Chapitre 125 - La plaine sans fin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 125 - La plaine sans fin

Message  Schlangan le Jeu 1 Juin 2017 - 5:08

Ayant terminé la deuxième épreuve de la nouvelle course de La Mort, les cinq équipes étaient toute parvenues dans une plaine. A leur arrivée, chaque équipe fut accueillie par un corbeau avec la lettre I sur le front. Le corbeau disparut alors. A première vue, la plaine s'étendait à perte de vue. Plutôt que de courir spontanément dans n'importe quelle direction, toutes les équipes eurent le même réflexe, de réutiliser la méthode employée dans la première épreuve. Toutefois, cela ne sembla rien changer.

Shikurina : Hmmm. Pourtant, encore une fois, la plaine ne peut pas être aussi grande vu la taille de l'île.
Schlangan : Oui, il y a encore quelque chose qui bloque, mais ce n'est pas ça qu'ils doivent résoudre de toute manière.
Sarah : Bien que ta manière forte faciliterait grandement la chose.
Schlangan : Certes. Mais aucun d'entre eux ne peut le faire, et ça ne ferait pas non plus tout. Nous allons donc voir s'ils vont s'en sortir.

Voyant que leur technique n'avait pas fonctionné, les équipes partirent donc dans plusieurs directions, tentant d'être les premiers à arriver au bout. Bien entendu, tous se doutaient que ce ne serait pas si facile. L'équipe de Katerina, qui était arrivée la première dans la plaine, remarqua alors un phénomène étrange. Une fracture apparaissait en plein air. Le groupe s'en approcha, et une brèche spatiale se forma, les aspirant dedans. Ils se retrouvèrent alors téléportés à un autre endroit de la plaine. Un corbeau se matérialisa devant eux, avec cette fois les lettres "IV" sur le front. Puis, l'animal disparut à nouveau.

Van't Folth : Donc ce sont des chiffres romains. Au tout début nous avions le corbeau n°1, et maintenant, il s'agit du numéro 4.
Michaël : Il faut donc trouver combien il y en a.
Katerina : Se séparer pourrait aller plus vite...
Van't Folth : C'est ce que je me disais. Tenez, voici de quoi communiquer à distance.

Le groupe se sépara donc. Pendant ce temps, certaines équipes avaient découvert d'autres brèches similaires, avec les corbeaux qui apparurent et disparurent. Ceci amena les différentes à réfléchir.

Zestar : Hmm. Qu'est-ce que ça peut bien vouloir dire... I, V, X.
Voice : Tu crois que ça parle du Vix, le médicament pour les bronches ?
Zestar : ... Non, je ne crois pas. Ivx, xiv, xvi, ixv... Essayons d'en trouver d'autres.

Le groupe d'Izaa était un peu plus avancé sur la réflexion, mais cela ne suffisait pas non plus.

Lauréline : Nous avons des chiffres romains.
Izaa : Et ils ne sont pas dans l'ordre. Cela voudrait-il dire qu'il faut les suivre ?
Holten : Ou bien simplement trouver le dernier, les deux sont possibles.
Lauréline : Je pense qu'il faut les trouver dans l'ordre, ce serait trop simple sinon.
Holten : C'est vrai que c'est bien le style de Schlangan de faire compliqué. Trouvons les, alors.

Les deux autres groupes étaient arrivés à la même conclusion, qu'il fallait trouver les corbeaux dans un certain ordre. Ceux-ci se mirent donc en route. Mais le groupe de Katerina, Michaël et Van't Folth avait l'avantage grâce à leurs communicateurs. Ils purent ainsi repérer douze brèches, avec les corbeaux associés. Le groupe se réunit donc.

Michaël : Et maintenant ? Les avons-nous toutes ?
Van't Folth : D'après notre quadrillage de la zone, oui. Il reste maintenant à trouver quoi en faire.
Katerina : Peut-être les parcourir dans l'ordre.
Van't Folth : Cela paraît la solution la plus simple. Allons-y.

Le trio commença donc à repasser par les brèches précédemment rencontrées, se faisant téléporter peu à peu. Ils finirent alors par passer par la douxième brèche. A leur sortie de téléportation, rien ne se produisit d'autre. Ils se trouvaient toujours au milieu de la plaine.

Van't Folth : Il semblerait qu'il nous manque quelque chose.
Katerina : Tch. Qu'est-ce que Schlangan a encore inventé ?
Michaël : Peut-être avons-nous raté une autre brèche ? Ou une qui n'apparaît que lorsqu'on a fait les douze autres ?
Van't Folth : C'est une possibilité. Refaisons un tour.

Le groupe se resépara, à la recherche d'une treizième brèche. Toutefois, ils ne parvenaient pas à la trouver. Le temps de leur recherche, deux autres équipes avaient également traversé les douze brèches. Il s'agissait de l'équipe d'Aveline et de l'équipe de Lauréline. L'équipe de Zintaih cherchait toujours les brèches, tandis que celle de Voice venait seulement de réaliser qu'il s'agissait de chiffres romains.

Zestar : On aurait dû y penser avant. Mais bon, on sait qu'il y en a donc douze.
Inayakura : C'est sûr. Donc, il y en a forcément une treizième quelque part, sinon il n'y aurait plus personne dans la plaine.
Voice : Mais où...

La réponse à cette question fut finalement trouvée par l'équipe de Van't Folth. Celui-ci finit par comprendre la subtilité derrière le nom de l'énigme.

Van't Folth : Je sais où est la dernière brèche. Rejoignez-moi à l'entrée.

Michaël et Katerina se hâtèrent donc de le rejoindre devant l'entrée, étonnés de cet emplacement.

Katerina : Tu as trouvé la dernière brèche ?
Van't Folth : Elle ne peut être que là. Vu le nom de l'épreuve.
Michaël : Le nom de l'épreuve ?
Van't Folth : Le commandant a dit qu'elle s'appelait "la plaine sans fin". Il n'y a donc pas de fin.
Katerina : ... Ça ne nous avance pas.
Van't Folth : Cela veut donc dire qu'il n'y a pas de fin distincte. Mais nous y sommes entrés, et l'entrée est toujours là. Donc, la fin et le début sont au même endroit.
Michaël : Ah, je vois.
Van't Folth : Allons vérifier.

Le groupe s'engagea donc dans le tunnel d'où il venait, lorsqu'un nouveau corbeau fit son apparition. Contrairement aux autres, celui-ci ne portait pas de symbole sur son front. Il fonça extrêmement vite sur le groupe, plongeant les trois équipiers dans l'obscurité. Quelques instants après, ceux-ci se retrouvèrent en plein milieu de la plaine, non loin de l'équipe d'Aveline.

Katerina : Peuh, ça n'a pas marché.
Michaël : Il nous suffira de l'éviter. Retournons-y.

Le trio repartit là-bas et s'engagea de nouveau dans le tunnel. Cependant, rien ne se passa cette fois, et ils atteignirent rapidement la rivière de confettis de l'épreuve précédente. Ils la traversèrent, pour revenir dans la forêt d'avant. Ils firent donc demi-tour pour retourner dans la plaine.

Michaël : Ça ne va pas du tout. Avons-nous complètement faux ?
Van't Folth : Pas nécessairement. Lorsque le corbeau est apparu, nous avions passé les douze brèches. Peut-être son intervention a-t-elle annulé nos passages.
Katerina : Donc il faut recommencer.
Van't Folth : J'en ai bien peur.

Le trio reprit donc le passage à travers les brèches. Bien évidemment, le temps de faire ceci, Aveline et son équipe avaient à leur tour rencontré le problème du corbeau. Ceci n'échappa pas aux équipes de Lauréline et Bikari. Seule l'équipe de Zestar restait au problème des brèches. Ils finirent par voir les groupes aller vers l'entrée, si bien que son équipe fit de même, avant d'être emportés à leur tour par le corbeau. Zestar soupira et s'assit par terre.

Zestar : Pff. C'est trop compliqué cette affaire. J'en ai marre.
Voice : Tu as raison. On se fatigue pour pas grand chose, les autres arriveront bien au bout.
Kimmy : Mais je veux gagner !
Zestar : Mais à quoi bon ? C'est sans fin, le début ne marche pas non plus, on tourne en rond...
Voice : On tourne en rond, oui... Mais aucune équipe n'y arrive non plus, il faudrait peut-être tester autre chose ?
Zestar : Quoi ? Tu penses qu'il y a une combinaison magique pour y parvenir ?
Voice : Peut-être, oui.
Zestar : Sauf qu'à part "sans fin", nous n'avons pas d'indice. Le corbeau nous empêche de sortir par le début...
Voice : Et il y a douze brèches. Peut-on faire quelque chose avec douze ?
Kimmy : Il y a douze heures !
Voice : Moui, mais bon, ça ne...
Zestar : Oh, bravo, Kimmy, je sais !
Voice : Tu as trouvé quelque chose ?
Zestar : Oui. Schlangan s'amuse avec le temps, donc ça peut avoir un rapport avec les heures, ou une horloge.
Voice : Heu... d'accord, mais où veux-tu en venir ?
Zestar : Quelle heure marque le début et la fin sur une horloge ? Douze, non ?
Voice : Ah oui, c'est vrai.
Zestar : Peut-être suffit-il de passer par la brèche du corbeau XII. Qui sait ?
Voice : On peut essayer...

L'équipe en question partit donc vers la brèche n°12 et entra dedans. Ils furent suivis de peu par l'équipe de Van't Folth. Toutefois, lorsque Katerina, Michaël et Van't Folth sortirent de la brèche, ils furent immobilisés par des liens d'ombre en marchant sur une flaque. Zestar avait laissé ce piège à leur intention, et son équipe s'engouffra dans le tunnel. Le corbeau réapparut, et fonça sur le groupe. Voice, Kimmy et Zestar pensaient s'être trompés, mais ils se retrouvèrent alors au centre d'une caverne, et commencèrent à s'engager dedans. Ils furent suivi peu après par l'équipe de Michaël, qui s'était libérée des liens d'ombre.

Schlangan : Deux équipes ont passé l'épreuve, ce n'est pas mal.
Sarah : Enfin un peu de disparité.
Schlangan : Moui. Mais pour combien de temps ?
Sarah : Bonne question, vu l'épreuve suivante.
Schlangan : Alors, Shikurina, qu'en penses-tu ?
Shikurina : Encore une fois, c'est tiré par les cheveux, mais faisable. Je vois que tu t'es appliqué pour cette règle.
Schlangan : Il fallait bien. C'est beaucoup plus drôle comme ça. Et maintenant... la grotte improbable. Elle n'aura rien à envier à ta cave de l'oubli.
Shikurina : ...


Suite au prochain chapitre

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6454
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum