Chapitre 078 - Vaine résistance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 078 - Vaine résistance

Message  Schlangan le Jeu 7 Juil 2016 - 4:59

En envoyant un vaisseau, Lauréline et Zestar avaient fait rapatrier la générale de la division du sang retrouvée sur la lune. Hélas, celle-ci était dores et déjà sans vie. N'ayant pas de nouvelles de Schlangan, ils ne savaient que faire, car il leur était bien évidemment impossible de se rendre là-bas pour jauger la situation. Sur la planète Brasov, Michaël, Katerina et Van't Folth étaient emprisonnés dans une cellule, tandis que Komoriba avait été renfermée dans une boîte. Michaël et Katerina ignoraient complètement le sort de leur fille, ainsi que de la générale du sang.

Katerina : Grrr... Qu'est-ce que l'on peut faire ?
Michaël : Pas grand chose à mon avis. Nous ne faisons pas le poids contre l'Akasaganga...
Van't Folth : C'est vrai, bien que vous puissiez le toucher, il reste trop fort pour vous. Même le commandant ne pourrait pas le battre.
Michaël : Il faudrait quand même trouver le moyen de contacter Schlangan...
Van't Folth : Je vais essayer de faire quelque chose...

Schlangan, de son côté, s'entraînait dans la cave où il se trouvait. Pour cela, il avait fait apparaître des clones de lui-même et se battait contre eux. Mais cela ne lui suffisait pas. Alors qu'il réfléchissait, des secousses se produisirent, et la grotte commença à s'effondrer. Schlangan créa un dragon de feu pour percer le plafond et s'envoler au-dehors, avant que tout ne s'effondre sur lui. Il remarqua alors que des invités indésirables étaient arrivés sur les lieux, en toges noires et rouges.

Schlangan : Peuh. Des Isvaras. Je ne suis pas d'humeur à jouer avec vous.
Isvara : Vous êtes une menace, vous devez mourir.

Tous les Isvaras firent léviter des stalactites et les envoyèrent droit sur Schlangan, qui les arrêta sans mal. Comprenant aussitôt leur élément, Schlangan convertir ses attaques en Terre, et se débarrassa des importuns. Toutefois, de nouveaux Isvaras firent leur apparition, suivis d'autres en armure de bronze, argent, et même or.

Schlangan : Ça en fait du peuple. Je suis ému.

Schlangan se transforma en golem en activant simplement ses auras de niveau deux. Il envoya l'attaque Jûbairyuujinka, et anéantit une partie des Isvaras. Certains en réchappèrent toutefois, et de nombreuses lames de vent foncèrent sur Schlangan. Le maître de Naycerl esquiva en revanche les attaques, et riposta en changeant ses attaques en nature élémentaire de vent, supprimant les Isvaras restants. Mais alors, deux autres Isvaras firent encore leur apparition, cette fois en armure noire.

Schlangan : Huh, c'est une blague j'espère...
Akasaganga 1 : Voilà donc le maître de Naycerl.
Akasaganga 2 : Il est effectivement bien plus fort que ces Sitara.
Schlangan : Je sais que je suis une star universelle, mais deux Akasaganga d'un coup ? C'est un peu barbare...
Akasaganga 1 : Nous ne pouvons pas vous laisser récupérer d'autres créatures légendaires.
Akasaganga 2 : Et vous n'atteindrez pas la planète que vous visiez en venant ici.
Schlangan : Muh ? Quelle planète ?
Akasaganga 1 : Ne faites pas l'innocent. Vous êtes ici pour la forêt de métal. Pourquoi seriez-vous venus ici sinon ?
Schlangan : Hmmm. Ah oui, la forêt de métal, bien sûr... Je ne vois pas de quoi vous voulez parler.
Akasaganga 2 : Vos mensonges ne sont pas crédibles.
Schlangan : Mais je ne mens pas. Enfin, s'il y a deux Akasagangas... il doit donc y avoir là-bas une créature légendaire. Voilà qui est intéressant.
Akasaganga 1 : Assez.

Les deux Akasagangas se transformèrent aussitôt en élémentaires, forçant Schlangan à activer ses Spir. Des tornades se formèrent un peu partout, tandis que les sol commençait à se fragmenter de toutes parts.

Schlangan : Bon... Il va falloir jouer serré...

Pendant ce temps, Van't Folth était parvenu à ouvrir la cellule et à créer un champ dissimulateur d'énergie avec son monocle. De cette manière, le groupe put se faufiler discrètement dans le palais, à la recherche de Mia. Ils durent rapidement se cacher, car des Isvaras patrouillaient. Procédant petit à petit, le trio parvint à passer les patrouilles. Mais, alors qu'ils arrivaient à la chambre de Mia, un Isvara en armure d'or les repéra.

Sitara : Halte !
Michaël : Zut, pas l'un des plus simples. Je vais m'en occuper, allez vous cacher et récupérez Mia si elle est dans la chambre.

Mais, avant même que Michaël ne puisse agir, des lianes de sang se formèrent et le ligotèrent, ainsi que Katerina et Van't Folth. L'Akasaganga était arrivé.

Akasaganga : Allons. Vous perdez votre temps. Que cherchez-vous à faire ? Fuir ?
Van't Folth : Nous ne dirons rien.
Akasaganga : A votre guise. Mais si vous cherchiez à contacter le maître de Naycerl, c'est une perte de temps.
Michaël : ...
Akasaganga : Vous avez perdu vos langues ? Très bien. En tout cas, c'est inutile de le contacter, car je lui ai déjà envoyé un message.
Katerina : Quoi ?!
Akasaganga : Oui, rien de tel que le cadavre de l'ancienne générale du sang pour l'informer que les choses ne vont pas bien ici. Ha ha ha.
Michaël : Vous avez tué Chisasei ?!
Akasaganga : Exactement. Et vous subirez le même sort, après que vous m'ayez vu réduire votre dernier espoir en poussières ! Il regrettera ce qu'il a fait.

Schlangan, quant à lui, se trouvait face aux deux Akasagangas qui l'avaient rejoint. Il avait tenté d'ouvrir une brèche spatiale, mais ceci ne fonctionna bien entendu pas. Il savait pertinemment qu'il n'avait aucune chance face à ces deux là, et que seule une brèche temporelle pourrait l'aider. Mais, celle-ci ne pouvait pas être lancée instantanément, et les deux Isvaras ne lui laissaient pas de repit. Schlangan esquivait leurs techniques du mieux possible.

Akasaganga 1 : Il sait plutôt bien esquiver, mais il n'a même pas le temps d'attaquer on dirait !
Akasaganga 2 : En effet, il était censé être plus dangereux que ça.

L'un des Akasagangas créait petit à petit une tornade autour du lieu de combat, accompagnée de gigantesques monceaux de terre créés par l'autre. La friction entre le vent et la terre augmentait la chaleur et créait des arcs électriques.

Akasagangas : HAVA PRTHVEE BIJALEE BAVANDAR !

La combinaison de l'attaque d'intensifia subitement et s'abattit sur la zone, créant de gigantesques éclairs, et de la lave simultanée. Toutefois, des dragons d'énergie élémentaire désintégrèrent l'attaque, et Schlangan en émergea donc indemne.

Akasaganga 1 : Ah, quand même.
Akasaganga 2 : C'est déjà mieux, oui.
Schlangan (pense) : Tsk. Ils ne me laissent pas le temps, et si je commence à les vaincre sous cette forme, ils vont se transformer, et je n'aurais aucune chance... Que faire...
Akasaganga 1 : Voyons combien de temps il pourra esquiver.
Schlangan (pense) : Ah si, je sais...
Akasaganga 2 : Sans doute pas beaucoup plus longtemps, je le crains.
Schlangan : Ne vous inquiétez pas. J'ai ce qu'il vous faut. BOOOH ! LA FLEMME !

Rien ne se produisit, laissant juste les Isvaras étonnés. L'instant d'après, une explosion se produisit sur leur position, et une force de gravité les écrasa au sol. Les deux Isvaras roulèrent toutefois sur le côté, et se libérèrent. La pluie désintégratrice de Schlangan tomba alors. Voyant cela, les deux Akasagangas se désagrégèrent en leurs élements respectifs, et purent esquiver l'attaque. Aussitôt, ils contre-attaquèrent et frappèrent Schlangan de plein fouet, mais celui-ci disparut soudainement, n'étant qu'une illusion.

Akasaganga 1 : Quoi ?! Où est-il passé ?
Akasaganga 2 : Aucune idée... Je crois qu'il nous a eus.
Akasaganga 1 : Hmm. Allons vérifier à la forêt de métal au cas où dans ce cas.

Les deux Akasagangas partirent, tandis que Schlangan avait profité de l'explosion initiale pour créer une illusion et se rendre invisible. Une fois invisible, il avait pu créer sa brèche temporelle et revenir dans le passé avant son arrivée. De là, il attendit un petit peu, et ravança dans le temps, pour constater que les Akasagangas étaient partis. Schlangan put ainsi retourner sur Naycerl. Il fut aussitôt rejoint par Zestar et Lauréline.

Zestar : Ah, pas trop tôt !
Lauréline : Oui, nous avons un problème !
Schlangan : Hein ? Quoi ? Laissez-moi souffler un peu, je viens de combattre deux Akasagangas.
Zestar : Quoi ?!
Schlangan : Oui, j'étais tranquille dans mon coin, quand ils sont venus m'attaquer en pensant que je cherchais à aller sur une planète à côté. Il doit y avoir une créature légendaire là-bas.
Inayakura : C'est une bonne chose, mais nous en avons une à retrouver pour le moment.
Schlangan : Muh ? Retrouver ? Comment çà ?
Lauréline : La générale de la division du sang s'est faite tuer. Il a dû arriver quelque chose sur la planète de Michaël et Katerina.
Schlangan : Nani ?
Zestar : Oui, son corps a été expédié sur la lune.
Inayakura : Il est donc probable que Komoriba se soit fait capturer de nouveau, je n'ai plus de contact.
Schlangan : Tss. Très bien, il va falloir aller là-bas. Il nous faut la ramener, ainsi que Michaël, Katerina et Van't Folth.
Lauréline : N'oublie pas leur fille.
Schlangan : C'est vrai. Mais laissez-moi me reposer un peu avant.

Pendant ce temps, bien loin de là, Yureka et Darkwolf se trouvaient dans une salle de marbre, assis à une table.

Yureka : Alors, tu as été voir Schlangan aussi ?
Darkwolf : Oui.
Yureka : Et donc ?
Darkwolf : Il refuse de prendre conscience de ce qui va arriver.
Yureka : Je reste sûr que ton intervention va provoquer tout ça. Schlangan a horreur de perdre, il est comme moi.
Darkwolf : Je l'ai averti. Si ce qui doit arriver se produit, tant pis pour lui.
Yureka : Dommage que tu ne voies pas l'avenir jusqu'à l'infini, je suis curieux de voir comment ça finira.
Darkwolf : Pas moi. Le futur est un fardeau trop lourd.

Un homme entra ensuite dans la pièce. De forte carrure, il avait les cheveux courts, et une barbe mal taillée. Une cicatrice ornait son oeil gauche. Il trainait des chaines à ses pieds et mains, qui semblaient reliées à l'air par de l'énergie.

Homme : Il faut que ce futur arrive quoiqu'il en soit, je te l'ai déjà dit, Darkwolf.
Darkwolf : Je sais, Neervana. C'est pourquoi j'ai agi comme tu me l'as demandé.
Neervana : Bien. Lauréline me sera utile pour briser ces chaînes.
Yureka : Même déchaîné, j'espère que tu ne feras pas l'idiot.
Neervana : Non, je ne serais pas aussi stupide que le vieux fou. Il nous est impossible de combattre le Brahmanda, je le sais bien. C'est pourquoi nous sommes là.
Yureka : C'est vrai. Si Schlangan devenait plus fort, on pourrait lui demander de nous rejoindre d'ailleurs.
Darkwolf : Tu sais bien qu'il refusera quoiqu'il arrive.
Yureka : C'est vrai. Et de toute façon, il n'est même pas capable de vaincre un petit Akasaganga, il ne vaut rien !

Sur Naycerl, Schlangan prit un peu de repos, et se prépara à partir. Lauréline, Zestar et Kimmy vinrent le rejoindre.

Zestar : Nous sommes prêts.
Schlangan : Non.
Zestar : Non ?
Schlangan : J'y vais tout seul.
Lauréline : Qu'est-ce que tu racontes ?
Schlangan : Si c'est un piège, je n'ai pas envie de m'encombrer de vous, restez là et entraînez-vous.
Lauréline : Hors de question !
Schlangan : C'est moi qui commande. BAKUDÔ NO ROKUJÛSAN - SAJO SABAKU.

Schlangan créa des chaînes d'énergie et attacha Lauréline et Zestar avec. Il tenta de créer une brèche spatiale vers la planète Brasov, mais échoua.

Schlangan : Akasaganga là-bas. C'est bien ce que je pensais. Voyons là planète à côté...

Schlangan créa une autre brèche spatiale et entra dedans, laissant Lauréline et Zestar en plan. Les chaînes qui les emprisonnaient se brisèrent alors.

Zestar : ... Mais qu'est-ce qu'il a ?
Lauréline : Je pense qu'il n'a toujours pas digéré ce qui s'est passé l'autre fois...
Zestar : Peuh. Quel imbécile !
Lauréline : ...



Suite au prochain chapitre

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6433
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum