Chapitre 157 - Ragnarok

Aller en bas

Chapitre 157 - Ragnarok

Message  Schlangan le Jeu 18 Jan 2018 - 7:50

Le jour suivant, Schlangan continuait ses entraînements. Alors qu'il faisait une pause, il reçut un message.

Message : Bonjour Général. L'alliance Ragnarok a fait une découverte importante. Rejoignez-nous le plus tôt possible, cela risque de changer la tournure de l'univers.

Intrigué par un tel message, Schlangan indiqua à son équipe qu'il se rendait sur la planète des membres de l'alliance.

Zestar : Nous venons avec toi ?
Schlangan : Non, je ne pense pas que ce soit nécessaire.
Lauréline : Tu es sûr ? C'est peut-être un piège.
Schlangan : Je ne pense pas, et quoiqu'il en soit, j'aurai plus de facilité à repartir si je suis seul.
Lauréline : Mais...
Schlangan : En fonction de leur découverte, j'aviserai. Si jamais cela a un moindre rapport avec Jensokahin, je viendrai vous chercher.
Shikurina : Je n'ai jamais encore rencontré ces membres de l'alliance, d'ailleurs.
Schlangan : Ils sont ordinaires, ce qui est complètement faux, mais j'ai fini par comprendre ce qu'ils sont. Ils ne poseront pas de problème.
Shikurina : Comme tu veux. Nous allons continuer à nous entraîner en attendant.
Schlangan : Bonne idée. KATEMI SUZURE.

Schlangan créa sa brèche spatiale pour se rendre sur la planète de ses alliés. Il y trouve les quatre membres de l'alliance Ragnarok, Mariéa, Reudwig, Nova et Legdar.

Schlangan : Yo. Ça fait tellement longtemps qu'on ne vous a pas vu que l'auteur s'est senti obligé de redonner vos noms.
Nova : Vonon ? Qui est-ce ?
Schlangan : Ah non, ça ne va pas recommencer. En plus, Vonon n'est plus.
Mariéa : Nos noms ne sont plus ? Comment çà ?
Schlangan : Peu importe. J'ai la flemme de tergiverser. Je suis venu pour votre message.
Nova : Ah oui.
Schlangan : Alors, quelle est cette découverte ?
Mariéa : Un objet magique très ancien a été découvert sur la planète Theordyn.
Schlangan : Hmm. Et à quoi sert-il ?
Reudwig : A rien pour ma puissance militaire. Mais ça les intéresse.
Nova : D'anciens textes ont été retrouvés. Cet objet permettrait d'avoir une vérité absolue.
Schlangan : Une vérité absolue ? Comment ça ?
Mariéa : Imaginez, aucun mensonge, aucune contre-vérité ne pourrait échapper à l'objet.
Schlangan : Hmm. Donc, un moyen d'avoir la vérité. Pourquoi pas, mais rien de miraculeux.
Nova : Non, c'est pire que ça. Si la personne détentrice de l'objet s'oppose à une vérité, alors, la vérité change.
Schlangan : Nani ?
Legdar : Nous savons où est l'objet, mais il y a une barrière que nous ne pouvons pas passer. Peut-être le pourrez-vous avec votre force divine.
Schlangan : Ma foi, pourquoi pas. Quelles sont les coordonnées de la planète ?
Mariéa : 7:421:8.
Schlangan : Ok je vois. Allons-y. KATEMI SUZURE.

Schlangan ouvrit une brèche spatiale et invita ses alliés à l'emprunter. Le groupe arriva ainsi au centre d'une excavation, ayant dévoilé un temple. Une barrière d'énergie s'étendait devant l'entrée.

Schlangan : Voilà donc la barrière en question.
Legdar : Oui.
Schlangan : Et vous n'arrivez pas à la passer, quels que soient les outils.
Nova : Effectivement.
Schlangan : Et ce malgré vos capacités.
Reudwig : Oui. Heu, quelles capacités ?
Schlangan : Vous ne croyez pas que la mascarade a assez duré ? Je sais pertinemment qui vous êtes.
Mariéa : Que voulez-vous dire par là ?
Schlangan : Allons, inutile de faire les innocents. Vous n'êtes pas humains.
Legdar : Ça n'a pas de sens, général.
Schlangan : Quand vous avez pu entrer sur ma planète, vous n'avez pas été détecté, car vous ne répondez pas en tant que formes de vie. Vous êtes des androïdes.
Nova : ...
Reudwig : C'est n'importe...

Mariéa leva alors la main, intimant à Reudwig de se taire. Elle s'inclina alors devant Schlangan.

Mariéa : Vous avez tout à fait raison. Nous sommes des androïdes, quand bien même nous dégageons de l'énergie comme des personnes ordinaires.
Schlangan : Bien, et votre objectif ?
Mariéa : Nous ignorons le but de notre programmation, si c'est votre question.
Schlangan : Allons bon.
Nova : C'est pourquoi nous cherchons l'objet dans le temple. Celui sera en mesure de nous donner la vérité.
Schlangan : Hmfl. S'il est vraiment là, et si ce n'est pas un simple piège des titans.
Reudwig : Un piège ?
Legdar : Si nous avions voulu vous piéger, nous l'aurions déjà fait.
Schlangan : Mouais. Votre capture par les immortels restent quand même suspecte. Mais peu importe. Vous voulez briser cette barrière ? Très bien. RAGNAROK.

Schlangan tendit une main vers la barrière et envoya l'attaque Ragnarok, faisant voler la barrière en éclats.

Schlangan : Tiens, je pensais que le temple allait être détruit avec. La barrière était plutôt solide.
Nova : Allons voir ce qu'il y a dedans.
Schlangan : Mouais. Passez devant.
Mariéa : A votre guise.

Le groupe s'engagea donc dans le temple, Schlangan suivant les androïdes, pour les avoir à l'œil. Un escalier menait dans une salle souterraine assez large, au centre de laquelle se trouvait quatre petits obélisques, et un appareil circulaire au centre. Un dôme d'énergie recouvrait l'objet, relié aux quatre piliers.

Nova : Voilà l'objet.
Legdar : Que sont ces quatre piliers ? Ce qui forme la protection ?
Reudwig : Pouvez-vous détruire ce dôme, général.
Schlangan : Sans doute, mais je n'ai pas envie que le temple me tombe dessus. Cela salirait mes vêtements.
Tous : ...
Schlangan : Mais il doit y avoir un mécanisme. Vous n'avez qu'à le trouver.
Mariéa : Vous ne semblez plus très coopératif.
Schlangan : Je n'aime pas que l'on me cache la vérité.

Les quatre membres de l'alliance entreprirent donc de chercher un éventuel mécanisme. Après une inspection minutieuse des piliers, ceux-ci remarquèrent un petit bouton dissimulé sur le flanc inférieur des piliers. Schlangan suggéra d'appuyer dessus en même temps, ce qui eut pour effet de désactiver le dôme. Mariéa récupéra alors l'objet circulaire.

Schlangan : Bon. Et comment est-ce que ça fonctionne ?
Nova : Aucune idée. Essaie de nous poser une question ?
Mariéa : Très bien, mais essayez de mentir.

Mariéa avança son pied gauche. Puis elle prit le cercle à deux mains et posa une question.

Mariéa : J'ai avancé mon pied gauche. Quel pied ai-je avancé ?
Nova : Gauche.
Legdar : Gauche.
Reudwig : Gauche.
Schlangan : Gauche.

Mariéa relâcha l'appareil d'une main, tandis que le groupe en face d'elle semblait contrarié.

Schlangan : Effectivement c'est plutôt puissant. Je voulais dire droite, mais je ne l'ai pas dit.
Reudwig : Pareil.
Schlangan : Mais ça ce n'est rien. Je vais avancer le pied droit. Essayons de faire changer la vérité en pied gauche.

Nova, Legdar et Reudwig avancèrent le pied droit, tandis que Mariéa se ressaisit du cercle.

Nova : Vous avez avancé le pied gauche, et non le droit.

Le cercle s'illumina, et la position du pied s'inversa aussitôt pour Legdar, Nova et Reudwig. Toutefois, rien ne s'était produit pour Schlangan.

Schlangan : Hmfl. On dirait que l'objet ne peut pas affecter quelqu'un de beaucoup plus puissant.
Nova : Comment ça ? Vous aviez été affecté tout à l'heure.
Schlangan : Oui. Mais j'ai activé une technique pour augmenter ma puissance. Et là ça ne fonctionne plus.

Schlangan avait une marque de Spir sur son cou, qu'il désactiva ensuite. Le groupe de l'alliance commença alors à remonter les escaliers, mais Schlangan ne bougea pas.

Schlangan : Pas si vite. Rien ne nous prouve qu'il n'y a pas autre chose d'enfoui plus profond. Il ne faudrait pas faire la même erreur que certains que je ne nommerai pas...
Legdar : Qui donc ?
Schlangan : Un démoniste que j'ai connu.

Schlangan tapa alors du pied sur le sol, qu'il fractura. Une salle apparut en-dessous de celle où le groupe se trouvait. Schlangan sauta alors dedans, forçant ses alliés à le suivre.

Schlangan : Sortez de là. Je sais qu'il y a deux personnes ici.
???? : Oh, bien vu.
¿¿¿¿ : Ses sens sont bien plus affutés qu'autrefois.

La salle s'éclaira subitement, dévoilant un endroit assez spacieux. Quatre runes se trouvaient sur un mur, entourant un symbole calligraphié. Devant les runes se trouvait une personne en double, que Schlangan avait connu par le passé.

Schlangan : Déjà qu'un était pénible. Nous voici avec deux... Alarmixme.
Alarmixme 1 : Exactement.
Alarmixme 2 : Cela faisait longtemps.
Mariéa : Qui sont-ils ?
Reudwig : Aucune idée.
Alarmixme 1 : Il n'y a pas à dire, le programma a bien fonctionné.
Schlangan : Donc... Lequel de vous deux veut mourir en premier ?
Alarmixme 2 : Oh, nous ne sommes pas là pour nous battre, nous n'aurions aucune chance. Surtout face à quelqu'un qui a vaincu le général Vonon.
Schlangan : Les nouvelles vont vite. Mais donc, qu'est-ce que vous faites là ?
Alarmixme 1 : Nous sommes là pour les quatre androïdes, et pour te donner l'information manquante.
Schlangan : ... Quelle information ?
Alarmixme 2 : Jensokahin est scellé ici.
Schlangan : Nani ?
Alarmixme 1 : Avant que tu ne tentes quoi que ce soit, il a été scellé par un titan originel, ce sceau ne sera pas détruit comme ça.
Schlangan : J'ai ce qu'il faut pour ça.
Alarmixme 2 : Il y a plus simple. Il faut quatre clés pour ouvrir le sceau. Les quatre clés, sont les androïdes derrière toi, Schlangan.
Schlangan : Allons bon.
Alarmixme 1 : Bien sûr, ils ne savent rien, car ceci a été effacé de leur mémoire. Et nous sommes là pour leur rendre leur mémoire, puis nous disparaîtront.
Nova : C'est vous qui nous avez créé ?
Alarmixme 1 & 2 : Non, nous ne sommes que des intermédiaires. Mais peu importe. Code : Ra. Nya. Rho. Ko.

En disant ces mots, les corps des deux Alarmixme s'illuminèrent, et il en fut de même pour les quatre membres de l'alliance Ragnarok. Un flash de lumière se produisit, à l'issue duquel les deux Alarmixme avaient disparu. Les membres de l'alliance, quant à eux, s'étaient immobilisés. Puis, tous les quatre se mirent à bouger simultanément.

Nova : Ah oui, tout s'explique.
Mariéa : L'intégralité de ce plan.
Legdar : Une subtilité parfaite.
Reudwig : Une logique subtile.
Schlangan : Voyons voir. Votre mémoire est revenue ? Et Alarmixme a dit vrai ?
Mariéa : Tout à fait. Nous sommes les quatre gardiens du sceau de Jensokahin.
Legdar : Nous avons été programmés pour nous réveiller si onze créatures légendaires avaient été récupérées.
Schlangan : En d'autres termes, mes actions ont été anticipées.
Reudwig : Exactement. Tant que notre mémoire était bloquée, nous ne pouvions pas savoir tout cela.
Nova : Nous avons été nommé pour vous stopper, en l'honneur de votre alliance, Ragnarok.
Schlangan : Vos noms ne sonnent pas trop Ragnarok.
Reudwig : Nos noms de code sont les quatre runes inscrites derrière vous. Ra, Nya, Rho et Ko. Les noms humains que nous employons n'ont rien à voir.
Schlangan : Bien. Dans ce cas vous allez bien vouloir m'ouvrir le sceau ?
Nova : Bien sûr que non.
Legdar : Nous sommes les ultimes Gardiens du Royaume des Mortels. Mode maximum. 19.99 zenos.

Les quatre membres de l'alliance dégagèrent leur énergie, atteignant le niveau annoncé. La salle entière trembla.

Schlangan : Quelle mauvais blague...



Suite au prochain chapitre

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6472
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum