Chapitre 091 - Retour sur Chulbalji

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 091 - Retour sur Chulbalji

Message  Schlangan le Jeu 6 Oct 2016 - 8:21

Quelques jours s'étaient écoulés depuis que les créatures légendaires du métal et bois avaient été libérées. L'équipe goûtait d'un repos bien mérité, pendant que Schlangan faisait de nouveaux calculs.

Schlangan : Bon. Quand nous sommes revenus dans l'univers, les antémentaires avaient disparu. Toutefois, il n'y a aucune indication quant à la période à laquelle cela s'est produit. Je n'ai plus qu'à vérifier plusieurs époques...

Schlangan transmis un message à la base par son communicateur principal, en annonçant qu'il partait à la recherche des antémentaires dans le passé. Il se téléporta juste après sur la planète Chubalji. Tout comme lors de son dernier passage, le palais était complètement détruit, et seules des ruines subsistaient. Schlangan s'apprêta à utiliser sa technique de voyage temporel, lorsqu'il détecta deux énergies sur la planète. Celles-ci se dirigeaient droit sur lui. Méfiant, Schlangan attendit pour voir de qui il s'agissait. Il eut rapidement la réponse à sa question, lorsqu'il vit Yureka, accompagné de l'Akasaganga du vent qu'il avait combattu dans la forêt de métal.

Yureka : Yooooooooooooo !
Schlangan : ... Qu'est-ce que tu veux ?
Yureka : Ne sois pas désagréable comme ça.
Schlangan : Mouais. Un Akasaganga et un Kala Kothari, tous deux appartenant aux Isvaras, que je déteste. Et tu veux que je sois agréable ?
Yureka : Hey. Je suis Kala Kothari, mais pas un Isvara, je ne suis pas faible comme eux.
Tula : ...
Schlangan : Qu'est-ce que tu veux ?
Yureka : Assieds-toi, que je raconte cette épopée qui m'a forcé à laisser ma production de deutérium pour venir ici.
Schlangan : ...

Voyant que Schlangan n'avait nullement l'intention de s'asseoir, Yureka poussa un très fort soupir, faisant trembler les lieux. Puis il s'assit lui même.

Yureka : Bon tant pis. Alors voici. Te souviens-tu quand je suis venu te voir il y a peu ?
Schlangan : Oui.
Yureka : A ce moment là, tu n'étais même pas capable de vaincre ces pauvres Akasagangas, c'en était pitoyable.
Schlangan : ...
Yureka : Cela me faisait vraiment rire, vu que d'ordinaire tu étais juste moins fort que moi, là l'écart était trop grand.
Schlangan : D'ordinaire ? Tu parles, avant que je ne perde 3000 ans, j'étais bien plus fort que toi !
Yureka : On dirait que ces 3000 ans t'ont ramolli le cerveau ! J'étais le plus fort !
Schlangan : Imbécile ! 7 ans se sont écoulés pour moi, donc je me souviens bien mieux !
Yureka : N'importe quoi ! Enfin bref, là maintenant tu es plus faible que moi. C'est avéré.
Schlangan : ... Pour le moment.
Yureka : Pour toujours. Quoiqu'il en soit, je rigolais vraiment bien, donc j'avais raconté ça à Darkwolf et Neervana. Et là, tout à coup, cet antémentaire revient et me dit : "Schlangan a terrassé Tula et Makhara". Forcément, je ne voyais pas de qui il parlait, jusqu'à ce qu'il me dise que ces deux là sont des Akasagangas.
Schlangan : Et alors ?
Yureka : Eh bien, cela veut dire que tu es devenu beaucoup plus fort tout un coup. Comme à l'époque où tu suivais mes progrès.
Schlangan : L'inverse, mais bon. Pourquoi as-tu justement ramené celle-là ? Tu viens l'aider ?
Yureka : Allons bon, si je voulais me débarrasser de toi, je ne l'aurais pas amené, ce ne serait qu'un poids mort !
Tula : Tu...
Yureka : Silence. Quoiqu'il en soit, Tula voulait une revanche, mais puisqu'elle a échoué une fois, j'ai donc décidé de faire quelque chose. Tu vas te battre contre elle, et si tu gagnes, je la détruis définitivement.
Schlangan : Oh ? Voilà qui est intéressant.
Tula : Un miracle ne se produira pas deux fois.
Schlangan : Donc, tu n'interviendras pas du tout.
Yureka : C'est ça. Je veux juste voir ce que tu as fait pour pouvoir les rattraper. Car, ton niveau d'énergie a augmenté, mais pas de beaucoup. Tu dois encore avoir trouvé le moyen de fusionner N auras de niveau trois, ou plus. Ou peut-être une transformation supplémentaire ? Je veux voir !
Schlangan : Soit. Si c'est le prix à payer pour éliminer un 2ème Akasaganga.
Yureka : Hey, c'est moi qui ai éliminé Karka, pas toi. Et son pouvoir réapparaîtra dans un autre Akasaganga.
Schlangan : Je ne parle pas de celui-là. Tu n'es pas au courant de tout on dirait. J'ai éliminé purement et simplement Meena, l'Akasaganga du sang, ou des Poissons.
Yureka : NANY ?
Schlangan : A côté de son cristal, donc plus de réapparition de pouvoir.
Yureka : Et tu n'es pas devenu l'Akasaganga à sa place ? Qu'est-ce que tu as fait ? Il faudrait plus de 20 zenos pour y résister.
Schlangan : C'est un secret. Et de toute façon je ne peux pas l'utiliser en extérieur.
Yureka : Hmm... Bon, eh bien, allez-y, battez-vous. Et rendez ça intéressant.

Yureka fouilla dans son manteau, et en sortit un sachet de pop-corn. L'Akasaganga se transforma subitement, et Schlangan fit de même, en se mettant en forme golem. Yureka prit un appareil dans l'autre poche de son manteau, et le pointa vers les deux combattants.

Yureka : Hmm. Sans aura, Schlangan tu es à 8420 Bijali, c'est nul ! Tula a un truc comme 90000. Tu vas mourir.
Schlangan : Bon, je vais te montrer à quel niveau je l'ai combattu. D'abord, Spir du sang.
Yureka : Tes marques bizarres ? 28159, mouais. Mets en plus.
Schlangan : Non, je n'en avais qu'une contre cet Akasaganga. Par contre, j'avais cette aura : RAITEN JISENTAI !

Schlangan activa l'aura fusionnée, dégageant son énergie, et Yureka applaudit fortement.

Yureka : Ah, tu t'en es vraiment rapproché. Contre moi tu étais vers 40000 je crois, là tu es à 83788. Mais tu es quand même légèrement moins fort. Sauf si tu utilises ta technique qui booste vitesse ou force etc.
Schlangan : C'est ça. Mais puisque tu me donnes l'occasion, laisse-moi te montrer ma force maximale maintenant.
Yureka : Quoi ? Tu ne l'as pas combattu à fond la dernière fois ?
Schlangan : Si, mais ce maximum a été dépassé depuis la semaine dernière. Regarde, deux autres Spir !

Schlangan activa aussitôt le Spir du métal et le spir du bois, acquis grâce aux créatures légedaires Haganero et Kiseishin. L'énergie de Schlangan augmenta de nouveau.

Yureka : Oh.
Tula : ... C'est impossible, je ne peux pas mesurer sa force !
Yureka : C'est normal, vous Isvaras ne pouvez pas mesurer ce qui vous dépasse. Il est à 100039.
Tula : Hein ?! Un mortel ne peut pas avoir cette force !
Yureka : Bah, avec ça il peut battre tous les Akasagangas sauf un.
Schlangan : Muh ? Sauf un ?
Yureka : Oui. Mais celui-là n'est pas dans ce Royaume. Il dépasse légèrement 20 zenos. Soit plus de 115000 Bijali.
Schlangan : ...
Yureka : Bref. Allez, battez-vous !
Schlangan : Très rapidement alors. JIKAN HIKARI HAYAI.

Schlangan poussa sa vitesse à son maximum, et Tula fit de même. Mais cette fois-ci, Schlangan était bien plus rapide, et toucha Tula avec sa technique désintégratrice de plein fouet. Yureka soupira, et brisa le cristal dans sa main.

Yureka : Hey. Anéantir un Akasaganga en un instant comme ça ? Quelle brute.
Schlangan : Je l'ai déjà eu la dernière fois, et sa vitesse était bien plus faible cette fois. Pareil pour son énergie, elle n'était pas à 90000. Même pas la moitié.
Yureka : Hmm, tu l'avais remarqué. Une semaine n'est pas suffisante pour qu'un Akasaganga recouvre toute sa puissance.
Schlangan : Je vois.
Yureka : Mais si tu le savais, pourquoi avoir quand même utilisé ta puissance maximale ?
Schlangan : Pour que tu puisses avertir les Akasagangas et leur dire que finalement je les dépasse.
Yureka : Je vois. Donc prépare-toi à en avoir plusieurs contre toi les fois suivantes.
Schlangan : Oui.
Yureka : Bon, je retourne chez moi. Amuse-toi bien avec Neervana dans le passé.
Schlangan : Hmfl.
Yureka : Oh, et fait attention, d'après ce que je ressens de la planète, son énergie vitale a été vidée.
Schlangan : Muh ? Son énergie vitale ?
Yureka : Oui. Il existe un moyen de dépasser 20 zenos sans fracturer la dimension. C'est de se servir de l'énergie planétaire. Mais cela ne fonctionne que sur les planètes protégées.
Schlangan : Donc tu veux dire que la protection de Chulbalji a sauté car 20 zenos ont été dépassé dessus ?
Yureka : Exactement. Essaie de ne pas mourir, Schlangan. J'ai hâte que tu arrives presque à mon niveau pour que le combat soit plus intéressant.
Schlangan : Un instant, tu rentres où ?
Yureka : Dans le genre de nouveau Royaume des Dieux, pour les Isvaras.
Schlangan : Et où est-il ?
Yureka : Dans le Royaume des Titans, bien sûr. Allez, à plus.

Yureka disparut alors, laissant Schlangan seul. Celui-ci reprit forme humaine en désactivant ses auras et Spir. Puis, il activa sa technique de voyage temporel. Il découvrit dans le couloir du temps qu'il pouvait voyager par paliers de 4 ans sur cette planète. Il commença donc 4 ans plus tôt, pour ne découvrir que des ruines également. Ce fut pareil 8 ans auparavant. Finalement, Schlangan découvrit 24 ans plus tôt que tout était toujours intact. Il se trouvait devant le village principal, placé à proximité du palais royal. Aussitôt, deux antémentaires barrèrent la route.

Antémentaire A : Impossible ! D'où est-il apparu ?!
Antémentaire B : Je n'en sais rien ! Qui êtes-vous ?
Schlangan : Moi ? Le maître de la planète Naycerl.
Antémentaire A : Le maître de Naycerl ?
Antémentaire B : Ah, j'en ai entendu parler, la planète des mémoires perdues, qui a été prise d'assaut par les Isvaras ! C'en est donc un !
Schlangan : Hein ? Mais non, pas du tout.
Antémentaire A : Inutile de mentir !

L'antémentaire A passa à l'attaque, donnant un coup de poing à Schlangan, qui arrêta le coup d'une main. L'autre antémentaire donna un coup de pied, qui fut évité sans le moindre problème.

Antémentaire B : Il paraît que les Isvaras sont très dangereux, on dirait que c'est vrai.
Schlangan : Mais je ne suis pas un Isvara ! C'est n'importe quoi !
Antémentaire A : Silence !

Les deux antémentaires attaquèrent de nouveau, sans plus d'effet. Schlangan commençait toutefois à se lasser, et les emprisonna avec le sort Riku Jôkôrô.

Schlangan : Assez maintenant. Je suis juste là pour le grand sage.
Antémentaire B : Hors de question de vous laisser passer !
Schlangan : Vous êtes immobilisés. Vous ne pouvez pas m'arrêter.
Antémentaire A : Nous ne sommes que de simples gardes, les élites vont...

Mais tout à coup, quelque chose sauta sur la tête du garde, qui s'interrompit. La petite créature se tourna alors vers Schlangan en sautillant de joie. Le commandant de Naycerl la reconnut aussitôt.

Mugu : Mugu mugu mugu mugu mugu !!
Schlangan : Oh, Mugu. Cela faisait longtemps.
Mugu : Mugu mugu mugu. Mugu mugu mugu mugu mugu ? Mugu mugu mugu. Mugu mugu mugu ?! Mugu !!
Schlangan : C'est une longue histoire. Je vais au palais justement pour tout expliquer.
Antémentaire A : Mais... Mugu-dono... Qui est cet homme ?
Mugu : Mugu mugu mugu ! Mugu mugu. Mugu mugu mugu...
Antémentaire B : Je... je comprends Mugu-dono ! Et oui, il semble avoir été gentil avec nous. Nous allons bien sûr le laisser passer.
Mugu : Mugu.
Schlangan : A chaque fois que je te vois, les gardes s'agenouillent devant toi.
Mugu : Mugu !
Antémentaire A : Et il comprend également Mugu-dono...

Mugu sauta sur la tête de Schlangan, et tous deux se dirigèrent vers le palais royal.



Suite au prochain chapitre

_________________

Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6414
Age : 29
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum