Chapitre 100 - Umbra, le pays des ombres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 100 - Umbra, le pays des ombres

Message  Schlangan le Jeu 8 Déc 2016 - 9:57

Tandis que Schlangan et son équipe observaient les étranges cartes qui absorbaient l'énergie lumineuse, revenons à notre créature bidimensionnelle Flatimi. Cette créature paniquait de plus en plus, car les relevés étaient devenus extrêmement alarmants. Le pays ennemi venait d'acquérir une quantité phénoménale d'énergie, ce qui leur conférait un avantage indéniable. Flatimi n'avait hélas pu en récupérer qu'une petite partie. Maudites soient les flammes qui avaient endommagé ses installations.

Flatimi : Nous avons fini mais il a pris tout. L'abomination doit agir. Ou nous avons failli. Aucun choix aujourd'hui...

Résolue, Flatimi s'empressa d'activer une machine laissée à l'abandon. Il n'y avait plus aucun autre choix. A ce moment, dans la salle des cartes, Schlangan et son équipe purent voir l'une des cartes concentrer sa lumière en un point. Puis, un rayon en sortit, et toucha Kimmy de plein fouet, qui disparut alors.

Lauréline : Kimmy !
Zestar : Qu'est-ce que c'était que ça ?!

L'instant d'après, de l'autre côté de la salle, un rayon similaire toucha Zestar dans le dos, le faisant disparaître à son tour. Un autre rayon repartit de la même position, et Schlangan poussa Lauréline juste à temps, se faisant toucher à son tour. Puis, rien d'autre ne se produisit, laissant Lauréline seule dans la salle.

Lauréline : Que s'est-il passé...

Affollée, Lauréline se rapprocha des cartes, pour comprendre ce qu'il venait de se produire. Elle envisagea un court instant de les brûler, mais puisqu'elle ignorait ce qu'il était advenu de ses amis, elle ne pouvait agir imprudemment. Elle tenta alors de contacter Schlangan par télépathie, mais en vain. Lauréline tomba alors à genoux, désespérée. Pendant ce temps, Flatimi restait indécise quant à ses choix. Elle se tourna vers sa machine, qui venait de faire apparaître Schlangan et Zestar, représentés de profil, en deux dimensions.

Flatimi : Vous voila la.
Zestar : Quoi, que s'est-il passé ? Mais... je ne peux pas bouger !
Schlangan : Si, tu le peux. Mais je ne pensais pas que ça arriverait un jour.
Zestar : Grr... je peux avancer ou reculer mon bras, mais... il y a quelque chose qui ne va pas.
Schlangan : Zestar, retiens ceci. Nous sommes maintenant en deux dimensions.
Zestar : Quoi ?!
Schlangan : Et apparemment, cette bestiole dont l'auteur parlait avant... est la responsable !
Flatimi : Moi n'avait aucun choix. Sinon nous allions mourir.
Zestar : Où sommes-nous ?
Flatimi : Umbra.
Schlangan : Nous sommes dans ce que nous prenions pour une carte.
Zestar : ...
Schlangan : Il va falloir nous habituer à nous mouvoir ici. Quoiqu'il en soit, toi, qu'attends-tu de nous ?
Flatimi : Il faut avoir la solution pour nous sortir du plan.
Zestar : Tu ne pourrais pas parler mieux que ça ?
Schlangan : Sortir du plan ? Tu veux dire, excéder les deux dimensions ?
Flatimi : Oui.
Schlangan : Je vois. Heureusement, c'est assez facile. Par contre, il va d'abord falloir se mouvoir mieux que ça, donc ça va prendre un peu de temps d'adaptation.

Revenons à la salle où Lauréline se trouvait, seule. Alors qu'elle ne trouvait rien à propos de la carte, un nouveau rayon émergea, mais cette fois-ci, noir, et dirigé vers le sol. Quelques instants plus tard, Kimmy se rematérialisa. Mais, alors que Lauréline allait accourir vers elle, elle remarqua qu'un voile noire étrange recouvrait la jeune fille.

Kimmy : Hé hé hé hé hé... Le pouvoir de trois dimensions... C'est merveilleux !
Lauréline : Kimmy ? Qu'est-ce que tu racontes ?
Kimmy : Parfait, j'ai hâte de tester ce pouvoir...

Kimmy leva une main, et une boule d'énergie négative se forma. Elle jeta l'attaque au plafond, l'anéantissant complètement. Puis, elle éclata de rire.

Lauréline : Mais qu'est-ce que ça veut dire...
Kimmy : Toi, être de trois dimensions. Où sont passés les autres donneurs de lumière ?
Lauréline : Les donneurs de lumière ?
Kimmy : Ne fait pas l'innocent. C'est grâce aux donneurs que j'ai pu à mon tour atteindre ces trois dimensions.
Lauréline : Qu'avez-vous fait de Kimmy ?
Kimmy : L'être de trois dimensions que nous avons capturé est sous mon contrôle.
Lauréline : Je vais donc devoir la libérer.
Kimmy : C'est impossible. Les êtres de trois dimensions ne peuvent nous conceptualiser.
Lauréline : C'est à moi d'en décider : KANKIN WO MITOMEIN !

Lauréline employa la technique de sceau sur Kimmy, qui détruisit les runes d'énergie en faisant apparaître des sphères d'ombre. Des chaînes d'énergie négatives se formèrent alors autour de Lauréline, et l'emprisonnèrent.

Kimmy : Si les donneurs de lumière ne sont pas là, où sont-ils ? L'autre pays les a-t-il récupérés ?
Lauréline : Je ne dirai rien.
Kimmy : Peu importe, je ne suis pas pressé. Ce pays ne pourra rien faire quoiqu'il arrive.

Kimm tendit alors la main vers l'un des murs, et tira une boule d'énergie négative dans sa direction. A ce moment, Schlangan et Zestar avaient maintenant compris comment se pouvoir. Néanmoins, l'attaque fut alors détectée.

Flatimi : La fin ! Pouvoir droit sur nous ! Trop puissant !
Zestar : Qu'est-ce qu'il raconte encore ?
Schlangan : Vu que je peux utiliser le temps, qui est une dimension au-dessus, je sens donc une attaque 3D qui vient droit sur nous.
Zestar : Quoi ?!
Schlangan : Ne t'inquiète pas, le niveau est faible. Et normalement, JIKAN DRAGON THUNDER !

Schlangan tira un éclair temporel, qui se repercuta à l'extérieur de la carte, désintégrant la boule d'énergie négative, et frôlant Kimmy.

Kimmy : Quoi ?!
Lauréline : Schlangan !
Kimmy : C'est impossible ! Un monde bidimensionnel ne peut pas se défendre contre une attaque tridimensionnelle !
Flatimi : Bravo ! Vous super fort !
Schlangan : De la même façon, je n'aurais aucun mal à rouvrir un portail pour notre monde tridimensionnel ordinaire. Mais, j'aimerais savoir comment arrêter le vol de nos techniques lumineuses avant.
Flatimi : .... Ah j'ai enfin compris.
Zestar : Huh ? Sa façon de parler a changé.
Flatimi : Oui, veuillez m'en excuser. En vous voyant échanger, j'ai retrouvé la lettre qui nous a été volée par le passé.
Schlangan : Une lettre volée ?
Flatimi : Nous avions perdu la lettre E lorsque nous avons été forcés dans ce monde bidimensionnel. La technologie du pays adverse étant différente de la nôtre, notre transfert dans ce monde a eu des effets secondaires indésirables.
Schlangan : Un instant, je ne suis pas tout. Un peu plus d'explications seraient bienvenues.
Flatimi : Ah, oui, je m'en excuse. Nous étions un peuple vivant sur cette planète. Les dieux sont arrivés, et nous leur avons aussitôt prêté allégeance, pour ne pas être détruits.
Schlangan : Les Isvaras ?
Flatimi : C'est cela. Ceux-ci nous ont demandé une unique chose, de déterrer d'anciennes cartes, rien de plus. Nous les avons donc recherchées et trouvées, afin de nous acquitter de notre tâche. Toutefois, nous ignorions que ces cartes n'étaient autres que des facettes d'un monde bidimensionnel. Le fait de les déterrer a attisé la curiosité des habitants de ce monde, qui ont voulu s'extraire dans une dimension supérieure à la leur. Pour cela, ils ont bâti une technologie leur permettant d'attirer en deux dimensions des êtres se trouvant dans une dimension supérieure.
Zestar : Vous avez été aspirés à votre tour ?
Flatimi : C'est cela. Mais leur technologie était imparfaite, et nous avons étonnamment perdu la connaissance de la lettre E, sans pour autant altérer notre langue. De ce fait nous devinment incapables d'utiliser tout mot présentant cette lettre. Ce n'est qu'à votre contact que j'ai pu me remémorer cette lettre.
Schlangan : Plutôt étrange, mais pourquoi pas.
Flatimi : La lumière est une énergie étrangère à cette planète, c'est pourquoi nous souhaitions la canaliser. Mais les habitants originels de ce monde sont bien plus avancés sur ce point. Et nous savons que récemment, ils sont même parvenus à inflitrer le corps d'entité tridimensionnelles.
Schlangan : Je vois. Eh bien, nous allons sortir de là pour commencer, puis ensuite il faudra stopper ces habitants originels.
Flatimi : Vous voulez nous aider ? Ô grand merci !
Schlangan : Ne vous méprenez pas, c'est juste car nos intérêts coïncident. J'ai besoin de quelque chose sur cette planète, et pour cela, mes pouvoirs de lumière seront nécessaires. C'est tout.
Flatimi : Cela nous suffira amplement.
Schlangan : Allez réunir votre peuple, que je vous fasse sortir de là.
Zestar : Crois-tu que nous logerons tous dans la salle ?
Schlangan : Hmm... Je n'y ai pas réfléchi, nous verrons bien.

Schlangan créa une brèche spatiotemporelle affectant ainsi la troisième dimension, et fit apparaître un portail dans la salle. Toutefois, lorsqu'il en sortit, il constata que la carte d'où il venait était au sol, que la salle avait été vaporisée, et qu'il n'y avait plus aucune carte ou trace de Lauréline.

Schlangan : ... Que s'est-il passé ici ?

Petit à petit, des gens sortirent du portail créé par Schlangan, visiblement émerveillés de retrouver leurs corps. Schlangan tenta de détecter l'énergie de Lauréline ou de la contacter par télépathie, mais cela fut vain, il n'y parvenait pas. Il commença à ruminer, lorsque Zestar le rejoint.

Zestar : Voilà, ils sont tous sortis. Que s'est-il passé ici ?
Schlangan : Aucune idée. Mais les autres cartes ont disparu, et je ne parviens pas à contacter Lauréline ou la détecter. Il va falloir les retrouver.
Zestar : Et dire que nous n'avons même pas encore croisé d'Isvaras...
Schlangan : C'est ça. Mais bon, il ne s'agit que d'une planète. Et s'ils aspirent encore l'énergie lumineuse, je les retrouverai.

Pendant ce temps, ailleurs sur la planète, deux personnes discutaient tranquillement.

????_1 : Il semblerait que le peuple de cette planète ait quitté le monde bidimensionnel.
????_2 : Oh ? Comment cela se peut-il ?
????_1 : C'est probablement dû aux intrus. Nous avons probablement le maître de Naycerl sur les bras.
????_2 : Je vois. Nous pourrons voir s'il est si dangereux que ça, finalement. Je me demande si le Brahmanda n'en fait pas trop à son compte.
????_1 : Si nous appliquons le plan, il n'aura pas le temps de montrer ce qu'il sait faire, et ce sera donc plus sûr.
????_2 : Evidemment.


Suite au prochain chapitre

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6443
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum