Chapitre 109 - La signification d'Aatma Samaaj

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 109 - La signification d'Aatma Samaaj

Message  Schlangan le Jeu 9 Fév 2017 - 10:08

Deux jours après la visite de Michaël, Schlangan était toujours en train de chercher l'emplacement de la planète Aatma Samaaj. Afin de trouver la planète, avec pour seul indice qu'il y était déjà allé, Schlangan entreprit de tester toutes les planètes dont il se souvenait, en ouvrant un portail simple via Katemi Suzure. Cependant, les portails s'ouvraient tous normalement, signe qu'il n'y avait pas d'Akasaganga. Un des portails avait quand à lui provoqué une dépressurisation, marquant la disparition d'une planète.

Schlangan : Hmf. Où peut bien être cette planète... Je n'ai pas le choix, je vais leur demander.

Schlangan ouvrit une brèche spatiale et se téléporta aussitôt sur la planète des autres membres de l'alliance Ragnarok. Ceux-ci furent une nouvelle fois surpris de voir apparaître leur général.

Schlangan : Yo.
Mariéa : Général ? Vous n'aviez pas annoncé votre venue.
Schlangan : Non, parce que je n'étais pas sûr, mais j'ai finalement décidé. J'ai besoin de votre aide.
Reduwig : Notre aide ? Que voulez-vous ?
Schlangan : Je suis à la recherche d'une planète, mais elle n'apparaît dans aucune cartographie de l'univers. J'ai besoin que vous utilisiez vos réseaux pour trouver où se trouve cette planète.
Nova : Très bien, quel est le nom de cette planète ?
Schlangan : La planète Aatma Samaaj.
Mariéa : C'est noté, mais vous auriez pu simplement nous envoyer un message.
Schlangan : Non, pas uniquement, car il fallait que je vérifie quelque chose sur votre ordinateur central.
Ledgar : D'accord. Nous allons chercher cette planète.
Schlangan : Merci.

Schlangan s'installa devant l'ordinateur central, et se mit à chercher les vitesses d'actualisation, mais aussi l'historique d'existence des planètes. Bien évidemment, il ne parvint pas à trouver la planète en question, mais fut en mesure de repérer dans le temps les changements de nom de Pavitra Jala et Sangamara Pathara, planètes investies par les Isvaras. Cette petite vérification faite, Schlangan salua les membres de l'alliance et retourna sur sa planète. Lauréline se trouvait dans son bureau.

Lauréline : Ah, je me demandais où tu étais passé.
Schlangan : J'étais parti demander un truc aux membres de l'alliance Ragnarok. Peut-être vont-ils pouvoir trouver la planète.
Lauréline : Ce serait bien. Sinon, ta machine a détecté deux créatures également.
Schlangan : Nani ? Mais c'est parfait. Dans ce cas, pas besoin de l'alliance.
Lauréline : Si, justement, car les coordonnées sont... anormales.
Schlangan : Anormales ? Qu'entends-tu par là ?
Lauréline : Viens voir par toi-même.

Schlangan se rendit donc dans la pièce où se trouvait la machine, et put constater une aberration complète des coordonnées.

Schlangan : Que... -9VIII7II.8I6.2IX et Ɛ.ㄥᄅގ.⇂ᄅ ?! Qu'est-ce que ça veut dire ?
Lauréline : Justement, je n'en sais rien.
Schlangan : ... C'est en effet très problématique. L'une d'entre elles est donc Aatma Samaaj, et l'autre est celle où se trouve la créature du vent, Itakarefu.
Lauréline : Mais donc, ça ne nous aide pas. Donc il va falloir attendre la réponse de l'alliance.
Schlangan : Oui. Tu as raison. Je vais quand même essayer de déchiffrer ces coordonnées en attendant.

Schlangan s'attela donc à comprendre ces coordonnées. Quelques heures plus tard, avoir traduit les chiffres romains ou retourné les chiffres ne conduisait à rien. A ce moment, il reçut un appel.

Schlangan : Allô ?
Nova : Ici Nova, général.
Schlangan : Ah, avez-vous trouvé la planète ?
Nova : Hélas, non. Par contre, nous avons trouvé quelques informations.
Schlangan : J'écoute.
Nova : Il s'agit d'un mythe, qui parle de la civilisation des esprits.
Schlangan : La civilisation des esprits ?
Nova : Oui, ce mythe explique qu'il existe un monde séparé et invisible, la civilisation des esprits, ou les gardiens des âmes protègent le monde mortel du vide.
Schlangan : Qu'est-ce que ça veut dire, et quel lien cela a-t-il avec la planète ?
Nova : Selon toute vraisemblance, Aatma Samaaj peut être traduit par Civilisation des Esprits.
Schlangan : Hmm. Je vois. Merci, en tout cas, je vais voir si cela m'avance un peu.

Après cet appel, Schlangan réunit Lauréline, Zestar et Kimmy, pour leur faire part de ce qu'il avait appris.

Zestar : La civilisation des esprits ? C'est peut-être le Royaume des Morts ?
Schlangan : J'y ai pensé, mais il a été détruit par Zak. Et d'après Yureka, la créature se trouve à Aatma Samaaj à l'heure actuelle. Cela ne peut donc pas être un endroit qui a été détruit.
Lauréline : Mais dans ce cas, qu'est-ce que ça veut dire ?
Schlangan : Là est la question. Un monde séparé et invisible d'après le mythe. Donc, un endroit que l'on ne peut atteindre par des moyens conventionnels.
Zestar : Et un endroit où tu es déjà allé.
Schlangan : Tout à fait. Une fois encore on pourrait penser aux Royaumes inférieurs au Royaume des Morts, mais Zak m'a dit qu'ils étaient maintenant inaccessibles également.
Kimmy : Mais ça veut dire quoi "civilisation des esprits" ?
Zestar : C'est une sorte de... heu... société des âmes ? Là où les gens morts vivent en société, formant une communauté, un groupe.
Schlangan : "Société des âmes" ?
Zestar : Oui, tu n'aimes pas mon explication ?
Schlangan : "Société des âmes" ?
Zestar : C'est ce que je viens de dire.
Schlangan : "Société des âmes" ?
Zestar : Oui...
Schlangan : Je vois. Dit comme ça, c'est évident.
Lauréline : Ah bon ?
Schlangan : Oui, tout devient logique une fois qu'on y pense.
Zestar : Mais encore ?
Schlangan : La traduction dans le mythe était fausse. Ce n'était pas la Civilisation des Esprits, mais déjà une traduction de Société des âmes, soit... Soul Society.
Zestar : Et donc ?
Schlangan : Ah oui, tu ne connais pas cet endroit. C'est là où sont les shinigamis, qui protègent les gens des Hollows. Et Hollow veut dire "creux" ou "vide". D'où le mythe.
Lauréline : Donc la planète n'est autre que la Soul Society ?
Schlangan : Oui. Il reste donc juste à aller voir. Reculez, il existe une technique pour ouvrir une porte.

Schlangan s'empressa d'employer la technique pour ouvrir un passage vers la Soul Society, mais rien ne se produisit. Les portes n'apparurent pas.

Schlangan : ...
Zestar : Eh bien ? Où est ta porte ?
Schlangan : Ça ne fonctionne plus. Si ça a été envahi par les Isvaras, ce n'est pas surprenant toutefois.
Lauréline : Et donc, il ne reste plus qu'à nous téléporter classiquement ?
Schlangan : Non, car je ne sais pas comment m'y téléporter classiquement justement.
Zestar : Ce qui ne nous arrange pas.
Schlangan : En revanche, j'ai appris qu'il y avait plusieurs chemins parallèles qui y menaient. La technique de portail utilisée est calibrée sur une fréquence spécifique. Je vais essayer de travailler dessus. Je viendrai vous chercher si ça fonctionne.
Zestar : Ça marche.

Schlangan reprit ses calculs. Le lendemain, il convoqua son équipe de nouveau.

Schlangan : Bien. J'ai trouvé à peu près comment faire.
Zestar : A peu près ?
Schlangan : A peu près, oui. Car nous n'allons pas arriver direction à la Soul Society, mais un espace qui y transite, et pour une raison particulière.
Lauréline : Laquelle ?
Schlangan : Si nous prenons le portail normal, seules les techniques de Shinigami pourront être utilisées là-bas. En d'autres termes, vous ne pourriez rien faire.
Zestar : Ce serait gênant.
Schlangan : Voilà. Donc, par notre moyen détourné, nous allons y aller sans désolidariser âme et corps.
Lauréline : Il y a un mais, n'est-ce pas ?
Schlangan : Oui, je n'ai aucune idée de ce qui nous attend sur le chemin détourné. Donc il va falloir être prudents.
Zestar : Comme d'hab.
Schlangan : Alors en avant.

Schlangan créa cette fois une brèche spatiale, et planta son katana dedans avant de dégager de l'énergie. Puis, il entra en premier, et fut suivi de son équipe. Le groupe se retrouva dans une zone étrange. Ils marchaient dans un tunnel creusé dans une brume violette très sombre. Des filaments argentés s'étendaient ici et là en travers de la route. La brèche spatiale se referma alors tout seule derrière le groupe. Schlangan testa pour voir s'il pouvait la rouvrir, mais cela ne fonctionna pas.

Schlangan : ... J'espère qu'il y a bien une sortie. En attendant, je serais d'avis de ne pas toucher ces filaments ou la brume. J'ai un mauvais pressentiment.
Zestar : Il suffit de les détruire ! KUROSHINE !

Zestar tira droit sur le chemin, mais son attaque fut alors absorbée par l'un des filaments.

Zestar : Quoi ?!
Schlangan : C'est bien ce que je pensais, il va falloir faire attention.

Le groupe commença donc à avancer précautionneusement dans le tunnel, évitant les filaments. Mais, les choses se compliquèrent ensuite, car une toile de ces filaments s'était formée sur le chemin, bloquant complètement le passage.

Zestar : Et maintenant ?
Schlangan : Il semblerait que je ne puisse pas créer de brèches spatiale, sinon nous serions passés de l'autre côté. Mais bon, puisque ça mène à la Soul Society... HADÔ NO HACHIJÛHACHI : HIRYÛ GEKIZOKU SHINTEN RAIHÔ !

Schlangan employa le sort n°88, mais l'attaque fut absorbée par les filaments. Il envoya d'autres techniques énergétiques, sans plus d'effet. Alors qu'il était en train de réfléchir, Kimmy cria soudainement. Une toile d'araignée s'était formée derrière le groupe, et se rapprochait peu à peu.

Zestar : Il va falloir trouver quelque chose, et vite !
Schlangan : Je réfléchis.
Lauréline : Nous n'avons pas trop de temps...
Schlangan : Ah oui, c'est vrai, j'avais oublié.

La scène changea subitement pour Kimmy, Lauréline et Zestar. Ils se retrouvèrent subitement de l'autre côté de la toile, sans comprendre ce qu'il venait de se produire. Schlangan était à côté d'eux.

Schlangan : Cool, ça a marché.
Zestar : Hein ? Que s'est-il passé ?
Schlangan : J'ai utilisé un blocage temporel, et j'ai pu pousser les filaments sans problème.
Lauréline : Je vois.
Schlangan : Continuons.

Le groupe reprit donc sa route, et ils finirent par apercevoir une porte au bout, similaire à celles que Schlangan voulaient faire apparaître à la base. Mais alors, la brume violette s'amoncela soudainement en une sorte de loup de brume montrant les crocs.

Schlangan : Attention, voilà le dernier obstacle.
Zestar : Je suppose qu'il ne faut pas se faire toucher.
Schlangan : C'est ça. JIKAN DRAGON THUNDER.

Schlangan envoya un éclair temporel en direction du loup, mais l'attaque le traversa simplement. Le loup bondit alors, et tous durent s'écarte. Zestar envoya l'attaque Kuroshine, qui fut également sans effet.

Zestar : Forcément... Tu es sûr qu'il ne faut pas le toucher ?
Schlangan : Tu veux nous servir de cobaye ?
Zestar : Non, ça ira, merci.
Schlangan : Bon, vu sa densité... Lauréline, à toi.
Lauréline : HYÔRAI HIRYUU !

Lauréline envoya un dragon de foudre et de glace sur le loup, qui l'esquiva. Schlangan renchérit alors avec un dragon de feu, qui fut également esquivé. Lauréline tendit ensuite les bras.

Lauréline : ICE AGE PUNISHMENT.

La zone se gela aussitôt, et le loup fut emprisonné dans la glace. Mais, de la fumée commença alors traverser la glace.

Schlangan : Partons tant qu'il est immobilisé, je n'ai pas envie d'attendre la suite !
Lauréline : Bonne idée.

Le groupe se hâta donc de se rendre à la porte, mais celle-ci resta close. Schlangan se retourna alors et employa sa lame adimensionnelle, et frappa la glace de plein fouet. Celle-ci disparut, avec la brume. La porte s'ouvrit alors, et le groupe fut aspiré dedans. Ils se retrouvèrent alors sur une terre complètement brûlée. Dans le loin apparaissaient des tours s'élevant au-delà des nuages.

Schlangan : Ok, si nous y sommes, ça a bien changé...



Suite au prochain chapitre

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6426
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum