Chapitre 096 - Brahmanda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 096 - Brahmanda

Message  Schlangan le Jeu 10 Nov 2016 - 7:57

Alors que Neervana venait d'activer sa transformation pentaélémentaire et arrêté sans effort la plus dangereuse technique de Schlangan, Oyaakel venait d'arriver sur les lieux.

Oyaakel : Neervana, ça suffit.
Neervana : Allons. Je me demande comment est-ce que vous avez pu arriver jusqu'ici. Normalement, des illusions auraient dû vous empêcher de venir ici.
Oyaakel : Tes illusions ne sont pas infaillibles, il suffit de briser leur dimension.
Neervana : Mais il faut les percevoir.
Lauréline : Nous nous doutions qu'il y en avait, surtout avec les énergies qui ne cessaient d'augmenter.
Neervana : C'est vrai. Alors, qu'en pensez-vous, grand sage ? Vous m'avez banni, mais j'ai réussi ce que je souhaitais entreprendre.
Oyaakel : Je t'ai banni pour de bonnes raisons. Mais tu as continué dans ta voie. Il va donc falloir que j'y mettre un terme.
Neervana : Dans ce cas patience. Je m'occupe de ce Schlangan, qui m'a irrité.
Schlangan : ...
Oyaakel : Ne fait pas ça. Si tu lances ne fut-ce qu'une attaque avec cette énergie, cela aura des conséquences désastreuses.
Neervana : Je m'en moque.

Neervana se tourna aussitôt, et envoya un pic de sang droit sur Schlangan, à une vitesse phénoménale. Schlangan fut incapable de l'éviter, même en bloquant le temps, et fut sérieusement blessé en un instant, désactivant son aura, ses Spir, et sa forme golem.

Lauréline : Schlangan !
Rameerez : Quel monstre !
Oyaakel : Pauvre fou !

L'instant d'après, le ciel commença à se fracturer, et à changer de couleur. La nuit tomba subitement, avec un ciel violet. Des éclairs parsemaient le ciel.

Neervana : Oh, c'est très joli. Qu'est-ce donc ?
Oyaakel : ... L'essence de la planète va disparaître grâce à ça, et donc la protection de Chulbalji. Très bien, si tu veux jouer à ça, je vais t'arrêter moi-même.
Neervana : Et comment ?
Oyaakel : Comme ça.

Instatanément, le vieux sage se transforma en multiélémentaire de foudre, lumière, métal, ombre et glace. Lauréline manqua de perdre conscience à cause du dégagement d'énergie provoqué. Schlangan se redressa péniblement.

Schlangan : ... Je n'arrive même pas à appréhender leur énergie... Elles sont bien trop élevées...
Rameerez : Evidemment, le grand sage est le plus fort.
Schlangan : ... J'espère.
Neervana : Bien, il est temps de voir ce que tu sais faire.
Oyaakel : Non. Je n'ai pas le temps de jouer avec toi.

Oyaakel leva un doigt. Un instant plus tard, une obscurité totale s'abattit sur la zone. L'instant suivant, Neervana était à terre, inconscient et détransformé. Oyaakel désactiva alors ses éléments.

Oyaakel : Jeune imbécile.
Schlangan : ... Je n'ai rien vu.
Rameerez : Moi non plus.
Oyaakel : Donc hélas nous sommes arrivés à ce que tu as dis, Schlangan. La protection a été détruite.
Schlangan : ... Apparemment. Mais comment as-tu pu mettre un coup sans détruire cette dimension alors ?
Oyaakel : La protection est brisée, mais n'a pas encore disparu. Il faudra environ une heure. En attendant, la dimension restera intacte même si d'autres attaques de ce niveau sont portées.
Schlangan : Je vois. Donc, dans une heure, la protection sera détruite.
Oyaakel : Oui. Il faut que j'attende la dissipation complète, mais je la remettrai ensuite.
Rameerez : Et que fait-on pour Neervana ?
Oyaakel : Je ne l'ai pas tué, mais je vais le sceller, pour qu'on n'en entende plus parler. Mais bon, pour le moment, Mugu va soigner vos blessures.
Mugu : Mugu !

Après que Mugu se soit repaît des blessures de Schlangan et Rameerez, le groupe s'apprêta à repartir. Cependant, deux personnes apparurent subitement sur les lieux. Les deux étaient de taille similaire, et portaient une toge avec capuche dissimulant leur visage. Toutefois, les deux avaient des ailes de type draconique et une queue. L'une des deux personnes s'exprima en premier, d'une voix féminine. L'autre avait une voix masculine.

Femme masquée : Cela ne nous arrange pas. Nous aimerions récupérer Neervana.
Oyaakel : Pourquoi donc ?
Homme masqué : Ses capacités nous intéressent.
Schlangan : Et qui êtes-vous ?
Femme masquée : Voilà donc le fameux Schlangan, le déicide.
Schlangan : Oh, ça sonne bien. Mais ça ne répond pas à ma question.
Homme masqué : Nous sommes ceux qui commandent tes ennemis actuels, les Isvaras.
Lauréline : Leurs chefs ?
Femme masquée : C'est cela. Nous sommes le Brahmanda.
Schlangan : J'ai déjà entendu ce nom là quelque part. Ah oui, le plus haut rang chez les Isvaras, c'est bien ça.
Oyaakel : Les leaders Isvaras donc. Êtes-vous juste venus pour Neervana ?
Homme masqué : Pas tout à fait. Comme la protection de Chulbalji se désagrège, nous sommes également venus vous intimer d'obéir à toute requête Isvara.
Rameerez : Non mais ça ne va pas la tête ?
Femme masquée : Vous refuseriez ?
Oyaakel : Bien évidemment. Nous sommes neutres à toutes vos actions. Nous n'avons pas de compte à vous rendre.
Homme masqué : Nous nous attendions à cette réponse. Et donc de ce fait, nous allons devoir vous éliminer.
Schlangan : Ben voyons. Je propose plutôt que l'on vous élimine, que cela règle tout problème une bonne fois pour toutes.
Femme masquée : Je veux bien jouer avec toi un petit peu. Un Haelsim de ton niveau ne fait pas le poids.
Schlangan : Ah oui ? RAITEN JISENTAI !

Schlangan activa l'aura fusionnée tout en se transformant en golem. Il ajouta les Spir du sang, métal et bois.

Femme masquée : Mais c'est vrai qu'avoir cette force en utilisant les auras divines n'est pas mal. Mais bon. Tellement faible.
Oyaakel : Schlangan. Ne la combats pas, tu n'as aucune chance.
Schlangan : Muh ?
Oyaakel : Elle n'a pas dégagé son énergie encore, mais je sens quelque chose de malsain. Je vais me charger d'eux, maintenant.
Homme masqué : Ah, dans ce cas, je vais devoir intervenir également.

Oyaakel se transforma aussitôt en pentaélémentaire, tandis que le corps des deux individus masqués sembla se modifier. Leurs jambes disparurent et leur taille se réduisit un petit peu. Les deux étaient maintenant en train de léviter. Leur énergie fut alors ressentie, mettant à terre Schlangan, Lauréline et Rameerez.

Schlangan : Eux aussi sont à ce niveau ?!
Femme masquée : Evidemment, chacun de nous séparément est supérieur à Neervana.
Homme masquée : Seul le grand sage antémentaire nous dépasse séparément. C'est pourquoi nous devons être deux.
Oyaakel : Hmm.

Oyaakel réitéra son attaque précédente, plongeant la zone dans une obscurité totale. Seulement cette fois, deux éclairs percèrent les ténèbres. Les deux individus étaient toujours debouts, visiblement indemnes. L'homme masqué fit apparaître de multiples boules d'énergie négative dans toute la zone, qui se mirent à croître et à a tout envelopper. Oyaakel tendit alors un doigt, et créa une chaîne d'éclairs anéantissant l'attaque. La femme masquée bondit alors, et la température chuta instantanément, gelant toute l'atmosphère. Cependant la glace se découpa alors, et s'évapora l'instant d'après. L'instant suivant, le sol disparut complètement, laissant un vide béant. Seul le sol sous les pieds d'Oyaakel subsista. Un éclair de plusieurs dizaines de mètres de diamètre s'abattit alors sur la position des deux inconnus. Les deux avaient toutefois disparu pour réapparaître plus loin.

Schlangan : ... Ce combat est d'un autre niveau.
Rameerez : Je suis d'accord.

Un flash de lumière se produisit l'instant d'après, et tous les combattants avaient disparu. Les deux inconnus masqués furent les premiers à réapparaître. Au niveau de l'épaule, la toge de la femme était légèrement déchirée.

Femme masquée : Comme nous pouvions nous y attendre, il est capable de lutter contre nous.
Homme masqué : Oui. Il est excessivement dangereux.
Oyaakel : A tout moment, vous pouvez repartir d'où vous venez. Je n'ai nulle intention de vous poursuivre, je veux juste que cette planète soit laissée en paix.
Homme masqué : C'est impossible.
Femme masqué : Nul ne doit s'opposer à l'ordre établi.
Oyaakel : Tant pis pour vous.

Le combat reprit, toujours aussi incompréhensible pour les spectateurs. Schlangan se concentra au maximum pour essayer de suivre, mais il n'y parvenait pas. Après plusieurs échanges, l'homme masqué fut projeté dans les airs, et la femme masquée au sol. Mais ils se remirent en position rapidement.

Oyaakel : ...
Homme masqué : Même à deux nous ne pouvons prendre l'avantage.
Femme masqué : Mais nous n'avons pas un temps infini. Nous ne devons pas détruire la dimension par mégarde.
Oyaakel : Je vous dit de retourner d'où vous venez !
Homme masqué : Tant pis. Il ne nous reste qu'un choix, je ne voulais pas faire comme ça, mais pas de choix.
Femme masquée : Oui.
Homme masqué : Partons.

Les deux individus commencèrent alors à s'éloigner, mais Oyaakel restait sur ses gardes. Comme il le pensait, l'homme masqué se téléporta alors dans son dos pour l'attaquer. Oyaakel esquiva le coup et contre-attaqua, mais l'homme masqué attrapa alors le poing du vieil antémentaire. Bien que partiellement bloqué, Oyaakel s'attendait à une attaque de la part de la femme masquée, mais à la place celle-ci venait de se poser devant Schlangan, Lauréline et Rameerez. Elle leva une main. A ce moment là, Schlangan, Lauréline et Rameerez passèrent à pleine puissance pour tenter de se défendre. Une fraction de second suffit à la femme pour projeter le trio au sol quelques mètres plus loin. Elle tira alors une boule d'énergie sur le groupe. Oyaakel, à ce moment là, se dégagea de la prise de l'homme masqué, et se déplaça à toute vitesse devant le groupe pour arrêter l'attaque. L'homme masqué en profita pour frapper Oyaakel de plein fouet dans le dos. Ceci le déséquilibra, et la femme le bombarda alors d'éclairs bleus. Oyaakel mit un genou à terre.

Oyaakel : Grrr...
Homme masqué : Reprenons.

Les deux individus masqués foncèrent alors sur l'atémentaire, qui cette fois-ci peinait à parer les coups portés. Rapidement, un éclair le transperça de nouveau. Il souffla alors un coup, et leva les deux mains. De l'énergie émergea alors du corps d'Oyaakel, et prit la forme de serpents élémentaires, qui prirent en chasse les deux individus masqués. Ceux-ci se téléportèrent pour esquiver, mais l'énergie élémentaire fit la même chose. Comprenant qu'ils ne pourraient pas esquiver, les deux foncèrent vers Oyaakel, qui grandit subitement, et attrapa les deux. Il expulsa alors une grande quantité d'énergie de son corps, provoquant une implosion. Une onde de choc suivit, qui fit un gigantesque trou dans les montagnes avoisinantes. Le vieil antémentaire s'effondra, et les deux individus masqués également. Ils se relevèrent toutefois.

Femme masquée : Il nous a quasiment retiré toute notre énergie.
Homme masqué : Dans ce cas utilisons ce qui reste pour rentrer. L'essentiel est qu'il soit hors service.

Les deux disparurent alors subitement. Schlangan dépêcha alors Mugu pour soigner les blessures d'Oyaakel, mais il dodelina de la tête.

Mugu : Mugu mugu mugu...
Schlangan : Quoi ? Ses blessures sont énergétiques ?
Rameerez : Raah, il va falloir attendre qu'il se remette alors. Ces types étaient monstrueux !
Schlangan : Plutôt oui. Que fait-on alors ?
Rameerez : Soigner les amazones, puis ramener tout le monde en ville.
Schlangan : Très bien, je vais m'assurer d'emprisonner Neervana.

Schlangan emprisonna donc l'antémentaire avec de multiples techniques de Shinigami, et Mugu soigna les amazones. Le groupe retourna ensuite en ville, où le vieil antémentaire fut amené dans une salle de repos. Alors que Schlangan réfléchissait, il vit soudainement quelqu'un apparaître. Il réalisa cependant trop tard; l'Akasaganga de la lumière venait d'apparaître et venait de briser les sceaux de Neervana tout en le soignant complètement, avant de disparaître de nouveau.

Schlangan : C'est pas vrai !
Neervana : Ah, ça va mieux. Et sans plus attendre, il est temps d'en finir.

Neervana se transforma aussitôt en pentaélémentaire, faisant voler une partie du palais en éclats.

Lauréline : Il va falloir l'arrêter !
Neervana : Et comment ? Seul le vieux sage le pouvait, et il est hors compétition.
Schlangan : Hmfl. Je vais trouver, ne t'inquiète pas.


Suite au prochain chapitre

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6433
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum