Chapitre 128 - Les profondeurs chatoyantes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 128 - Les profondeurs chatoyantes

Message  Schlangan le Jeu 22 Juin 2017 - 5:27

De l'eau. En plein milieu d 'un volcan. Voici dans quoi les différentes équipes avaient atterri, après une chute vertigineuse dans le cratère. Sans nul doute, il s'agissait ici de la suite de la course. Pourtant, en regardant autour, seules les parois du volcan étaient visible, sans sortie apparente à la surface, si ce n'était rebrousser chemin et ressortir par l'entrée.

Katerina : Tsk. A tous les coups, il va falloir plonger.
Van't Folth : En effet, vu que l'épreuve après le volcan de marbre parle de profondeurs, nous n'avons pas le choix.

Holten, en tant que maître de l'élément aquatique, fut le premier à mettre la tête sous l'eau. Il put ainsi découvrir un paysage inattendu. Les rayons de lumière qui passaient par le sommet du volcan traversaient l'eau, éclairant les profondeurs et créant un paysage idyllique. L'eau était très claire, de fines algues flottaient, et des poissons de différentes couleurs peuplaient les eaux. Holten remarqua alors que le sol présentait une faille à partir de laquelle de petites bulles s'échappaient, indiquant la présence d'un gaz sous-matin. L'ancien général divin décida donc d'aller voir la fissure en question, toutefois celle-ci était bien trop étroite pour que quiconque puisse s'y glisser. D'autres équipes avaient imité Holten, pour arriver à la même conclusion. Certaines d'entre elles arrivèrent rapidement à court d'air, et durent refaire surface.

Zestar : Donc, à part cette petite fissure, il n'y a rien d'autre sous l'eau.
Voice : Je n'ai rien vu, oui. Il y a donc sûrement un chemin caché, ou quelque chose à activer.
Zestar : Il va donc falloir chercher.

Suivant un raisonnement similaires; toutes les équipes commencèrent à s'affairer sous l'eau. Kimmy n'ayant pas les mêmes capacités respiratoires que les adultes, Inayakura lui proposa d'activer la fusion, afin qu'elle puisse participer. Certains concurrents sondaient les parois du volcan, tandis que d'autres fouillaient le sable et les algues. Cependant, aucun ne parvenait à trouver quoi que ce soit. Au bout d'une vingtaine de minutes, les équipes n'étaient pas plus avancée, et la fusion de Kimmy et Inayakura finit; Le tigre blanc ramena Kimmy à la surface. A ce moment là, Kimmy regarda plus haut et aperçut un petit escalier que personne n'avait vu auparavant. Elle fit signe à Inayakura, et commença à monter les marches.. L'escalier menait à une anfractuosité dans laquelle se trouvait un bouton. Kimmy appuya dessus, et un lourd déclic se fit entendre. Le volcan commença alors à trembler, ce qui déstabilisa Kimmy et la fit tomber à l'eau. Sous l'eau, les participants de la course virent la faille s'élargir, ce qui créa un courant entraînant tout le monde dans celle-ci. Des miroirs se trouvaient sur les parois, qui permettaient à la lumière de s'y réfléchir et d'éclairer les lieux. Les groupes furent toutefois entraînés plus loin et projetés dans une caverne remplie d'air.

Yaminiga : Quelqu'un a trouvé le bon bouton, on dirait.
Aveline : Je suppose que l'épreuve ne se résumera pas à ça.

Le volcan trembla de nouveau, et le courant qui avait embarqué tout le monde sembla se tarir. Ceci permit aux équipes d'en déduire que la faille s'était refermée. Dans le cas présent, toutes les équipes étaient passées en même temps, mais ce ne serait pas forcément le cas avec plus d'équipes. Une observation minutieuse de la caverne montra qu'il n'y avait rien d'autre que de l'air pour respirer.

Holten : Bon, allons voir ce qui se trouve sous cette partie de l'eau maintenant.

Holten plongea de nouveau, pour explorer la nouvelle partie des profondeurs dans lesquelles les équipes se trouvaient. Cette fois-ci, il n'y avait plus de poissons, mais de nombreux oursins disséminés un petit peu partout dans la zone. Tandis que d'autres concurrents observaient également les lieux, tous purent remarquer d'étranges bulles d'environ deux mètres de diamètres qui se déplaçaient dans l'eau. Celles-ci étaient portées par de faibles courants marins, et allaient se percer en touchant les oursins. Les bulles en question provenaient d'une protubérance, et semblaient se renouveler en continu. Mokukin, qui avait rejoint Holten, décida de s'avancer plus loin, mais la pression augmenta subitement autour de lui, le forçant à faire demi-tour et à retourner à la surface.

Kintansen : Une pression étrange nous bloque, il me suffira de faire un mur d'acier pour nous en protéger.
Aveline : Oui, mais il y a sans doute autre chose à faire, puisque les épreuves sont possibles pour tous.
Mokukin : Il faut trouver quoi, maintenant. Ces bulles m'intriguent.

Ayant observé la débâcle de Mokukin, les autres équipes portèrent leur attention sur les bulles. Lauréline fut la première a passer sa main au travers. Sa main pouvait entrer et sortir de la bulle sans la percer. La densité n'était pas la même à travers la bulle, donc Lauréline y passa la tête, et comprit que celle-ci était remplie d'air. Elle entra donc dedans, et tenta de sortir sa main pour se diriger. Comme elle le pensait, elle était en mesure de diriger sa bulle. Bien entendu, les autres concurrents avaient assisté à l'expérience de Lauréline, si bien que tous s'approprièrent une bulle, et entreprirent de se diriger. Les bulles étaient en mesure de traverser la zone de pression, mais certains courants avaient tendance à rendre leur contrôle difficile. A cause de cela, plusieurs bulles furent détruites, ce qui força leurs occupants à obtenir une autre bulle.

Zestar : Hmm. Si nous nous retrouvons avec une bulle crevée derrière une zone de pression, nous sommes fichus.
Kimmy : Que fait-on alors ?
Voice : A part être extrêmement vigilants, je ne vois pas.
Zestar : Vigilants ? Seuls ces oursins nous gênent. Et ce sera vite réglé. KUROKAMISEN.

Zestar envoya une boule d'énergie noire sur l'un des oursins, le détruisant. Il s'assura alors d'un chemin facile. Holten quant à lui préféra emprisonner les oursins sur sa route dans un bloc de glace pour qu'ils ne puissent pas détruire les bulles. Petit à petit, au gré des courants, les équipes arrivèrent aux abords d'une cité souterraine engloutie, face à un étrange mur translucide, attirant les bulles sans possibilité des les arrêter. Au moment où les bulles le traversèrent, elles de dissipèrent, faisant entrer les occupants dans une zone remplie d'air.

Zintaih : Schlangan a fait des efforts pour cette épreuve là.
Izaa : En effet, mais cela risque d'être d'autant plus problématique. Il peut y avoir dissimulé n'importe quoi.

S'avançant précautionneusement, les équipes décidèrent toutefois de prendre des chemins différents dans la ville qui s'offrait à elles. Plutôt que de se battre pour le moment et de perdre un temps précieux en s'exposant à des risques inutiles, elles préféraient miser sur leur chance d'être la première à trouver le bon chemin. En revanche, les rues délabrées étaient toutes similaires, vides, entourées de structures couvertes de mousse. Inayakura restait cependant inquiet.

Inayakura : Il y a quelque chose qui ne va pas.
Zestar : Quoi donc ?
Inayakura : Je sens quelque chose de bizarre. Une odeur de... takoyaki.
Voice : De takoyaki ?
Zestar : C'est quoi ça ?
Inayakura : Ce sont des boulettes fait à partir de poulpe. Un mets fortement apprécié.
Zestar : Je ne te savais pas si fin gourmet... Mais nous sommes sous l'eau, tu sens peut être uniquement l'odeur d'un poul... oh.

Zestar s'interrompit, car un tentacule gigantesque fonçait vers son équipe. Inayakura poussa le groupe, qui put esquiver l'appendice. Les autres équipes furent confrontées au même problème.

Izaa : Voilà donc l'obstacle.
Holten : Comme si un poulpe pouvait nous arrêter.
Lauréline : Je suis d'accord. HYÔRAI HIRYUU !

Lauréline envoya un dragon de glace et foudre droit sur le tentacule, mais celui-ci l'esquiva en repartant d'où il venait, avant de s'abattre à nouveau sur la rue. Yaminiga, Katerina et Aveline avaient également tenté de leur côté de se débarrasser de l'obstacle, également en vain. Zintaih décida alors de passer par le haut des bâtiments pour esquiver la rue, mais il dut esquiver de justesse un tentacule qui balaya le sommet des ruines.

Zintaih : Il ne nous laissera pas passer par en haut non plus.
Bikari : Cela ne me surprend pas. Nous devons passer le tentacule dans notre rue.
Yaminiga : Je pourrais en me dissimulant dans l'ombre, mais ça ne vous aidera pas.
Zintaih : Je vais le transformer en poulpe grillé !
Yaminiga : Tu perds ton temps, Schlangan a dû faire en sorte qu'on ne puisse pas le battre comme ça.
Bikari : C'est fort probable, en effet.

Pendant ce temps, Van't Folth observait minutieusement les frappes du tentacule. Au bout de quelques minutes, il sourit.

Van't Folth : Cet obstacle est en fait très simple. Il frappe au bout de 16 secondes, 11 secondes, 5 secondes et 14 secondes, avant de repartir à 16 secondes, etc. Il faut passer entre les coups.
Katerina : Passer ? Passer où ? La rue est très longue.
Van't Folth : Ma fille, si tu observes méticuleusement les ruines, tu verras qu'il y a de petits recoins dans lesquels nous pouvons nous dissimuler.
Michaël : Je vois. C'est effectivement très simple.

Le groupe s'engagea donc en esquivant les frappes, tout comme Van't Folth l'avait calculé. Petit à petit, les autres équipes se rendirent compte du chemin possible. Néanmoins, Michaël, Katerina et Van't Folth avaient de l'avance. Ils finirent par arriver au bout de la rue, pour découvrir un être de petite taille avec la tête d'un poulpe, qui agitait avec des multiples bras des cordes faisant s'abattre les tentacules sur les rues. Celui-ci se trouvait devant un stand de takoyakis.

Van't Folth : Ceci ne faisait pas de partie de mes calculs.
Michaël et Katerina : ...

Inayakura, Zestar, Kimmy et Voice arrivèrent juste après, grâce à la vitesse extrême du tigre blanc.

Inayakura : Je n'avais pas rêvé, c'était bien une odeur de takoyakis.
Kimmy : Waouh !
Zestar : ... Je ne sais que dire.

L'individu poulpe continuait de faire bouger les tentacules, sans dire le moindre mot. Inayakura, visiblement affamé, s'empara d'une boulette en même temps que Michaël. Les deux mordirent dedans et disparurent.

Katerina : Que ?
Van't Folth : Il semblerait que nous devions en manger pour être téléporté, en espérant que ce soit là où nous souhaitons aller.
Zestar : Hmfl. Je relève ce défi.

Zestar mangea à son tour, suivi par son équipe. Van't Folth et Katerina firent de même. Petit à petit, d'autres équipes arrivèrent sur les lieux. Zintaih mangea par fin, Kintansen fit de même. Lauréline, Holten et Izaa firent de même en voyant le résultat.

Schlangan : Très bien, ils s'en sortent. Avant que les choses sérieuses ne commencent je vais vérifier à la base si l'emplacement de la dernière créature légendaire a été déchiffré par mon programme.
Sarah : Très bien.
Shikurina : Tu ne veux pas attendre la fin de la course ?
Schlangan : Les créatures légendaires sont plus importantes. Je n'en ai pas pour très longtemps, de toute façon. Sarah t'expliquera ce qu'il y a à savoir sur la prochaine épreuve.

Schlangan ouvrit une brèche spatiale et disparut dedans, étonnant Shikurina par sa soudaine précipitation.

Suite au prochain chapitre

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6459
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum