Chapitre 088 - Libération de la forêt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 088 - Libération de la forêt

Message  Schlangan le Mer 14 Sep 2016 - 13:31

Ayant libéré Aveline, Kintansen et Mokukin, Schlangan décida qu'il était temps de résoudre le problème de la forêt. Les elfes s'étaient séparées pour explorer le village. Celui-ci était tel qu'elles l'avaient connu, mais bien entendu entièrement métallisé. En revanche, tout restait calme, le village ne semblait pas habité par la même hargne que le reste de la forêt.

Schlangan : Alors, qu'est-ce que ça donne ?
Selama : Tout est entièrement transformé, comme nous le pensions.
Schlangan : Une idée de comment corriger ça ?
Himawari : Himawari veut aider !
Selama : Ô Gardien, que devrions-nous faire ?
Himawari : Le grand arbre a été transformé en premier ! C'est lui qu'il faut soigner !
Schlangan : Le grand arbre ?
Selama : Le plus grand arbre au coeur de la forêt, celui qui est au centre du village.
Schlangan : Très bien. Mais une seconde. Aveline, comment se fait-il que ton tournesol soit devenu le gardien ? Et d'où as-tu acquis les pouvoirs du métal ?
Aveline : Himawari est devenu gardien naturellement, puisqu'elle a défendu la forêt contre des nains d'acier. Etant le végétal le plus puissant, ce rôle lui va bien.
Schlangan : Hmm. Pourquoi pas, après tout.
Aveline : Quant à mes pouvoirs du métal, c'est dû aux expériences menées par les nains d'acier.
Schlangan : Muh ? Ils ont réussi à te capturer ?
Aveline : Eux, non, bien entendu. Mais les Isvaras sont beaucoup trop forts.
Schlangan : Je vois. Et donc ?
Aveline : Ils m'ont injecté un produit, qui m'a donné ces pouvoirs. C'est également ce qui nous a mis sous contrôle.
Schlangan : Dans ce cas Mokukin devrait aussi pouvoir faire pareil ?
Mokukin : Etrangement, non. Seule Aveline et son tournesol le peuvent.
Schlangan : Hmm. Je viens d'avoir une idée, mais farfelue. Il faudra essayer de te donner le pouvoir du sang, Aveline.
Aveline : Hein ? Mais pourquoi ?
Schlangan : Je viens d'avoir une idée. Tengoku était basée sur les pouvoirs métal, bois et sang. Le roi pouvait utiliser les trois pouvoirs. Peut-être le peux-tu aussi. Après tout, tu es une déesse qui n'était initialement pas au Royaume des Dieux.
Aveline : Heu... Pourquoi pas. Si ça peut me permettre de me rapprocher de ton niveau.
Schlangan : T'en rapprocher, sans doute, l'atteindre, ça jamais !
Aveline : Tss... Avec du temps...
Schlangan : Tu as eu 3000 ans, moi je n'ai pas pu utiliser mes pouvoirs pendant sept ans, et je suis toujours plus fort que toi.
Lauréline : C'est bien beau tout ça, mais la forêt ?
Schlangan : Ah, oui. Allons voir cet arbre.

Le groupe se dirigea donc vers le centre du village, où se trouvait l'arbre. Schlangan s'en approcha, et mit sa main dessus.

Schlangan : Effectivement, cette arbre semble connecté à toute la forêt. Il ne reste plus qu'à trouver le moyen de le purger.
Selama : Il existe un ancien rituel qui permet d'ouvrir un portail vers le coeur de l'arbre. Ceux entrant dans le portail pouvait alors communier avec l'esprit de la forêt.
Schlangan : Très bien, faites donc ça, et je...

Mais Schlangan s'interrompit en se tournant vers une partie de la forêt. Il pesta alors.

Schlangan : Forcément.
Kimmy : Qu'est-ce qu'il y a M. Schlangan ?
Schlangan : Les deux Aksagangas se rapprochent. Bon. Je vais les occuper, pendant que Lauréline et Zestar s'occuperont de l'esprit de la forêt.
Mokukin : Et nous ?
Schlangan : Vous restez là. Vous n'êtes pas assez forts.
Aveline : Bah, je suis plus forte que Zestar.
Schlangan : Toi, tu restes à protéger le village justement.
Kimmy : Et moi ?
Schlangan : Tu restes là aussi, car j'aurai sûrement besoin que tu me redonnes de l'énergie pendant que je combattrai.
Kimmy : D'accord.
Schlangan : Alors c'est parti !

Schlangan créa une brèche spatiotemporelle pour se téléporter à proximité des Isvaras. A peine fut-il à côté d'eux qu'il se transforma en golem en activant aura et Spir. Il bombarda les deux Isvaras avec une pluie de météores, faisant trembler la forêt entière. Ceci fut bien sûr ressenti par l'équipe de Schlangan, mais les elfes s'y attendaient, si bien qu'ils commencèrent le rituel en entonnant des chants. Les deux Akasagangas se transformèrent aussitôt au maximum, pour faire face au commandant de la planète Naycerl.

Makhara : Encore toi !
Tula : Cette fois-ci tu ne nous échappera pas !
Schlangan : Donnez-moi plutôt les boîtes des deux créatures légendaires, qu'on en finisse vite.
Tula : N'y compte pas ! ANANT KAAL KE HAJAAR BLED !

Tula fit apparaître une myraide de lames de vent, qui tranchèrent tout dans un énorme rayon. Cependant, Schlangan s'était téléporté à temps en activant la vraie fusion des auras.

Schlangan : Jolie attaque. A mon tour ! ANANT KAAL KE HAJAAR BLED !
Tula : Quoi ?!
Makhara : Tss. Il est pénible.

Makhara activa son armure de terre, tandis que Tula se dissipa en vent pour éviter les attaques. Schlangan utilisa son sort n° zero et aspira tout sur sa position, avant de relâcher la détonation. Les deux Isvaras semblaient toujours indemnes, bien que leur énergie ait diminué légèrement. Schlangan s'épuisait plus rapidement qu'eux.

Schlangan : Tss. Deux, c'est bien trop, comme je le pensais.

Pendant ce temps, les chants des elfes prirent fin, et un portail s'ouvrit comme annoncé. Zestar et Lauréline entrèrent donc dedans. Ils se retrouvèrent dans une grande salle au centre de laquelle se trouvait une machine. En revanche, celle-ci était bien plus grande que celle que Schlangan avait vu. Il s'agissait d'une véritable armure de combat. La salle était également emplie d'armes. Aussitôt, Zestar et Lauréline se mirent au maximum. Zestar avait son aura de niveau trois, tandis que Lauréline avait activé les auras de lumière et de sang de niveau trois en se transformant en triélémentaire. Les deux attaquèrent la machine simultanément, mais un bouclier absorba leurs attaques aussitôt.

Lauréline : Hein ?
Zestar : C'est quoi ce truc ?

Zestar tenta une autre attaque, mais sans plus d'effet. Les armes dispersées autour de la pièce firent alors feu simultanément sur les deux intrus. Lauréline créa des murs de glace pour bloquer les tirs, ce qui fonctionna parfaitement. Ensuite, Zestar envoya un éclair noir qui ricocha sur les armes, les détruisant toutes à la suite. Seule la machine centrale fut inaffectée.

Zestar : Bon, au moins ça fera des gêneurs en moins.
Lauréline : J'aimerais que ce soit si simple.

A l'extérieur, la forêt continuait de trembler à cause du combat entre Schlangan et les deux Akasagangas. Ceux au village ne savaient que faire devant la calamité en cours. Soudainement, une brèche spatiotemporelle se forma, et Schlangan en sortit en faisant signe à Kimmy. Celle-ci s'empressa de lui redonner de l'énergie, et il repartit dans la brèche. Il envoya aussitôt son attaque désintégratrice sur les Isvaras, qui purent toutefois l'esquiver.

Tula : Je croyais qu'il s'était enfui de nouveau.
Makhara : Moi aussi. Mais son énergie a réaugmenté.
Schlangan : Eh oui, pas de chance. Vous ne voulez toujours pas me donner ces boîtes ?
Tula : Bien sur que non. HAJAARON ULLANGHANON KE SHOONY BLED !

L'Akasaganga maîtrisant le vent leva les mains. Aussitôt une fracture apparut dans l'espace, dépressurisant la zone. Schlangan dut se téléporter bien plus loin pour échapper à l'attaque, qui détruisit une bonne moitié de la forêt. La brèche se referma alors.

Schlangan : Hey ! Mollo avec ce genre d'attaques !
Tula : Il ne reste plus que l'autre moitié. Ne t'inquiète pas.
Schlangan : ...

De leur côté, Zestar et Lauréline ne trouvaient toujours pas comment pouvoir affecter la machine infernale. Leurs attaques restaient inefficaces, et de nouvelles armes était réapparues. Zestar les détruisit, mais le cycle continuait.

Zestar : On ne va pas y arriver comme ça !
Lauréline : Je sais. Il faudrait trouver comment désactiver ce bouclier d'abord !
Zestar : Nos attaques à pleine puissance n'y font rien pourtant.
Lauréline : ... Je n'ai pas encore testé une autre attaque. Cela fonctionnera peut-être.
Zestar : Une autre attaque ? Quoi donc ?
Lauréline : Une autre combinaison de mes trois éléments, qui vont tout immobiliser, en quelque sorte priver de temps.
Zestar : Ne me dis pas que tu peux maîtriser le temps toi aussi maintenant ?
Lauréline : Non, bien sûr. Je vais simplement réduire la température au zéro absolu, et figer les charges électriques. Puis je relâcherai la chaleur absorbée sous forme de flammes. Mais ça ne suffira peut être pas, et cela va me prendre toute mon énergie.
Zestar : Je vois. Dans ce cas je vais moi aussi utiliser une autre technique. Schlangan m'a parlé de sa technique désintégratrice ultra concentrée qui en augmente la force. J'ai donc créé la même chose, une forme super compressée d'énergie négative. Ce sera tout autant épuisant pour moi, mais c'est le mieux que l'on puisse faire.
Lauréline : Alors c'est parti ! JEOLDAE SIGAN DONGGYEOL !
Zestar : HINSHI YAMI TOKUITEN !

Lauréline créa une brume de glace chargée d'électricité, qui aspira toute la chaleur autour de la machine. La chaleur fut transférée dans la main droite de Lauréline, augmentant rapidement en intensité jusqu'à devenir des flammes bleues. Zestar, quant à lui, créa une boule d'énergie noire ressemblant à Kurokamisen, mais en mettant plus d'énergie dedans. Il réduisit la taille de la boule à celle d'une bille, émettant de nombreux éclairs noirs. Tandis que Lauréline continuait d'absorber la chaleur de la zone, la boule d'énergie de Zestar absorba les flammes bleues, et il lança le tout sur la machine. Le bouclier fut traversé comme s'il n'existait pas, et la machine fut désintégrée par l'attaque. Le duo fut expulsé de la zone et émergea du portail incanté par les elfes. La forêt commença alors à trembler, ce qui fut ressenti par Schlangan et les Isvaras également.

Schlangan : Ce n'est pas bientôt fini de tout faire trembler, Makhara ?
Makhara : Je n'y suis pour rien.
Schlangan : Ah oui ? Donc on dirait qu'ils ont réussi.
Tula : Réussi ? Quoi ?

La forêt s'illumina alors complètement, provoquant une radiance extrême à plusieurs kilomètres à la ronde. Lorsque l'intensité lumineuse redevint normale, tous purent constater que la métallisation de la forêt avait cessé. Celle-ci était redevenue normale.

Makhara : Quoi ?!
Sclangan : Et voilà. Surtout, ne bougez pas, je reviens.
Tula : Tu n'iras nulle part !

Schlangan se téléporta toutefois, ignorant l'avis de Tula. Il rejoignit le groupe, dont l'énergie avait été remontée par Kimmy.

Schlangan : Redonne-moi encore de l'énergie. Quant à vous, les elfes, avez-vous retrouvé le contrôle de la forêt ?
Selama : Normalement, oui. Pourquoi ?
Schlangan : J'ai besoin que vous vous assuriez que les deux Akasagangas sont séparés à tout moment. Si je peux les affronter en un contre un, je devrais pouvoir récupérer les boîtes. J'y retourne, avant qu'ils ne détruisent la forêt.

Dès que Kimmy eût redonné de l'énergie à Schlangan, celui retourna auprès des Isvaras. Il arriva juste à temps, car comme prévu, Tula s'apprêtait à attaquer la forêt.

Schlangan : Du calme, je suis là.
Tula : ...
Makhara : Pourquoi ces disparitions répétitives ?
Schlangan : C'est un secret. En tout cas maintenant, je vais récupérer les créatures légendaires, que vous le vouliez ou non !


Suite au prochain chapitre

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6433
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum