Chapitre 099 - Obscurité totale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 099 - Obscurité totale

Message  Schlangan le Jeu 1 Déc 2016 - 7:59

La machine servant à détecter les créatures légendaires venait d'en trouver une nouvelle. Laissant les créatures épuisées se reposer, Schlangan partit donc vers la machine en question, accompagné de Kimmy, Zestar et Lauréline.

Schlangan : Oh, en effet, la machine a trouvé une créature. Elle se trouve aux coordonées 8:125:73. Comment une planète peut-elle graviter aussi loin d'un soleil ?
Zestar : A qui est-ce que tu demandes ça ?
Schlangan : C'était rhétorique. Quoiqu'il en soit, nous allons y aller. D'après l'ordinateur, la planète se nomme Neïsse.
Lauréline : Penses-tu qu'il y aura des Akasagangas ?
Schlangan : C'est quasiment sûr, et de toute façon, on peut vérifier ça facilement... KATEMI SUZURE.

Schlangan tenta de créer sa technique, mais aucun portail ne se forma.

Schlangan : C'est bien ça. Il y a au moins un Akasaganga là-bas.
Zestar : Comment y va-t-on alors ?
Schlangan : As-tu déjà oublié que ces protections ne me concernent plus ? JIKÛ KATEMI SUZURE.

Cette fois-ci, Schlangan recréa la brèche, mais en y associant une nature temporelle. Le groupe put donc entrer dans, et atteindre la planète en question. Une fois arrivés, ils ne purent rien voir du tout.

Kimmy : Je ne vois rien !
Schlangan : Qui a éteint la lumière ?
Lauréline : Nous sommes donc effectivement très loin du soleil.
Zestar : ...
Schlagan : Bon, créons un peu de lumière alors. Lauréline, Kimmy, comme moi.
Schlangan, Lauréline et Kimmy : SHIROI REIKYOUDAI.

Schlangan, Lauréline et Kimmy activèrent donc l'aura de la lumière, pour éclairer les lieux. Ils purent voir qu'ils se trouvaient dans une grande plaine glacée.

Schlangan : Eh bien, Zestar, tu as l'air plutôt sombre.
Zestar : Quoi ?
Kimmy : M. Zestar ne peut pas faire comme nous ?
Schlangan : Nan, ce n'est pas une lumière.
Zestar : Hé ! Je ne suis pas illuminé comme vous, plutôt !
Lauréline : Ce n'est pas brillant de se moquer de lui, Schlangan.
Schlangan : C'est vrai, ce n'est pas assez réfléchi.
Zestar : Ce n'est pas le moment de faire des jeux de mots pourris. Où allons-nous ?
Schlangan : Bonne question. Je ne détecte pas d'énergie, c'est plutôt étrange.

Tout à coup, un vent se mit à souffler, et les auras de lumière furent soudainement emportées et éteintes, replongeant le groupe dans le noir.

Schlangan : Qui a éteint la lumière ?
Zestar : Tu te répètes un peu. Mais ce n'est pas normal.
Lauréline : Le vent venait de la droite.
Schlangan : Bon tournons-nous vers là, et rallumons un peu. SHIROI REIKYOUDAI.

Schlangan réactiva son aura, et quelques instants plus tard, l'aura fut de nouveau soufflée, par un vent arrière cette fois.

Schlangan : C'est embêtant.
Lauréline : Peut-être le feu marchera-t-il mieux ? AKAI MENSHOU.

Lauréline activa l'aura de flammes, qui subit le même sort. Schlangan eut alors une idée.

Schlangan : Zestar ! L'aura de la luciole !
Zestar : Hein ?
Schlangan : Tu ne peux pas faire ça ?
Zestar : De quoi est-ce que tu parles ?
Schlangan : Quand Michaël était sous l'influence de l'aura noire, son aura devenait parfois brillante la nuit, provoquant l'effet contraire.
Zestar : Quoi ? Mais c'est aberrant ! L'aura noire est l'aura noire !
Schlangan : Hmm. Donc quand on y pense, cela venait peut-être du fait de Tenryuma... L'ange Tenshi donnait le pouvoir de l'aura blanche qui se diffusait au travers de l'aura noire de ton sceau.
Zestar : Heu peut-être. Mais je ne peux pas faire ça quoiqu'il en soit.
Schlangan : Il n'y a pas que les auras pour éclairer les lieux, voyons.

Schlangan créa des boules de lumière, qui a leur tour furent éteintes. Schlangan soupira donc.

Schlangan : Rien à faire, il y a quelque chose qui n'aime pas la lumière ici.
Kimmy : Au fait, pourquoi on n'a pas froid ?
Schlangan : Hmm ?
Kimmy : Tout est gelé !
Lauréline : C'est vrai ça, il n'y a pas de lumière, pas d'étoile pour donner de la chaleur, il y a de la glace, et pourtant l'atmosphère est tiède.
Schlangan : Vous avez raison, je n'avais pas remarqué.
Zestar : On ne voit pas les étoiles, est-ce dû à une couverture nuageuse ?
Schlangan : Peut-être. Quoiqu'il en soit, nous devons choisir notre direction.
Lauréline : Et que fait-on pour le manque de visibilité ?
Schlangan : Il va falloir faire attention. Nous pourrions réactiver les auras perpétuellement, mais nous finirions par nous épuiser, ce qui n'est pas bon.
Zestar : Personne n'a de lampe ?
Schlangan : Eh non, nous n'en avons d'ordinaire pas besoin.
Zestar : Tss. Il va falloir vraiment faire attention où nous marchons.
Schlangan : Je vais echolocaliser les environs.
Zestar : Quoi ? Qu'est-ce que tu veux dire par là ?
Lauréline : Tu vas utiliser les vibrations ?
Schlangan : C'est ça. Un petit moment.

Schlangan mit sa main sur le sol, et contrôla la terre en la faisant vibrer légèrement.

Schlangan : Hmm...
Zestar : Alors ?
Schlangan : Nous sommes dans une plaine.
Zestar : Oui, et ?
Schlangan : Et c'est tout.
Zestar : Mais ça ne sert à rien ton truc !
Schlangan : C'était un test ! Au moins j'ai essayé !
Zestar : Mais ça ne nous avantage à rien du tout !
Schlangan : URUSEI ! Allons par là.
Lauréline : Où ça, par là ? Je n'ai pas vu ton mouvement.
Schlangan : Grmbl.
Lauréline : Bon, je sais comment faire.
Schlangan : Ah ?
Lauréline : Oui.

Lauréline activa brièvement l'aura de la lumière, souleva Kimmy, et la posa sur les épaules de Schlangan. Elle prit alors la main droite de Schlangan, juste avant que l'aura ne soit de nouveau soufflée.

Schlangan : ...
Lauréline : Je te sens mécontent.
Schlangan : Je ne suis pas une mule.
Lauréline : Des fois tu en fais quand même la tête.
Schlangan : Nani ?! Es-tu lassée de vivre, Lauréline ?
Zestar : C'est bien beau, mais comment je vous suis, le trio comique ?
Schlangan : ... C'est vrai... Quitte à faire une combinaison, j'ai une idée.

Schlangan activa à son tour l'aura de la lumière instantanément, de manière à localiser Zestar. Il lui donna alors un coup dans le ventre, et l'assomma sur le coup. Il attrapa alors la cheville de l'inconscient, et entreprit d'avancer en le traînant.

Schlangan : C'est parti.
Lauréline : Il ne vas pas être content.
Schlangan : Qu'importe. Ce sont des petites punitions pour avoir détruit certaines de mes planètes par le passé.

Le quatuor entreprit donc d'avancer dans une direction quelconque. Revenons pendant ce temps aux aventure de Flatimi, dans son monde bidimensionnel.

Schlangan : Il...
Lauréline : Chut.

Flatimi venait de tester sa dernière invention, mais des résultants troublants venaient d'apparaître. Cela ne concordait pas avec les modèles établis.

Flatimi (pense) : Abscond. Nous avons trop appris pour ça. Qui sont-ils, nos individus additionnant ceci ?

Flatimi se tourna subitement et en appela à l'un de ses chercheurs. Les choses allaient de pire en pire. Le chercheur se hâta, et quelques mots furent murmurés. Puis, le chercheur repartit en tout hâte. Flatimi reconsulta ses relevés, des sources lumineuses anormales étaient apparues il y a peu. Le peuple ennemi se rapprochait-il...

Flatimi (pense) : L'invasion a un tôt futur. Umbra va mourir si nous laissons çeci.

Mais revenons maintenant au groupe perdu dans l'obscurité. Après la tentative ratée d'écholocation de Schlangan, le quatuor était arrivé face à un mur. A ce moment là, Zestar se réveilla. Schlangan l'avait lâche juste avant son réveil.

Zestar : Huh... Que s'est-il passé ?
Schlangan : Oh, Zestar, est-ce que ça va ?
Zestar : Je crois, j'ai le corps engourdi, comme si j'avais rampé sur le dos.
Schlangan : Etonnant.
Lauréline : ...
Kimmy : ...
Zestar : Tu n'y serais pas pour quelque chose ?
Schlangan : Je ne vois pas de quoi tu veux parler. Quoiqu'il en soit, nous sommes arrivés devant un mur.
Zestar : Tu es sûr que c'est la bonne direction ?
Schlangan : Absolument pas. Je ne vois rien, je ne détecte rien, c'est plutôt pénible.

Mais justement, alors que Schlangan venait de dire ceci, des ricanements aigus se firent entendre derrière le groupe. Tous se retournèrent, et Schlangan activa brièvement l'aura de la lumière, dévoilant ainsi quatre sortes de diablotins. Mais plus rapidement que précédemment, l'aura fut soufflée.

Schlangan : Bon, donc quatre petits trucs.
Zestar : On les tue ?
Lauréline : Sont-ils agressifs, au moins ?

Justement, les diablotins tendirent les mains vers le groupe, qui ne voyait toujours rien. Ils chargèrent de l'énergie négative et la propulsèrent vers les aveuglés. Zestar ressentit toutefois l'énergie et la bloqua avec un mur d'ombre. Il riposta alors dans la direction d'où l'énergie provenait et anéantit les quatre créatures indésirables.

Zestar : Bon débarras.
Schlangan : Hmm. J'ai senti ton énergie quand tu les as détruits, mais je n'ai senti leur attaque que trop tard.
Zestar : Ils utilisent des techniques d'énergie négatives. J'ai plus d'affinité que toi avec ce genre de techniques.
Schlangan : Quoiqu'il en soit, le vent a soufflé beaucoup plus vite. Nous sommes-nous rapprochés de la source, ou sommes-nous vraiment ciblés ?
Lauréline : Tu penses que les créatures n'étaient pas là par hasard ?
Schlangan : C'est ça. Et donc, il est temps de voir si ce vent peut souffler n'importe quelle lumière ou non...
Zestar : Qu'est-ce que tu entends par là ?
Schlangan : Rien de bien compliqué.

Schlangan bondit alors dans les airs en levant la main, et créa une gigantesque boule de lumière, illuminant les lieux sur plusieurs centaines de mètres à la ronde. Il put ainsi repérer une ville plus loin, derrière la falaise que le groupe avait ateint à l'aveuglette. Il vit alors de nombreuses créatures volantes ressemblant à des ptérodactyles. Le vent se remit à souffler, faisant décroître la taille de la boule d'énergie à vue d'oeil. Mais ceci laissa sufisamment de temps à Schlangan pour réalimenter la boule d'énergie tout en entreprenant de détecter la destination de l'énergie. Une fois qu'il en fut sûr, il laissa l'énergie se dissiper, et redescendit au sol à côté de son équipe.

Lauréline : As-tu trouvé quelque chose ?
Schlangan : Il y a plein de bestioles volantes et terrestre, et une ville plus loin. Mais j'ai aussi détecté la destination de notre lumière soufflée.
Zestar : Ou va-t-on alors ?
Schlangan : Je pencherai plus sur notre lumière d'abord. Cela serait pratique de pouvoir rester éclairés si on se débarrasse de ce qui nous la vole.
Kimmy : Mais c'est loin ?
Schlangan : Ce n'est pas un problème, comme j'ai détecté la position... allons-y. JIKÛ KATEMI SUZURE.

Schlangan créa une brèche spatiotemporelle, amenant vers l'endroit détecté. De cette manière, le groupe arriva dans une pièce étonnamment éclairée, à cause d'une carte émettant de la lumière, recouvrant les quatre murs de la pièce. Le groupe remarqua alors que la pièce n'avait pas d'issue, si ce n'est une petite bouche de ventilation au sol.

Kimmy : Où sommes-nous ?
Schlangan : Là où l'énergie lumineuse a été volée.
Zestar : Mais comment l'énergie a-t-elle pu arriver ici, s'il n'y a pas d'issues ?
Lauréline : Peut-être par la petite grille par terre.
Schlangan : Hmm. Voyons voir... SHIROI REIKYOUDAI.

Schlangan activa l'aura de la lumière, et celle-ci fut aussitôt attirée par les murs, et dissipée.

Schlangan : Bon, donc cette carte vole la lumière. Il reste à comprendre pourquoi.
Lauréline : Je crois que de nouveaux points lumineux sont apparus au moment où ton aura a été aspirée.
Zestar : C'est bizarre.
Kimmy : La carte bouge !

Kimmy venait de voit que des point sur la carte se déplaçaient effectivement. Schlangan s'approcha de plus près, et constata la même chose. Il regarda alors ce qui était écrit.

Schlangan : Umbra, le pays des ombres. Peut-être est-ce la carte de l'endroit où nous sommes. Y'a-t-il un "vous êtes ici" quelque part ?
Lauréline : Je ne pense pas, mais cela n'explique pas ce que sont ces points qui bougent.
Zestar : Il y en a d'ailleurs de nombreux concentrés au même ednroit sur ce mur.
Schlangan : Très bien, déchiffrons ce mystère alors.




Suite au prochain chapitre

_________________

Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6410
Age : 29
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum