier à attaquer d'un coup de poing, mais Kimmy esquiva le coup. Julio attaque de nouveau plusieurs fois, mais Kimmy esquivait à chaque fois. En feintant, Julio réussit à attraper Kimmy au poignet, qui le pivota par réflexe, une technique que Schlangan lui avait enseignée. Julio fut complètement renversé, et Kimmy le poussa ensuite. Julio vola sur plusieurs mètres et s'affala au sol, K.O. Kimmy était étonnée, mais pas autant que les autres soldats autour.

Soldat Lambda : Mais c'est quoi cette gamine ? J'hallucine !
Soldat Gamma : Ouais, incroyable.
Dreena : C'est bien ce que je pensais. Eh bien, Kimmy, je crois que je vais pouvoir t'apprendre deux trois nouveaux trucs.


Suite au prochain chapitre

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6419
Age : 29
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum