Chapitre 110 - La ville vide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 110 - La ville vide

Message  Schlangan le Mer 15 Fév 2017 - 23:53

Schlangan et son équipe venaient d'arriver à la Soul Society. Mais faute de trouve le Seireitei usuel, seules de grandes tours s'élevaient au-delà des nuages dans le lointain. Le groupe se mit donc en route vers ces tours. La marche leur prit tout de même une vingtaine de minutes, au bout desquelles ils atteignirent une grande porte. Celle-ci était fermée, mais il n'y avait pas de gardes en vue. Schlangan se contenta de pousser la porte, qui s'ouvrit sans mal. Le groupe entra ensuite dans une rue, complètement déserte.

Zestar : Il n'y a pas grand monde.
Schlangan : En effet.
Lauréline : Par où allons-nous ?
Schlangan : Voyons voir... C'est étrange mais je ne détecte aucune énergie.
Zestar : Quoi ? Il n'y a personne ?
Schlangan : Apparemment, ou ils sont dissimulés. Visitons un peu.

Le groupe commença donc à avancer dans la rue. Ils ne croisèrent effectivement personne, il n'y avait pas non plus le moindre oiseau ou animal. Seuls les pas du groupe résonnaient.

Zestar : C'est bel et bien vide...
Schlangan : Merci de l'observation, mais je l'ai déjà dit tout à l'heure.
Zestar : Ce n'est qu'une confirmation.

Le groupe continua donc sa marche pendant une dizaine de minute. Puis, tout à coup, Schlangan s'arrêta.

Schlangan : Je reviens sur ce que j'ai dit. Il n'y a peut-être pas "personne".
Lauréline : Comment ça ?
Schlangan : J'ai la désagréable impression que nous sommes observés.
Zestar : Hein ? Mais je ne ressens pas la moindre énergie.
Schlangan : Ce qui nous observe ne dégage peut-être pas d'énergie. Restez sur vos gardes.

Ainsi, le groupe reprit son avancée. Après de nouvelles minutes, Schlangan érigea subitement un mur d'énergie à côté de Lauréline et Zestar. L'instant d'après, une balle s'y encastra. Schlangan tira alors les deux en arrière, et une nouvelle balle vint détruire le mur créé. Le groupe se hâta de se mettre à couvert dans une ruelle entre deux immeubles.

Zestar : Qu'est-ce que c'est que ça ? Un sniper ?
Schlangan : Il semblerait.
Lauréline : Mais ça a pu détruire ton mur d'énergie si facilement ?
Schlangan : Oui. Nous ferions mieux de rester à couvert, d'autant que je ne détecte toujours pas l'énergie du responsable.
Zestar : Comment as-tu pu nous protéger d'ailleurs ?
Schlangan : J'ai senti son intention de nous tuer.
Lauréline : Donc, que faisons-nous ?
Schlangan : Très simple. Je vais jouer avec lui, restez là.

Schlangan activa ses auras, et retourna dans la rue, tout en fermant les yeux. Quelques instants plus tard, une nouvelle balle fut tirée. Schlangan l'esquiva, et envoya aussitôt un éclair temporel dans la direction inverse. Cependant, l'éclair se dissipa.

Schlangan : NANI ?!

L'instant suivant, trois balles foncèrent droit sur Schlangan, qui sauta pour les esquiver. Il fut ensuite contraint d'utiliser le déplacement rapide des Shinigamis pour retourner à couvert. Il désactiva alors ses auras.

Schlangan : ...
Lauréline : Qu'est-ce qu'il s'est passé ?
Schlangan : Quelque chose a pu annuler mon éclair temporel.
Zestar : C'est possible ça ?
Schlangan : Apparemment.
Zestar : Donc nous sommes coincés ?
Schlangan : Laisse moi réfléchir un peu.
Kimmy : M. Schlangan ! Il y a une porte ouverte !
Schlangan : Mh ?

Schlangan se retourna vers Kimmy, et constata qu'effectivement une porte était ouverte le long de l'immeuble à côté duquel ils se trouvaient.

Schlangan : Bien, entrons. Si nous pouvons aller sur le toit, nous pourrions repérer ces snipers.
Lauréline : C'est quand même suspect, c'est peut-être un piège.
Zestar : Ça vaudra mieux que de rester coincés ici.
Schlangan : Zestar a raison, pour une fois.
Zestar : Pff.

Le groupe entra donc par la porte trouvée, pour se retrouver dans une sorte de petite réserve. Une autre porte menait plus loin dans le bâtiment. Tout comme la rue, celui-ci semblait complètement désert en apparence. Le groupe repéra assez rapidement des escaliers, et tous entreprirent de les gravir. Toutefois, les escaliers stoppèrent au bout d'une dizaine d'étages, amenant le groupe à un nouvel étage. Alors que Schlangan et son équipe traversaient un couloir, ils rencontrèrent un homme sur le chemin. Celui-ci se tenait debout, et portait un costume complete, avec un masque de tigre dissimulant son visage. Il avait les mains dans les poches.

Zestar : Ah, un être vivant.
Lauréline : Restons sur nos gardes.

Malgré l'arrivée du groupe, l'individu ne bougeait pas. Toutefois, Schlangan activa subitement ses auras et érigea un nouveau mur d'énergie. L'instant d'après, deux balles s'encastrèrent dedans. Schlangan se déplaça rapidement derrière l'individu, et lui donna un coup de pied. Mais le coup passa simplement au travers. L'individu se retourna tout en conservant ses mains dans ses poches, et Schlangan esquiva deux balles.

Schlangan : Tsk. Ses armes sont dans ses poches.
Lauréline : Voyons ça. HYÔRAI HIRYUU.

Lauréline envoya un dragon de glace et de foudre dans le dos de l'ennemi, mais l'attaque passa simplement au travers, et ce fut à Schlangan de dissiper l'attaque de sa femme. Celui-ci tira de nouvelles balles, mais Lauréline put les esquiver en activant l'aura de la lumière de niveau deux. Voyant cela, Zestar activa l'aura noire, et Kimmy activa l'aura de la lumière à son tour. Schlangan forma alors une boîte d'énergie noire autour de l'individu, mais celui-ci resta inaffecté par l'attaque.

Schlangan : Voilà qui est embêtant.

Schlangan fonça droit sur son adversaire et tenta de le frapper de nouvelles fois, sans plus d'effets. Mais, au moment où l'individu tira de nouveau, Schlangan employa Katemi Suzure pour lui renvoyer les balles. Hélas, celles-ci le traversèrent simplement également. Zestar attaqua de nouveau, sans le moindre effet non plus.

Zestar : Il faudrait peut-être trouver quelque chose, non ?
Schlangan : Ouais, laisse-moi réfléchir. Contentez-vous de bien esquiver les balles.

Le groupe continua donc d'esquiver les attaques de la cible, sans toutefois pouvoir le toucher. Schlangan continuait d'observer le phénomène. Après quelques minutes, le maître de Naycerl sourit subitement. Il se déplaça rapidement juste devant l'individu.Un instant plus tard, Schlangan tendit ses bras, qui passèrent au travers du corps de l'individu. Mais, Schlangan ressortit ses bras, avec en main deux revolvers. L'individu se figea sur place, mais Schlangan ne lui laissa pas le temps. Il chargea de l'énergie dans l'arme et tira un éclair par son biais, qui toucha l'ennemi en pleine tête. Celui-ci s'effondra alors et disparut.

Schlangan : Hmm. Je ne pensais pas qu'il disparaîtrait.
Zestar : Tu peux m'expliquer ce qui s'est passé ?
Schlangan : Visiblement, ce type était déphasé par rapport à nous. Et ces armes envoyaient les balles dans une phase différente, plus spécifiquement la nôtre. C'est pourquoi ces balles pouvaient nous toucher, mais nous ne pouvions pas l'avoir.
Lauréline : Et donc tu as réussi à récupérer les armes et à les utiliser contre lui.
Schlangan : C'est ça. Lauréline et Zestar, prenez les. Cela servira si un autre se montre.
Lauréline : Tu ne veux pas en garder une ?
Schlangan : Ce serait inutile, je sais comment les récupérer maintenant. Allez, reprenons notre visite.

Le groupe reprit donc son exploration, pour arriver devant un ascenseur. Schlangan appuya sur le bouton, et les portes s'ouvrirent. Le groupe entra dedans, et constata que l'ascenseur pouvait aller vingts étages plus haut. Schlangan appuya donc sur le bouton, et l'ascenseur se mit en fonction. Pendant ce temps, ailleurs dans la ville, trois Akasagangas étaient réunis dans une seule et même pièce.

Akasaganga 1 : Le maître de Naycerl est arrivé dans la ville.
Akasaganga 2 : Vraiment ? Il est persistant.
Akasaganga 3 : On ne peut pas dire qu'il arrive au bon moment...
Akasaganga 1 : Nous sommes trois, mais il apparaîtrait que même deux d'entre nous ensembles ne peuvent pas le battre aisément.
Akasaganga 2 : Que faisons-nous dans ce cas ? Nous l'attendons ?
Akasaganga 3 : Bonne question. Nous devons aussi régler le problème de La Mort... Tant que nous ne l'aurons pas attrapée, elle continuera à nous harceler.
Akasaganga 1 : Oui. Elle cherche sans doute à récupérer la créature et la femme que nous avons capturé.
Akasaganga 2 : Quoiqu'il en soit, même s'il s'agit du maître de Naycerl... Il n'est pas habitué à la configuration et au fonctionnement d'Aatma Samaaj.
Akasaganga 3 : C'est vrai. Cela nous laisse un peu de temps. Profitons-en pour nous débarrasser de La Mort.

Et pendant ce temps, dans le Royaume des Isvaras...

Yureka : On s'ennuie...
Darkwolf : Ne dis pas ça comme ça.
Yureka : Mais c'est vrai, il n'y a rien à faire. Que fait Schlangan maintenant ? Il doit être sur Aatma Samaaj, non ?
Darkwolf : Oui.
Yureka : Donc il va récupérer la créature là-bas. Il ne restera plus que la dernière.
Darkwolf : Tu as l'air bien sûr de la réussite de Schlangan.
Yureka : Allons, tu sais à quel point il est têtu.
Darkwolf : Son entêtement ne l'amènera qu'à sa perte.
Yureka : Oui, selon le futur que tu as vu. Mais cela se réalisera-t-il forcément ?
Darkwolf : Les émissaires du temps et de l'espace ne le laisseront pas changer de branche temporelle cette fois.
Yureka : Hm. Nous verrons.
Darkwolf : Oui.


Suite au prochain chapitre

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6443
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum