Chapitre 079 - Nouvelles techniques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 079 - Nouvelles techniques

Message  Schlangan le Jeu 14 Juil 2016 - 6:31

Après avoir empêché Lauréline et Zestar de le suivre, Schlangan se dirigea vers la planète à côté de Brasov. Jouant avec les sauts temporels, il parvint à retourner sur Brasov avant l'arrivée de l'Akasaganga. Puis, il fit un bond en avant dans le temps pour arriver au moment présent. Il détecta bien entendu l'énergie des Isvaras qui se trouvaient sur la planète.

Schlangan : Bon. Il va falloir procéder prudemment.

Schlangan se rendit invisible, et se rendit vers le château. En dissimulant également son énergie, aucun Isvara ne remarqua que Schlangan se déplaçait dans le château. Ayant repéré l'énergie de Michaël et Katerina, il se rendit ensuite vers les cellules. Un Isvara se trouvait devant la cellule des anciens équipiers de Schlangan. Pour les libérer, il devrait se défaire du garde, mais cela dégagerait de l'énergie. Schlangan commença donc par lancer sa technique d'isolation spatiale, puis désintégra l'Isvara, redevenant visible par la même occasion. En un instant, il trancha les liens de ceux emprisonnés.

Michaël : Schlangan !
Schlangan : Yo. Il paraît que c'est devenu le bordel ici.
Katerina : Oui. L'Akasaganga qui nous avait vaincu est revenu.
Schlangan : Muh ?
Michaël : Celui qui avait transmis le poison de sang sur la planète pour contrôler les gens.
Schlangan : Tsk. Elle a donc bien survécu, saleté.
Katerina : Elle ?
Schlangan : Oui, c'est une femme. Bref, je vais vous envoyer dans le passé un peu, et vous partirez avec un vaisseau sur la planète à côté, je viendrai vous ramener dans le présent ensuite.
Michaël : Pas si vite, nous devons récupérer Mia !
Schlangan : Ah oui. Bon. Il y a des vaisseaux ici ?
Van't Folth : Oui.
Schlangan : Je vais faire du grabuge et vous vous enfuirez. Je vais vous rendre invisibles, allez chercher votre fille.
Michaël : Tu ne pourras pas battre l'Akasaganga tout seul !
Schlangan : Sans doute, mais vous ne me serviriez à rien, sauf à me gêner. J'ai laissé Lauréline et Zestar sur Naycerl pour la même raison.
Katerina : Peuh. Tu vas quand même te faire démolir.
Schlangan : Il faut pourtant que je récupère Komoriba et que je vous donne une occasion de fuir. Donc pas de discussions. Au boulot !

Schlangan rendit le groupe invisible et envoya l'attaque Ragnarok vers un mur, détruisant une partie des lieux. Puis il commença à marcher tranquillement. Des Isvaras tentèrent de le stopper, mais ils furent anéantis en un instant. Au bout d'une minute, l'Akasaganga fit son apparition.

Akasaganga : Enfin. Tu as mis du temps à venir.
Schlangan : Donc tu es toujours vivante, Meena. J'en ai assez de voir des Akasagangas aujourd'hui. Vous êtes trop nombreux !
Meena : Si tu crois que tu vas m'échapper cette fois, tu te trompes lourdement.
Schlangan : M'échapper ? Ce serait facile. Mais ce n'est pas mon but. Vous, les Akasagangas, commencez sérieusement à m'agacer. Donc, pourquoi ne pas faire un exemple en en tuant un, ou plutôt, une ?
Meena : Et tu crois que...

Meena n'eut pas le temps de continuer. Schlangan avait disparu, et une attaque extrêmement puissante s'abattit sur l'Akasaganga. Schlangan était transformé au maximum et avait envoyé sa plus puissante attaque. L'attaque provoqua un trou d'une profondeur inouïe, qui fit trembler la planète entière. Les secousses inquiétèrent notamment Michaël, Van't Folth et Katerina.

Michaël : Mais que fait-il, il veut tout détruire avec cette puissance ?!
Katerina : Il est beaucoup plus fort qu'avant en plus !
Van't Folth : Mais ce ne sera pas assez ! Dépêchons-nous !

Pendant ce temps, Schlangan envoya une myriade de dragons de feu dans le trou formé, et exépdia de rechef l'attaque Ragnarok, provoquant de nouvelles secousses. Il finit alors avec son attaque Elemental Dimension Break. Hélas, une énergie énorme apparut au fond du trou, et Schlangan esquiva de justesse une lame de sang. Meena ressortit du trou, en forme finale.

Schlangan : Tsk. Je pensais te tuer avant que tu ne te transformes.
Meena : C'est impossible. Même sans transformation, nous sommes toujours de nature élémentaire.
Schlangan : Bon, très bien. Il ne me reste qu'à te battre sous cette forme.
Meena : Je vais te tuer à petit feu, pour te faire payer ce que tu m'as fait !

Des lames de sang apparurent de toutes parts, mais Schlangan parvint à les esquiver en bondissant en arrière. Il riposta par un dragon de feu, que Meena dissipa d'une main. Schlangan fit alors apparaître plusieurs clones de flamme de lui-même. Meena fit apparaître un fouet de sang, et détruisit tous les clones d'un coup, qui explosèrent. Deux épées de lumière s'abattirent sur l'Akasaganga, qui les arrêta à mains nues. Schlangan en profita pour se déplacer rapidement devant Meena et tenter de la trancher en deux, mais celle-ci se transforma en sang, et le coup ne fit que la traverser. Schlangan activa aussitôt le sort n°96, Ittô Kaso, créant un gigantesque pilier de flammes, dans le but de frapper le sang. Mais le sang bondit sur le côté en esquivant, et Meena se reforma. Schlangan esquiva alors des goutelettes de sang qui s'abattaient sur sa position. Le sol fut réduit en morceaux par les goutelettes.

Schlangan : Nani ?! C'était quoi ça ?
Meena : Du sang légèrement plus dense, voyons.

Schlangan fit tomber une pluie de météores sur la zone, et lança derrière un dragon de glace et foudre sur Meena, qui se contenta de détruire les projectiles risquant de la toucher. L'Akasaganga accéléra alors et frappa Schlangan de plein fouet, le faisant traverser une partie du palais. Utilisant une brèche spatiale, Schlangan se servit de la vitesse emmagasinée pour se téléporter derrière l'Akasaganga et contre-attaquer, mais Meena esquiva son coup sans mal, et frappa de nouveau Schlangan, qui fut ensuite transpercé par des fils de sang. Il se soigna toutefois, et prit ses distances.

Meena : Tu es bien plus fort que la dernière fois, c'est indéniable. Pas surprenant de la part du maître de Naycerl je suppose.
Schlangan : J'aimerais bien être beaucoup plus fort que ça, vu que mes attaques ne fonctionnent pas.
Meena : L'écart entre nous est bien trop grand, évidemment. Nous sommes de vrais dieux.
Schlangan : Tu parles, j'ai vu quelqu'un que je connaissais vaporiser un Akasaganga en un clin d'œil. Si je n'avais pas 3000 ans de retard, vous ne seriez que des poussières face à moi !
Meena : Vaporiser un Akasaganga ? Quel mensonge ehonté...
Schlangan : Non c'est la vérité. Vu qu'il est devenu un Kala Kothari.
Meena : Quoi ? Et tu es toujours vivant après ça ?
Schlangan : Je te l'ai dit, t'échapper serait plutôt facile maintenant, mais ce n'est pas mon but !
Meena : Tu cherches peut-être encore à gagner du temps, mais une fois encore j'ai détruit tout vaisseau de cette planète.
Schlangan : Nani ?
Meena : Encore une fois, tes amis ne pourront pas m'échapper. Je les ai laissés en vie pour t'appâter.
Schlangan : Hmfl. Tant pis, il va me falloir te tuer vite et récupérer Komoriba. HADÔ NO KYÛJÛ : KUROHITSUGI !

Schlangan créa une boîte d'énergie noire autour de Meena, et des lames d'énergie transpercèrent la boîte. Cependant, Meena fut inaffectée. Elle constata alors que la luminosité commençait à décroître. Des particules de lumière tourbillonnaient autour de l'index de Schlangan, aspirant la lumière, mais aussi l'air autour. Schlangan prit la boule formée dans sa main droite, plongeant la zone dans un vide d'air et de lumière, privant Meena de ses sens. L'instant d'après, Schlangan lâcha la boule et une onde de choc vaporisa la pièce complètement, et frappa Meena de plein fouet. Toutefois, celle-ci se changea en sang et annula l'effet de l'onde de choc.

Schlangan : Tsk. Ça n'a pas marché non plus.
Meena : A mon tour. RAKT BIJALEE KA NRTY !

Meena leva une main, et des éclairs rouge sang se formèrent, et commencèrent à graviter autour de la pièce. Schlangan remarqua que quatre éclairs plus puissant s'étaient placés aux coins de la pièce. Du sang emplit alors la zone paralélépipédique délimitée par les éclairs, et ceux-ci frappèrent toute la zone. Désintégrant tout ce qui trouvait à cet endroit. Schlangan y avait échappé avec une brèche spatiale.

Schlangan : Pratique pour faire le ménage...
Meena : Etonnant. Cela deux fois que tu t'échappes avec cette technique. Normalement, ma présence devrait la bloquer.
Schlangan : Ah, tu as remarqué on dirait. C'est magique, je dirais.

Pendant ce temps, Michaël, Katerina et Van't Folth avaient retrouvé Mia. Mais ils durent également constater que les vaisseaux avaient été détruits. Le palais continuait de trembler à cause du combat entre Schlangan et Meena.

Van't Folth : Que va-t-on faire maintenant ?
Michaël : Bonne question. Peut-être devrions-nous aller aider Schlangan quand même. Mais les énergies dégagées sont bien trop élevées.

Une nouvelle secousse retentit, accompagnée d'une explosion de forte puissance. Schlangan traversa alors un mur et atterrit devant le groupe. Personne n'eut le temps de parler, mais une brèche spatiale se forma devant eux, et ils comprirent aussitôt qu'ils devaient entrer dedans. Schlangan envoya alors l'attaque Ragnarok vert le mur détruit, et la brèche spatiale se referma. Meena émergea du mur détruit sans la moindre égratignure.

Meena : C'est impossible ! Ils n'auraient pas dû pouvoir s'échapper !
Schlangan : Et pourtant si. Bien que la protection Akasaganga soit infaillible spatialement, cela ne me concerne plus.
Meena : ... Le temps ? Ouvrir un portail temporel ne peut pas être aussi rapide. Même la Kala Kothari qui sait faire ça n'y arrive pas si vite.
Schlangan : C'est logique. Je n'ouvre pas de portail temporel. A la place, c'est un portail spatial qui a la nature d'un portail temporel. Et donc ça brise vos protections. Je devrais appeler cette technique Jikû Katemi Suzure.
Meena : ...
Schlangan : Maintenant, plus qu'à récupérer Komoriba et te tuer.
Meena : Désolé de te decevoir, mais je porte la boîte de Komoriba, tu ne pourras jamais la prendre. Et si tu venais à utiliser ta technique de l'autre fois, tu désintègrerais la créature légendaire avec.
Schlangan : Huh, tu aurais pu le dire plus tôt, j'ai failli la désintégrer tout à l'heure alors...
Meena : Assez.

Meena leva les mains, et les murs de la salle commencèrent à se transformer en sang. Le plafond et le sol suivirent. Schlangan se mit à léviter pour ne pas être touché.

Schlangan : Qu'est-ce que c'est que ça encore ?!
Meena : Ton arrêt de mort. RAKT STHAANIK RIVARS !

L'intégralité de la pièce se transforma et même l'air se remplit de sang. Schlangan fut englouti, et le sang s'évapora instantanément, créant une surpression qui fit voler en éclats le château entier. Toutefois, Schlangan était au milieu, indemne.

Schlangan : Fiuuu, c'était super dangereux, je ne tiendrai pas longt...

Schlangan n'eut pas le temps de finir sa phrase, car de lames de sang le frappèrent de plein fouet. Il eut à peine le temps de se soigner, que des fils de sang le transpercèrent de plein fouet. Diverses attaques se répétèrent, sans que Schlangan ne puisse se protéger. Il finit sérieusement blessé, son corps fracturé de partout. Ses auras et Spir se dissipèrent.

Meena : Alors ? Tu rigoles moins quand je cesse d'y aller doucement.
Schlangan : ... En effet... Bon, je ne voulais pas utiliser cette technique, mais je n'ai pas le choix...

Schlangan se redressa péniblement, et activa les auras divines initiales de niveau deux, à savoir feu, terre, vent, eau, lumière, ténèbres, mort et temps.

Meena : Ta puissance a largement baissé depuis tout à l'heure. Tu es déjà à bout, comme c'est pitoyable.
Schlangan : Ne dis pas n'importe quoi, il faut que je fasse comme ça pour que ça marche.
Meena : Toutes ces auras divines, pour atteindre 30000 Bijali. A utiliser tes marques bizarres, tu étais à 50000.
Schlangan : Je sais, bien loin de ta force de 90000 ou un truc comme ça.
Meena : C'est ça.
Schlangan : Vous, les Isvaras, ne connaissez pas non plus le véritable pouvoir des auras divines. Seul Zanshikarah savait l'utiliser, mais je crois avoir pigé comment faire.
Meena : Qu'est-ce que tu racontes ?
Schlangan : Toute fusion des auras, bien contrôlée, a un vrai nom. Et si je me souviens bien, pour ces 8 auras, c'était... RAITEN JISENTAI !

La fusion des auras de Schlangan changea légèrement d'apparence, pour prendre la forme d'une aura argentée homogène. Meena se mit pourtant à rire.

Meena : Ha ha ha ha ha ! Tout ça pour ça ? Tu n'es même pas aussi fort qu'au début du combat avec ça !
Schlangan : Et qui te dit que je ne peux pas ajouter mes "marques bizarres", même si une seule est disponible comme ça ?
Meena : Quoi ?

Schlangan activa le Spir du sang est frappa aussitôt Meena avec son katana. Celle-ci fut surprise, et n'esquiva pas complètement. Son épaule fut entaillée, et du sang noir en coula.

Schlangan : Ah, je t'ai touchée. Mon énergie a bien augmenté on dirait. Même si je reste encore en-dessous de la tienne.
Meena : ... 80000 Bijali. Très bien, je vais arrêter de jouer avec toi. Tu deviens trop dangereux.


Suite au prochain chapitre

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6451
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum