URQR : Chapitre 7 : Avatars!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

URQR : Chapitre 7 : Avatars!

Message  Le Rat qui rit le Sam 26 Avr 2008 - 12:04

Un bon mois c’était passé depuis le fameux entraînement. Le rat était parti à l’aube suivant ce jour, et n’était pas réapparu depuis. Lucien devait gérer l’empire de son ami, et il se débrouillait pas mal, mais en avait marre de toutes les responsabilités dont il avait écopé.
Ce jour là il était dans le bureau du rongeur, comme souvent ses dernier temps. C’est alors que Mira arriva, elle revenait d’une semaine de repos sur sa planète. Lucien avait en effet autorisé Eric et la jeune femme à prendre quelques vacances. Elle entrouvrit la porte, et pu constater la différence entre deux styles, à chaque fois qu’elle était venue dans cette pièce, elle avait l’étrange impression que tout était a sa place malgré le fait que le bureau était toujours couvert de paperasse, et que quelques livre non rangés traînait sur les étagères. Depuis que Lucien avait pris la relève, c’était un bazar indescriptible qui régnait en ce lieu, des piles de livres et des dossiers traînant au sol, le bureau disparaissait sous l’amas de feuilles volantes et autres stylos. Sans parler du ménage qui était apparemment en option ses derniers temps.

Mira : youhou ?

Lucien émergea alors de derrière le bureau, il avait l’air de fouiller dans les papiers qui traînait sous le bureau…

Lucien : quoi ?
Mira : tu fais quoi la ?
Lucien : des recherches, si tu as que ça à dire tu peux partir !
Mira : et ben t’est de mauvais poil… Des recherches sur quoi ?
Lucien : l’endroit où est partit le rat ! J’en ai marre de me taper son boulot !
Mira : le bouleau est un arbre de la famille des Bétulacées, qui…
Lucien : bon ok, j’ai compris, de toute manière j’ai rien trouvé ici !
Mira : tu t’es demandé comment réagira ton ami le rongeur quand il verra la pagaille que tu as mise dans son bureau ?
Lucien : je lui répondrai qu’il n’avait pas qu’à partir aussi longtemps !

Il se posa dans le fauteuil, visiblement fatigué, et mis son index sur le menton, et entama ainsi une profonde réflexion. Cinq bonnes minutes passèrent sans que rien ne bouge….

Lucien : et il est ou Eric ?
Mira : il ne devrait pas tarder, pourquoi ?
Lucien : on va partir à la recherche rat !
Mira : et tu crois qu’on va te suivre ?
Lucien : vous avez le choix, soit vous me suivez et on retrouve le rat, soit vous restez et vous vous débrouillez avec la paperasse, et surtout vous risquez de pas me revoir avant une éternité !
Mira : raisonnement on ne peu plus persuasif…
Lucien : donc on y vas un point c’est tout !

Et il se leva, sortit du bureau, et se stoppa une fois dans le couloir, visiblement il savait pas trop ou aller.

Lucien : d’après toi le rat il planque ses bouquins de magie ou le rat ?
Mira : il ne fait pas de magie !
Lucien : ben son truc bizarre la ?
Mira : les arcanes ?
Lucien : ouais c’est ça ! Les César de Cannes !
Mira : c’est vraiment de plus en plus nul vos jeux de mots ! Et si t’essayais la bibliothèque de la base ?
Lucien : mais t’est folle ! Tu sais combien y’a de bouquins la bas ? Autant chercher une aiguille dans une meule de foin !
Mira : ouais environ cent mille tome d’après le rat !
Lucien : c’est sur que sans mille tomes, ça fait un sacré déficit de bouquin.
Mira : t’est vraiment exaspérant avec ça !
Lucien : bon ok, direction l’entrepôt a livre…

Et ils s’engouffrèrent dans le dédale de couloirs, Apres dix bonnes minutes de marche, ils arrivèrent devant la grande porte de la bibliothèque, elle mesurait environ trois mètres de haut et était soigneusement conservé à cause de ses décorations faites en différents métaux précieux.

Lucien : je n’ai jamais compris l’intérêt de cette porte…
Mira : c’est une des partie de la base qui n’a pas été construite par le rat, cet édifice a été bâtit bien avant, et le rat s’est contenté de d’aménagé la base autour et de l’intégrer à celle-ci.
Lucien : ben pourquoi ?
Mira : j’en sais rien moi ! Tu lui demanderas quand on l’aura retrouvé !

Et ils franchirent la porte et tombèrent nez a nez avec une dame portant des lunettes, et des cheveux attaché. Elle portait une pile de livre et se dirigeait visiblement vers la sortie.

Bibliothécaire : encore du monde ! bon je vous prie de faire le moins de bruit possible en ses lieux !
Lucien : c’est en cœur, pas en corps !
Bibliothécaire : plait il ?
Mira : mais t’en a jamais marre de tes âneries toi !
Bibliothécaire : bon moi je dois apporté ça a quelqu’un ! Bon courage.

Et elle sortit de la salle. Lucien et Mira commencèrent leur recherches alors dans l’immense pièce entièrement faite de pierre nue et dont le plafond était fait d’arcs voûtés, visiblement datant de temps immémoriaux. Les étagères en bois supportant les livres semblait elle aussi avoir un age élevé, et l’on pouvait distingué sur chacune d’elle une annotation, faisant référence au type de livres qu’elle supportaient.
Apres quinze minutes d’exploration, ils tombèrent sur un rayon nommé « sciences occultes », les deux étagères le composant faisant dans les vingt mètres de longueurs, plusieurs bouquins avait été sortit des rayons, et entre eux un type assis en tailleur était en train de lire un livre.

Lucien : ben je croyait qu’il était pas encore revenu de vacances lui !
Eric : salut ! Drôle de façon de dire bonjour l’ami !
Mira : bonjour ! Tu as passé de bonnes vacances ?
Lucien : ça ne répond pas à ma question !
Eric : ben je suis retourné sur ma planète d’origine, mais au bout de trois jour j’ai commencé a m’ennuyé, j’ai donc décider de finir mes vacances ici en étudiant.
Lucien : ou est tu diantre !
Eric : faut vraiment que tu améliores ton humour !
Mira : tu étudiais quoi ?
Eric : je cherchais des infos sur les Arcanes, mais je n’ai pas trouvé grand-chose, du moins rien de plus que ce que le rat nous a dit. A si, la lignée a disparu de manière étrange, mais il y’avait rien de précisé.
Lucien : elle a vachement disparue la lignée, j’en connais trois qui en font partie !
Eric : et toi t’est venue faire quoi dans un lieu comme celui la ?
Lucien : ça veux dire quoi ça ?
Eric : ben les livres ça à pas l’air d’être ta tasse de thé !
Mira : on est venu cherché de la documentation qui pourrait nous donné une idée sur le lieu ou le rat se serait rendu.
Eric : et vous allez y’aller au pif, comme ça ?
Lucien : on serai au courant si il s’était absenté pour des raisons politiques donc ça a forcement un rapport avec quelque chose d’occulte !
Eric : si c’est le cas c’est dans ce rayon.

Lucien fit la moue, et pointa son doigt sur le premier livre de a porté de mains, puis il commença a avancé le long de l’étagère, suivant la longue file de livre du doigt. De temps a autres, il stoppait son avancée, sortait un livre, le feuilletait puis le rangeait a sa place, reprenant son chemin. Mira commença elle aussi a fouillé, mais dans l’étagère opposé a celle de Lucien, Eric quand a lui, malgré une évidente récitance, fit de même un étage en dessous la rangé de livres observé par son ami. Il se passa une heure, puis deux, et enfin après leur septième heure de recherche, alors que Mira était en train de passé en revue la rangé de bouquins au sommet de l’étagère. Mira venait de tombé su un livre avec une étrange reliure dorée, elle le prit en mains, est eu une étrange sensation. La couverture du livre se résumait a un titre écrit dans un langage indéchiffrable, suivit d’une phrase, elle aussi incompréhensible. Des enluminures dorées, blanches et argentés entourait le titre et un cadre représentant un paysage étrange… Elle ouvrit le livre et le laissa tombé, prise de stupeur. Les deux hommes se retournèrent alors, alerter par le bruit du bouquin qui était tombé.

Lucien : quekia ?
Eric : un problème ?
Mira : …..
Lucien : toi, t’a trouvé quelque chose !

Mira hocha la tête affirmativement, repris le livre et le ré ouvrit puis montra a ses deux compagnons la page qui l’avais interloqué. C’était la double page de sommaire, sur la page de gauche le signe de l’étoile, brodé sur la cape du rat, s’étalait, imposant. Autour était écrit des mots incompréhensibles. Sur la page de droite, le sommaire en lui-même, on pouvait voir des écriture suivi de ce qui semblait être une numérotation de page. Le titre du livre était inscrit au sommet, et une écriture nerveuse avait traduit : « chroniques oubliées ».

Lucien : en voila un truc intéressant, c’est l’écriture du rat…

Il commencèrent a feuilleté le livre, visiblement ancien. Mais le langage restait incompréhensible, les trois personnes pourtant continuaient, espérant que l’un des multiples dessins qui embellissaient le bouquin puisse révélé une information intéressante. Quand ils eurent fini de parcourir le livre, Mira ferma sèchement le livre, l’air ennuyé.

Mira : ça ne nous a pas avancer a grand-chose !
Lucien : file moi ce livre ! Y’a forcement un truc qu’on a oublié !
Mira : puisque je dis qu’il n’y a rien dans ce truc qui puisse nous permettre de retrouver le rat !

S’en suivit une courte lutte, Lucien essayant d’arracher le livre des mains de la jeune femme.
Puis il fini finalement par tombé au sol une nouvelle fois, après que le jeune homme ait réussi a l’attrapé, mais que Mira ne voulais pas le lâché.
Les pages se mirent alors a tourné toute seules, et le livre s’arrêta sur une page qui n’y était pas lors de la première ouverture du livre.

Lucien : c’est quoi ce délire ?
Mira : je suis sur que cette page n’existait pas lorsque l’on a regardé la première fois.
Eric : c’est une carte….
Lucien : a ça y’est j’y suis ! Je pense que c’est un artefact.
Mira : la carte ?
Lucien : non le livre ! Comme la pierre d’écho !
Eric : c’est quoi un artefact ?
Lucien : Un objet magique, après les effets sont aussi nombreux que les feuilles dans la foret.
Mira : c’est une carte menant à une entrée secrète apparemment.
Eric : c’est bien beau tout ça, mais c’est sur quelle planète ?

Lucien remarqua alors la même écriture qui avait traduit le titre, des chiffres et des lettres se succédait.

Lucien : le rat a noté les coordonné.
Eric : bon et qui nous dis que c’est la que le rat est allé ?
Lucien : absolument rien si ce n’est que la dernière phrase qui a été prononcé demandait ou il était.
Mira : et donc ?
Lucien : bas on va aller là bas !
Eric : on ?
Lucien : pas de discutions inutiles ! J’ai dis on, c’est on !
Mira : et pourquoi pas off ?
Eric : no comment !

Lucien partit affréter un vaisseau, et Eric le suivi en traînant des pieds. Il leur fallu une bonne demi heure pour régler les préparatifs de départ. Une fois ceux-ci finis, il montèrent tout trois a bord, Mira avec le livre sous le bras.
Le voyage dura une journée entière, suite à ça ils se posèrent sur une planète inexploré, ou il n’existait guères que quelque vestiges d’une population florissante et au sommet de son art qui s’était éteinte. L’endroit ou ils avaient atterris, était une cité en ruine. En consultant la carte, il se rendirent compte qu’il fallait s’enfoncé dans la foret luxuriante qui s’étendait a l’est.

Eric : bon allé on y vas histoire de bouclé cette histoire vite fais bien fais !
Mira : la précipitation n’apportera que des ennuis !
Lucien : on se croirait dans une histoire d’exploration de l’équipe de schlangan !

Et ils s’enfoncèrent dans l’épaisse foret….


Dernière édition par Le Rat qui rit le Lun 28 Avr 2008 - 9:51, édité 1 fois

_________________

Agenusha : Correction Hachant l'Épuisement Relaté Immédiatement et Stoïquement
Agenusha : soit c.h.é.r.i.s

[14:42:15] Un rat qui rit: ... F5
[14:43:59] Ésaïe Legrand: Particule Oubliée Introvertie Nonchalemment Transformée en Poivron Obsolète Ignare Niais Traitée de Patate Obnubiliée Idiotement Nacrée Texturée Frêlaté Car Impossiblement Nutritive et Quémandée.

Soit : Point Point Point FCinq
avatar
Le Rat qui rit
Ancien de l'Ombre
Ancien de l'Ombre

Nombre de messages : 1342
Age : 31
Alliance/Guilde : Samourai
Date d'inscription : 05/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: URQR : Chapitre 7 : Avatars!

Message  Le Rat qui rit le Lun 28 Avr 2008 - 9:51

Alors qu’ils avançaient, l’obscurité s’accentuait, et l’atmosphère de la forêt devenait pesante, et les arbres plusieurs fois centenaires semblaient prendre vie grâce au vent qui animait leurs branches… Le chemin que les trois amis avaient pris était étroit et tortueux, il slalomait entre les arbres, menant toujours vers l’endroit le plus sombre.

Lucien : lugubre, tout simplement lugubre comme coin.
Mira : je me demande qui a tracé ce chemin ! Si c’est la civilisation qui a disparue, le chemin devrait avoir disparu non ?
Eric : p’tetre qu’ils sont pas tous mort !
Lucien : ou bien, il le sont vraiment…
Mira : t’a une idée de ce qu’il se passe ici ?
Lucien : peut être, peut être pas….
Eric : il est lourd quand il prend son air sérieux comme ça !
Mira : tu me diras, il est lourd aussi quand il n’est pas comme ça.

Lucien ne répondit pas et continua sa route, en tête du petit groupe. Si Mira et Eric avait été plus attentifs, il aurait peut être vu l’étrange éclat dans la main droite du chef de file, la pierre d’écho qui était dans celle-ci brillait d’une étrange lueur verte.
Les trois compagnons avancèrent pendant deux bonnes heures, l’obscurité devenant trop épaisse pour pouvoir se déplacé facilement sans lumière, Lucien rangea discrètement la pierre dans son écrin, et tendit la main droite, faisant apparaître une lumière éclairant les trois voyageurs.
Apres une nouvelle demi heure de marche, les trois acolytes virent le chemin s’écarté brutalement sur ce qui ressemblait a une clairière, mais en était ce vraiment une ? Les arbres étaient colossaux en ce lieu, et aucune lumière ne perçait leurs épais feuillages. Les trois personnes n’eurent que le temps de voir trois ombres, projeté par la lumière de Lucien se séparèrent et partir dans les bois. Les trois amis s’avancèrent, et une fois au centre de l’espace dégagé, Lucien se stoppa net, observant autour de lui…

Mira : que ce qu’il y’a ?
Lucien : ….
Eric : c’est à cause ombres ?
Mira : ce n’est sans doute que quelques animaux qui ont pris peur a la vue de ta lumière !

Lucien n’eut pas le temps de répondre, il se jeta a terre poussant Mira qui s’écroula sur Eric, qui lui-même s’écrasa par terre. Une volée de flèches siffla dans les airs ! Lucien sortit calmement sa lance, en déplia la hampe et se rua dans les fourrés. Mira voulu se relevé, mais Eric l’obligea a ne pas bougé.
Elle compris pourquoi lorsqu’elle entendit un bruit de déplacement face a elle, une, puis deux minutes passèrent, les bruit de lutte se faisait très distinct dans les buisson, et la présence était très proche des deux personnes au sol. Soudain un éclair lumineux envahi la zone, lancé par Lucien, et l’être qui se tenait face au deux amis apparu. Il était d’un aspect étrange, et avait le corps couvert de fourrure. Massif et trapu, il ressemblait à un ours sans en avoir ni la taille ni la posture. Quand il vit qu’il était observé, il se rua sur les deux compagnons à une vitesse impensable. Mira se releva et évita de justesse la charge, Eric quand a lui avait simplement posé ses mains au sol et créé un mur devant l’étrange bestiole, stoppé net par la barrière dressé devant lui. Mira tendis la main :

Mira : arcane de gravitée : immobilisation !

L’animal fut plaqué au sol par une force invisible, mais réussi malgré tout à ramper en dehors
du champ de gravité. Malheureusement pour lui, Eric avait fini sa préparation et du sol sortit une prison de pierre qui entoura le monstre, rendant tout déplacement impossible. C’est à ce moment que Lucien sortit des buissons, indemne.

Mira : c’est quoi ce truc ?
Lucien : un mauvais présage je le crains.
Eric : et les deux autres sont passé ou ?
Lucien : je les aie envoyé rejoindre leurs ancêtres.
Mira : ça veut dire que ?
Lucien : on continue !

Ils avancèrent donc encore un moment. Lucien tenait dans sa main droite sa lumière et dans la main gauche le livre ouvert a la page de la carte.
Au bout de deux nouvelles heures, ils tombèrent nez a nez avec une gigantesque falaise. Pas plus déboussolé que ça, Lucien bifurqua à sa droite, suivant l’imposant mur de pierre. Ils continuèrent leur route ainsi pendant une petite demi-heure, leur allure n’était pas très élevée, et ce en raisons du terrain accidenté, rendant difficile tout déplacement. Le fait que Lucien observait le mur avec insistance n’y était sans doute pas pour rien non plus.
Puis le chef de groupe s’arrêta, sans raisons apparentes. Il s’approcha de la falaise, commença a l’observé de près, puis s’éloigna afin d’avoir un peu de lumière pour regarder le livre a nouveau.

Lucien : bon c’est ici, mais maintenant comment on fait pour entrer…
Mira : t’est sur que c’est ici ?
Lucien : ouais sur et certain.
Eric : pose le livre par terre !

Lucien hocha la tête puis posa le livre par terre. Le vent fis alors tourné les pages et une fois que les pages eurent défilé, les trois compagnons s’approchèrent. Lucien parut satisfait, prit le livre dans sa main gauche le relu et commença :

Lucien : toute chose n’est qu’apparence, tout masque doit tomber un jour, ainsi toute vérité doit être sue, mais tout savoir est impossible.

Tout d’un coup, la falaise s’ouvrit, en deux gigantesques battants d’une porte colossale.
Derrière s’ouvrait un passage gigantesque, encadré par deux statues assises sur de larges fauteuils, représentant les mêmes animaux que les jeunes gens avaient rencontré dans la forêt, mais d’une taille démesurée.

Mira : c’était eux la civilisation disparue ?
Eric : probablement…
Lucien : ou bien ce sont ceux qui l’on fait disparaître…
Mira : hein ?

Lucien c’était enfoncé dans le large renfoncement. Mais les choses ne pouvaient pas être si simple, et les deux statues se levèrent. Elle mesurait au moins huit mètres de haut, et surplombait désormais le groupe de trois.

Lucien : GNEEEE! Comment ça, ça ne pouvait pas être si simple !
Auteur : c’est bête ça ! Plutôt que de discuter tu aurais peut entre pu passer sans a avoir a les affronter !
Lucien : mmmmmmmmmmmaaaaaaaaaaaiss heeeeeeuuuu !

L’une des statues abattit son pied à l’endroit où se trouvait Lucien, qui dû sauter pour éviter d’être écrasé.

Gardien A : nous somme les gardiens des vestiges de ce qui nous reste de notre glorieux passé !
Gardien B : vous ne passerez pas !
Eric : la galère !

Lucien sortit a nouveaux sa lance, mais se retrouvant face a un colosse, il s’enfui afin d’éviter le coup de pied asséner par ce dernier. Mira et Eric ne faisait qu’éviter eux aussi.

Mira : bon on fait comment la ?
Eric : nos attaques leur feront rien…
Lucien : minute je réfléchi !

Ils se dispersèrent, évitant une attaque groupée des colosses.
Lucien envoya un rayon lumineux qui n’eu aucun effet sur la pierre des géants. Eric tenta d’attaquer le pied, mais son sabre rebondi sur la roche. Mira elle se contentait d’esquiver, et de joué les appâts. Les deux ennemis eux focalisait leurs efforts sur l’appât, qui fini par être bloqué entre leur pied, puis essayèrent de lui mettre un coup de poing.

Mira : arcane de lévitation : envol !

Le saut de la jeune femme fut impressionnant, elle ré atterri a coté de ses deux compères.
Les deux géants se mirent à psalmodier, et des stalactites de pierre tombèrent du plafond de la grotte.

Mira : arcane de lévitation : chute de plume !

Les stalactites ralentirent, donnant tout le temps au petit groupe d’esquiver.

Lucien : bon y’en a marre la !
Eric : t’a une idée ?
Lucien : c’est un sort d’animation de la pierre faut trouver le moyen de le rompre !
Eric : et comment ?

Il ne purent en dire plus les colosses lancèrent chacun des pierres qui se trouvait a porté de leurs mains. Mira se rua sur l’un des géant en évitant les cailloux, alors qu’elle se trouvait entre les deux monstres, elle dévia l’une des pierre pour qu’elle aille sur l’autre colosse. Mais ce dernier ne senti rien et continua a attaqué Eric tandis que Lucien lui se contentait d’observé. Mira n’avait pas réussi a passé derrière son adversaire, et tenta d’utiliser son arcane de gravité, mais les effet furent ridicules, juste que les mouvement du géant semblait ralentis.
Pendant ce temps, Eric commençait a s’épuisé, et le géant le ressenti, il en profita donc pour attraper l’humain, tandis qu’il était en l’air après un saut. La main engloba le pauvre, et le géant serra de toutes ses forces. Mais quelque chose clochait et quand il ouvrit la main l’être avait disparu. Lucien souri :
Lucien : mascarade !
Eric : j’ai fini de me préparer, prend ça : découpage !

Des grandes lames de roches sortir de la montagnes et découpèrent le monstres en petit cailloux. L’autre colosse en profita pour les utiliser en en envoyant une pleine poignée en direction de Mira qui ne pu qu’utiliser son arcane de protection pour faire apparaître son armure.
Mais elle fut touché, et s’effondra au sol. Le géant en profita pour essayer d’écraser la jeune femme mais Lucien avait été plus rapide et il avait évacué son amie. Le monstre essaya alors d’en finir avec le groupe de deux en portant puis lançant une immense roche, heureusement Eric pu dressé un mur de pierre qui stoppa le projectile.

Lucien : y’en a marre : Mega Light

Un boule de lumière apparu dans sa main, et il la lança au dessus du colosse ce qui eu pour effet de faire effondrer la grotte au-dessus du géant grâce a une explosion de lumière. Malheureusement la grotte commença a s’effondrer de partout, et Lucien prit Mira sur les épaules et se mis a courir dans l’étroit boyau, devancé par Eric. Leur course effrénée dura plus de dix minutes au bout desquelles ils virent enfin la sortie de la grotte. Mais le passage continuait a s’effondrer et il durent sauter en avant pour éviter de finir écrasé par une tonne de pierre.
Lucien avait roulé un peu plus bas que les autres, et gisait les quatre fers en l’air. Mira restait inerte entre lui et Eric était tout proche de l’amas de gravât se trouvant la ou jadis la grotte s’ouvrait, ce dernier fut relever en premier. Il alla voir Mira, et la secoua doucement afin de la réveillé. Lucien quand a lui se releva, et observa le décor grandiose qui s’offrait a lui. Ils se trouvaient dans une sorte de cuve naturelle traversée par une rivière, tout autour du cours d’eau des habitations en ruine ainsi que des bâtiments plus massifs, quelques arbres qui avaient été planté avaient poussé de façon incontrôlée, détruisant bâtiment et routes oubliées. Au fond de cette étrange vallée un temple colossal dominait la zone, la rivière venait de lui et il semblait encore intact, malgré les siècles qu’il avait traversés.
Eric se tourna vers lui :

Eric : C’est malin, et maintenant comment on fait pour ressortir ?
Lucien : je sais po, on verra bien une fois arrivé au temple au fond !
Eric : quel intérêt ?
Lucien : ben le rat doit y être !
Eric : t’en est sur ?
Lucien : non, j’en sais fichtrement rien. Mais je ne vois pas d’autres solutions !
Mira : vous n’avez pas fini votre bazar ?
Eric : Tu n’as rien ?
Mira : si, une ou deux cotes cassés, et quelques bleus mais ça aurais pu être pire.
Lucien : tu peux marcher ?
Mira : ouais ça va !

Ils repartirent vers les habitations. Au bout d’une dizaine de minute de déplacement, ils arrivèrent à la porte de l’une d’elle.

Lucien : bon on va s’arrêté ici pour la nuit !
Mira : t’est sur que c’est une bonne idée ?
Lucien : je vais monter la garde, puis je réveillerais Eric.
Eric : Ok !

Les trois amis fouillèrent leur sac pour en sortir de la nourriture, et mangèrent. Puis Mira et Eric se couchèrent a même le sol, dans un coin sec de la maisonnette. Lucien quand a lui s’assit en tailleur devant la porte, et commença à feuilleter le livre du rat afin de tromper son ennui.

Lucien : la nuit va être longue !


Dernière édition par Le Rat qui rit le Sam 3 Mai 2008 - 14:44, édité 1 fois

_________________

Agenusha : Correction Hachant l'Épuisement Relaté Immédiatement et Stoïquement
Agenusha : soit c.h.é.r.i.s

[14:42:15] Un rat qui rit: ... F5
[14:43:59] Ésaïe Legrand: Particule Oubliée Introvertie Nonchalemment Transformée en Poivron Obsolète Ignare Niais Traitée de Patate Obnubiliée Idiotement Nacrée Texturée Frêlaté Car Impossiblement Nutritive et Quémandée.

Soit : Point Point Point FCinq
avatar
Le Rat qui rit
Ancien de l'Ombre
Ancien de l'Ombre

Nombre de messages : 1342
Age : 31
Alliance/Guilde : Samourai
Date d'inscription : 05/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: URQR : Chapitre 7 : Avatars!

Message  Le Rat qui rit le Sam 3 Mai 2008 - 14:44

La nuit commença, et Lucien alluma un petit feu de camp. Il se tordait l’esprit en essayant de traduire la fameuse langue mystère, il savait bien que s’obstiner ne servait a rien, mais il n’avait rien d’autre a faire….
Les heures passèrent monotones, et répétitives. Une fois la Lune apparu, et que sa lumière se répandit dans l’immense creux, Lucien alla réveiller Eric. Apres une courte discussion, le chef du groupe se roula en boule dans son manteau et trouva rapidement le sommeil. Eric repris lui l’étude du livre, qui l’intéressait tout autant que son ami.
L’aube n’allait pas tarder, et le jeune homme était absorbé par ses calculs et ses réflexions, la fatigue aidant il était moins attentif. Ce ne fut que quelque seconde avant de recevoir un coup qu’il se rendit compte qu’il n’était pas seul, et se jeta en arrière, a l’intérieur de la maison. Une ombre passa devant la porte, et disparu rapidement.
Réveillé par le vacarme fait par la subite entrée d’Eric, Mira se leva.

Mira : qu’y a-t-il ?
Eric : on a failli m’attaquer par derrière !
Lucien : qui ça ?
Eric : excellente question ! J’ai juste entendu du bruit derrière moi et vu une ombre dans l’embrasure de la porte !

Lucien s’avança à toute jambe dehors. Il lança un regard autour de lui, repéra apparemment quelque chose.

Lucien : restez ici et préparez le départ !

Et il s’élança en courant dans une direction. Les deux autres rentrant dans la casemate, afin d’exécuter les ordres du jeune homme. Lucien slalomait entres les maisons le long du rivage de la rivière, malgré le fait qu’il avait beaucoup de retard il semblait pas inquiet outre mesure. Mais il semblait curieux, comme si il en savait plus que son compère qui montait la garde. Apres dix bonnes minutes de courses, il ralentit brutalement l’allure, il commença a se déplacé le plus silencieusement possible.
Et il disparu, utilisant son pouvoir pour dissimuler sa présence, il s’approcha discrètement d’une zone proche du torrent. L’ombre était au bord de l’eau, entre deux maisons, dans ce qui avait du être jadis un jardin et semblait se désaltérer, puis soudain elle se figea, ressentant la présence de Lucien.

Ce dernier se dit que c’était le moment ou jamais, et se jeta sur la forme inconnue, une furieuse lutte au sol commença alors. La force de l’être inconnu était très importante, et le jeune homme fut finalement repoussé !
Les deux adversaires se relevèrent et se firent face. Lucien pu enfin voir a quoi ressemblait son ennemi, même si il ne pouvait déterminé quel sorte d’animal c’était, sa taille était un peu inférieure a celle de l’humain, et une sorte d’épais manteau en fourrure couvrait ce qui semblait être la tête et les épaules, le reste du corps étant quand a lui enroulé dans de la peau d’un animal. Sous sa capuche, l’étrange personnage avait lui aussi observé le jeune homme, mais avant que Lucien ne puisse être éclairé sur la situation, l’animal se dirigea en courant vers l’une des maisons.

Mais le chef de groupe fut plus rapide, et se glissa entre la maison et son ennemi, lui faisant a nouveau face. Ce dernier, visiblement fatigué de jouer au chat et a la souris, lança ce qui semblait être un coup de poing, ou de patte. Le jeune homme esquiva facilement et se servit du bras en avant pour projeter la bestiole dans le mur.
Cette dernière sonnée par le coup se releva maladroitement, puis un claquement sec retentit, sans que Lucien ne puisse savoir d’où il venait. Et au moment ou il allait passer a l’attaque une nouvelle fois, un chamois le bouscula le mettant a terre !

L’animal tenta de le charger a nouveaux, mais le jeune homme roula sur lui-même afin de l’évité, se releva et ne s’occupant pas de l’animal, il se rua vers l’ombre près du mur ! Mais cette dernière ne bougea pas sur d’elle, un nouveau claquement se fit entendre et un ours apparu entre la forme et l’humain. Lucien se jeta sur le coté pour évité une nouvelle charge du bouquetin, et décida de passé au choses sérieuses, en sortant sa lance.
Il ne lui fallu pas longtemps pour embroché l’ours et le tuer ainsi, qui disparu brutalement, ainsi que son homologue a quatre pattes.

Lucien regarda autour de lui, son adversaire avait disparu, profitant de la confusion provoquée par sa bataille contre les animaux. Il repartit vers le campement, visiblement dépité. Une fois de retour tout était près, et les trois compères repartirent de suite, avec leur maigre bagages. Alors qu’ils marchaient, Mira ne pu s’empêcher d’être curieuse.

Mira : que s’est il passé ?
Lucien : je me suis fait avoir comme un bleu !
Eric : hein ? Comment ça se fait !
Lucien : ben j’avais réussi à suivre…
Mira : et ?
Lucien : quand je l’aie coincé il s’est passé quelque chose de bizarre.
Eric : quoi ?
Lucien : je ne suis pas sur de savoir quoi très exactement.
Mira : hein ?
Lucien : j’ignore si c’était une illusion ou autre chose.
Eric : et ben ça ne nous avance pas beaucoup !
Lucien : ouais c’est sur !

Leur longue marche repris, ils marchèrent toute la journée, rencontrant parfois quelques individu hostile que Lucien avait nommé ours-garou en raisons de leurs ressemblance avec les ours. Mais cette fois le terrain était a l’avantage du petit groupe, et ils n’eurent aucun mal a s’en débarrassé. Le soir tombant ils étaient tout proches du temple, et les maisons qu’ils longeaient étaient plus grandes et semblait plus luxurieuses.
Lucien décida de s’arrêter une nouvelle fois pour la nuit.
Le petit groupe discutait pendant qu’ils mangeaient….

Lucien : bon demain on attaque le temple !
Eric : je suis pas sur que ça serve a grand-chose…
Mira : c’est à dire ?
Eric : j’ai réussi à comprendre que quelques passages du livre, et apparemment le rat n’avait aucune raison de venir ici !
Lucien : le rat fait parfois des choses qui semble ne pas avoir de sens…. Mais elle en on toujours un pour lui.
Mira : hein ?
Lucien : c’est ce qu’il m’a dit une fois, « ne pas comprendre est parfois indispensable ». Je sais que ça parait stupide, mais j’avoue qu’il a toujours eu raisons jusqu'à maintenant ! T’as compris quoi de beau sur le bouquin Eric ?
Eric : visiblement deux races étaient en conflit en ce monde. Apres des centaines d’années de tensions, il semblerait qu’une guerre ait éclatée…. J’ai rien compris de plus.
Lucien : a priori ça s’est fini par une quasi disparition des deux espèces en lutte…
Mira : comment tu sais ça ?
Lucien : ben la ville en ruine près de laquelle on est arrivé était à l’une de ses races, celle que nous traversons a l’autre… On n’a pas vu grand-chose a part des Ours garou.
Mira : et tu sais ça comment toi ?
Lucien : le style architecturale patate ! C’est évident que ce n’est pas la même civilisation. L’état des ruines donnant une date similaire a la destruction des deux citée, il n’y a que cette proposition de valable.
Eric : bon bas ça nous avance pas a grand-chose…
Lucien : c’est sur, on sais toujours pas pourquoi le rat s’intéresse a ce coin perdu !

Cette fois ce fut Mira qui commença le tour de garde. Au milieu de la nuit elle alterna avec Eric. Une nouvelle aube se leva alors. Le jeune homme redoubla de vigilance, et bien lui en pris, deux formes qui ressemblaient à des ours-garous s’approchaient de l’entrée du lieu de repos des trois voyageurs. Eric se tenait près au combat, mais les étranges bestioles n’eurent pas le temps de se rapprocher, deux loups des bois leurs avait sauter dessus et une lutte sans merci s’engagea entre les quatre animaux. Les ours-garous furent tué et les loups disparurent comme si ils avaient été des illusions. Une silhouette s’échappa en courant, elle venait d’un buisson et avait observé la scène, le jeune homme commença à la suivre, mais il ne semblait pas vraiment motivé, et s’arrêta après a peine deux minutes de course.
La forme continua a courir un moment et voyant que son suivant avait lâché prise, repris sa route en marchant d’un bon pas. Elle finit par arrivé a la falaise sur laquelle était adossé le temple, mais dans un endroit situé plus a l’ouest, elle pénétra alors dans ce qui semblait être une petite grotte a flanc de montagne.

Lucien : et bien on pourra dire que tu nous en aura fait baver !
Mira : mais apparemment cette grotte finie en cul de sac. Donc tu ne pourras pas t’enfuir !

Le petit groupe se tenait dans l’entrée de l’embouchure du passage, Lucien et Mira empêchant toute sortit et Eric était en poste afin d’éviter toute surprise venant de l’extérieure.
L’étrange bête semblait surprise et ne bougeais pas, visiblement déboussolée.

Mira : t’est sur que ce truc comprend ne serait ce qu’un mot de ce que l’on dit ?
Lucien : heu j’en sais rien moi ! Demande lui !
Mira : mais pauvre niais ! Si elle nous comprend pas comment pourrait elle me répondre ?
Eric : judicieuse remarque !
Lucien : t’a qu’à essayer le langage des signes ! Ou une autre langue !
Mira : tu crois que je serais capable de parler la langue d’une civilisation disparue depuis des milliers d’années ?
Eric : on ne sait jamais avec toi !
Mira : qu’est ce que tu veux dire par la ?
Lucien : ben qu’on a l’impression que tu sais toujours tout…
Mira : c'est-à-dire ?
IIII : ce n’est pas fini vos histoires ! J’étais persuadé que tout le monde dormait à part le vigile !
Lucien : ça c’était une de mais illusion mon pote ! Et puis, la narration c’est quoi « IIII » ?
Narration : ben « XXXX » étant trop classique j’ai décidé de mettre « IIII ».
Lucien : tu parles d’une idée.
Mira : t’aurais mieux fais de te taire…
Lucretin : quoi ?
Narration : c’est fou ce que l’ont peut faire avec un r et un t…
Lucretin : et oh ! Changez moi ça !
Narration : je n’ai pas compris….
Lucretin : je m’excuse, pourriez vous remettre les choses en ordre s’il vous plait !
IIII : bon dans ce cas !

Toujours dissimulé sous ses épais habits de fourrures, l’étrange animal tendit le bras, et un claquement sec retenti, et deux ours apparurent dehors, face à Eric. Mais ce n’était pas tout, deux orangs-outans étaient apparus dans la grotte entre les deux compagnons et l’invité mystère.
Une courte bataille commença alors, plus ou moins prévu par Lucien. Malgré la facilité avec laquelle Eric c’était débarrassé des Ursidés, ce fut un peu plus long pour les deux autres en raisons de l’espace plutôt restreint qu’ils avaient pour se battre. On ne pouvait pas vraiment différencier les animaux de la forme inconnu, et l’une des bestioles en profita pour sortir, attaquant Eric par derrière, alors que le deuxième ours venait de disparaître.
Eric para in extremis, et contre attaqua. Mais c’est avec stupeur qu’il vis son adversaire fuir l’affrontement, restant figé pour des raisons inconnues….
Mira et Lucien sortirent de la grotte en courant, et voyant que le troisième larron ne bougeai pas, la jeune femme l’attrapa par le col. La poursuite commença alors, et Eric qui avait pu se remettre difficilement dans le sens de la marche demanda des explications.

Mira : ben ce truc c’est servi de ses singes pour se dissimuler. Puis quand il est partit, ses bebettes on disparue, comme si elles avaient jamais existé…
Lucien : ça fait la deuxième fois que je me fais avoir ! Par contre c’est bizarre que ce truc parle notre langue !
Mira : en effet, je me demande ce que c’est….
Eric : heu…

Il n’eut pas le temps d’en dire plus, ils venaient d’arriver devant le temple. Ce dernier était majestueux, incrusté dans la pierres de nombreux bas reliefs encadraient l’imposante entrée. Aux pieds de cette dernière, un large escalier descendait jusqu'à la toute par laquelle les trois amis arrivaient. Quatre colonnes de pierre, mesurant facilement quatre mètres soutenaient une sorte de plateforme au dessus de la petite place située entre l’entré et l’escalier.
Eric, Mira et Lucien avait vu l’être inconnu gravir l’escalier a toute allure, puis disparaître a cause de l’angle formé par les marches.
Les trois amis firent de même, et une fois au sommet de l’escalier une scène des plus étranges les attendaient. Une sorte d’animal à six pattes et haut de 1M50 était face a eux, il avait une énorme tête de loups, et sa fourrure d’un bleu étrange était épaisse et ébouriffée. L’une de ses patte était encore en l’air, et a seulement deux mètres des nouveaux arrivant, recouvert de ses fourrures, la forme e vie inconnue était a terre, visiblement envoyée en l’air par le monstre.

Lucien : mais c’est quoi encore ce délire ?
Mira : ça a l’air d’être le gardien de la porte !
Eric : dans ce cas la va falloir lui explosé sa tronche


Dernière édition par Le Rat qui rit le Lun 5 Mai 2008 - 15:57, édité 1 fois

_________________

Agenusha : Correction Hachant l'Épuisement Relaté Immédiatement et Stoïquement
Agenusha : soit c.h.é.r.i.s

[14:42:15] Un rat qui rit: ... F5
[14:43:59] Ésaïe Legrand: Particule Oubliée Introvertie Nonchalemment Transformée en Poivron Obsolète Ignare Niais Traitée de Patate Obnubiliée Idiotement Nacrée Texturée Frêlaté Car Impossiblement Nutritive et Quémandée.

Soit : Point Point Point FCinq
avatar
Le Rat qui rit
Ancien de l'Ombre
Ancien de l'Ombre

Nombre de messages : 1342
Age : 31
Alliance/Guilde : Samourai
Date d'inscription : 05/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: URQR : Chapitre 7 : Avatars!

Message  Le Rat qui rit le Lun 5 Mai 2008 - 15:56

Lucien sortit sa lance, Eric forgea une épée a deux mains grâce a son pouvoir, et Mira sortit ses deux épées courtes. Le regard du grand chien, qui observait calmement la scène semblait amusé, et il ne bougeais plus visiblement en train d’attendre une attaque.

Mira : après tout c’est peut être pas après nous qu’il en a !
Lucien : tu veux essayer d’aller dans le temple sans le combattre ? Je suis curieux de voir ce qu’il fera !
Eric : bon quelqu’un a une idée, vu qu’il a l’air d’attendre que nous passion a l’attaque…
Lucien : tient c’est vrai que c’est bizarre ça !

Le jeune homme se pencha, ramassa un petit caillou qui traînait et l’envoya en direction de l’animal. Le caillou rebondi et frappa Eric, qui ne pu retenir un cri de douleur ! Le Loup quand a lui grognait, ce qui ressemblait vaguement un rire goguenard.

Eric : nan, mais ça va pas ! Tu aurais pu me tuer !
Lucien : mouais, c’aurait pas été une grande perte…. La question est comment on va franchir ce bouclier protecteur !
Mira : je pense qu’essayer de le briser toute en puissance est hors de notre porté !
Eric : ouais de toute manière ça ressemblerait trop au rat cette façon de faire !
Lucien : bon, j’ai une idée !
Mira : tu nous expliques ?
Lucien : j’ai pas besoin de vous l’expliquer vous verrez bien !

Et il s’approcha alors du mur invisible. Il mis sa main dessus, et contrairement a ce que Mira et Eric pensait, elle ne fut pas repoussé, mais elle ne pouvait entrer dans le périmètre interdit. Lucien commença alors à la longer, commencent ainsi un arc de cercle. Le canidé s’arrêta alors de grogner, ferma les yeux et tout d’un coups le chef de file fut renvoyé, si loin qu’il alla dévalé l’escalier en roulant sur lui-même. Mira et Eric se retournèrent alors pour l’aider mais quelque chose d’étrange se produisit alors.
Le loup c’était retourné regardant le vide…

Lucien : et voila plus de protection ! Très intéressante cette magie, une fois activé, celui qui se positionne un endroit donné peut la contrôlé !

Le jeune homme venait d’apparaître, il avait touché une partie du bas relief qui selon ses dires avait désactivé le bouclier de l’animal. Ce dernier qui venait de comprendre qu’on l’avait trompé avec une illusion, commença a renifler l’air, puis se rua a l’aveuglette. Lucien évita de justesse la charge du monstre qui s’écrasa dans le décor, démolissant le bas relief et entamant le mur. Lucien rejoint ses deux amis d’un bond.

Lucien : et ben il y’a pas été molo l’animal ! Il a défoncé un mur d’une valeur historique inestimable !
Mira : tu t’intéresses à l’histoire toi ?
Lucien : ben ouais, la mienne !
Eric : je m’disais aussi, bon j’aimerais ….

Il n’eut pas le temps de finir sa phrase, le toutou c’était relevé apparemment indemne !

Lucien : heu c’est quoi ce truc ? Il devrait au moins être sonné !
Eric : on dirait qu’il est assez costaud !

L’animal chargea a nouveau, Lucien se servit alors de sa lance comme d’une perche afin de sauter par dessus lui, Mira sauta sur le coté afin d’éviter d’être blessée, et Eric se contenta de faire deux pas vers sa gauche, et tendit son épée afin de tranché la bestiole, a l’aide de l’élan de celle-ci.
Mais ça ne se passa pas du tout comme le jeune homme l’avait prévu, sa lame rebondi bruyamment, et il fut obliger de se mettre a terre pour éviter un coup de patte du canidé.

Mira : arcane de gravité : immobilisation !

Le canidé sauta sur le coté lorsqu’il vit le cercle gravitationnel se dessiner, évitant in extremis d’être plaqué au sol. Eric en profita ainsi pour se rétablir, lui qui était en fâcheuse position une seconde auparavant.

Eric : punaise je m’en sors bien !
Mira : ça tu l’a dit !
Lucien : mais il est fait en quoi ce truc ? En métal ?

Le monstre commençait visiblement à s’énerver, ses yeux s’illuminèrent d’une teinte rouge écarlate, et il s’approcha des trois compagnons, en marchant d’un pas lourd.

Lucien : il a l’air en pétard !
Eric : dans ce cas la ça va pas tarder a explosé !
Mira : y’a un truc qui cloche !
Lucien : c’est toi la cloche ! Aco light !

Le rayon de lumière toucha le monstre de plein fouet qui recula d’un pas, juste égratigné par l’attaque ! D’un bond il se retrouva a coté du petit groupe, et lança deux de ses pattes a l’attaques se maintenant sur les quatre qui lui restait, et ouvrit la gueule en direction d’Eric.
Ce dernier se figea, il ne sentit aucun danger venir de cette gueule ouverte a plus d’un mètre de distance, mais il eu tort ! Une boule de feu sortit de la bouche du monstre et se dirigea vers lui, qui ne pu que fermer les yeux de façon instinctive. Il se sentit bousculé par quelque chose, et lorsqu’il les rouvrit il vit qu’une tortue de la taille d’une petite maison était apparu face a lui elle était visiblement tombé sur la boule de feu et sur le loup !

Eric : c’est quoi ce délire ?
Mira : apparemment c’est une tortue !
Lucien : sans blagues je n’avais pas remarqué ! Mais c’est quoi cette taille complètement loufoque !
Eric : heu je ne sais pas…

Le loup se débattait afin de s’extraire du dessous du reptile, et la forme étendue sous les fourrures se releva.

IIII : Ce n’est pas possible ça, vous êtes pas foutu de l’achever !
Lucien : ben comment on fait pour le dérouillé ? Ce truc semble bien difficile a blessé !
Mira : j’ai une idée : arcane de gravitée : écrasement !

La tortue se fit plus lourde sur le dos du mammifère, mais ce dernier ne semblait pas du tout décidé à mourir et se débattait de plus en plus fort….

IIII : ça marche po !
Lucien : ben ouais ! On fait quoi maintenant ?

L’effet de l’arcane se stoppa et le loup, furieux commença alors à prendre feu, mais de manière naturelle, comme si c’était normal !

Lucien : houlà, il s’enflamme !
Eric : ça va devenir chaud de le battre ….
Mira : c’est cerbère, le chien des enfers ?
Eric : t’a tort, cerbère il a trois têtes !
Lucien : en l’occasion nous dirons : le tort tue…
Eric : aucune imagination, c’est trop classique.
Lucien : y’avait Thor tue, ou bien la tort ture….
IIII : mais bon sang, il sont en train de blagué en plein combat ! Ils sont bêtes ou quoi ?

Lucien s’apprêtait a répondre mais l’animal venait de se débarrasser de la tortue, qui disparue d’un coup, et commença a fixé le groupe de quatre personnes. Il se cabra et lorsque ses pattes retouchèrent le sol, un mur de feu s’allongea devant lui obligeant le groupe à se diviser en deux parties… Visiblement exaspérée, IIII fit entendre a nouveau son claquement, et un aigle apparu, ce dernier s’envola et commença a attaquer les yeux de la bête, en vain a cause de la protection de flammes qui l’entourait.
Eric qui était séparé de ses deux amis, posa ses mains sur le sol et commença à faire apparaître des stalagmites, mais le canidé fut juste projeté en l’air, sans la moindre blessure.
Lucien et Mira quand a eux semblait réfléchir a un moyen de vaincre le monstre qui ne s’intéressait pas le moins du monde a eux.
IIII se décida alors à aller au corps a corps, il remonta légèrement les manches de son manteau de fourrures, découvrant ainsi deux paires de griffes. Puis il fonça sur le loup, malgré la chaleur et les flammes il réussi a assener un certain nombre de coups a la bête….

Lucien : ça lui a rien fait…
Mira : alors comment on va le tuer ?
Lucien : excellente question !

IIII du reculer pour éviter une contre attaque du loup, mais malheureusement il ne pu faire autrement que de parer, ce qui eu pour effet de l’envoyer valdinguer en l’air. Le canidé se rua dessus, avec pour idée de finir sa besogne mais Eric s’interposa…

Eric : je ne pensais pas m’en servir si vite, mais on n’a pas trop le choix ! Arcane de foudre : fulguration !
Un éclair vint s’abattre sur la bête qui se stoppa net et se mit à rouler sur elle-même en gémissant, l’air souffrante. Pendant ce temps IIII dû se débarrassé de sa fourrure qui prenait feu depuis qu’il avait attaqué le loup….
Mira et Lucien restèrent bouche bé devant l’apparence de la personnes qui avait caché son apparence depuis le départ, Eric lui ne semblait pas surpris que ça et en profita du fait que l’animal contre lequel il se battait soit a terre pour mettre ses mains au sol. Quatre murs sortirent de terre, formant une espèce de cage…. Quand Eric se retourna pour demander comment ils allaient achever la bête, il vit que Lucien comme mira n’étaient pas revenu de leur surprise !

Lucien : et mais pourquoi il est pas étonné Eric ?
Mira : bonne question !
Eric : j’ai déjà essayé de vous le dire deux fois bande de niouks ! Je l’aie vu quand elle est sortit de la grotte !

Une femme d’age moyen se dressait derrière Eric, débarrassé de ses fourrures elle portait des cheveux noir de jais mi-long en bataille. Malheureusement ils n’eurent pas le temps de la dévisager plus longtemps, le loup traversa l’un des murs de sa prison, son aura de feu semblait plus dévastatrice que jamais.

Lucien : ah ! Géniale je sais comment faire pour le tuer !
Mira : ce n’est pas trop tôt !

Le loup interrompit la conversation en lançant trois murs de feu, séparant les quatre personnes qui se retrouvèrent seules. Lucien semblait contrarié et lança son méga light sur l’un des murs de flammes qui fut littéralement soufflé par l’explosion de lumière. Il rejoignit ainsi la zone compris entre deux murs brulants, dans laquelle l’inconnue luttait pour rester a distance que monstre qui tentait de la rattrapé, Lucien ne paru pas intéressé par les événements, et se dirigea vers le mur qui le séparait de Mira… Pendant ce temps Eric avait créé un passage de roche au dessus du feu et avait rejoint Mira, qui elle semblait désemparée.
Le loups de feu s’énervait vraiment, il lançait boule de feu sur boule de feu et coup de patte sur coup de patte ! Son adversaire quand a elle esquivait comme elle pouvait, et lorsque aucune solution ne s’offrait a son esprit afin d’évité une attaque elle claquait des doigts pour faire apparaître un animal lui servant de bouclier.
Mais cette fois elle semblai bien mal partit, elle avait sauter en l’air afin d’éviter un nouveau mur de feu, avait sacrifié une des ses créations pour contrer un coup de patte, et se retrouvait en pleine mire d’une boule e feu !

Lucien : Ligth osphere

La sphère de lumière protectrice engloba la cible de la boule de feu qui se désintégra au contact du bouclier. Eric et Mira avaient enfin rejoint le chef de file, qui en deux mot leur expliqua son plan.
Eric disparu alors, grâce au pouvoir de Lucien, et Mira lança un arcane de gravité afin d’essayer de clouer au sol une nouvelle fois le loup, mais la encore il esquiva et se rua vers le vide, et Lucien esquiva de justesse, le leurre qu’il avait placé a coté de Mira n’ayant pas fonctionné. L’inconnue quand a elle observait, impuissante, dans sa sphère protectrice le déroulement du combat…
Lucien lançais des rayons de lumière pour dissiper les boules de feux, et Mira déviait les mouvement du monstre susceptible de toucher Lucien…
Le combat continua ainsi pendant cinq minutes pendant lesquelles Lucien réussi a éviter d’être blessé, mais ne porta guère que deux coups à son adversaire, qui ne firent même pas une égratignure au loup.

Eric : c’est ok, on va pouvoir y’aller !

Mira se mit alors devant le loups, Lucien disparu, et Eric resta invisible.
Le loup huma l’air, puis fonça sur la jeune femme qui lui faisait face ! Mais il fut stoppé a un endroit précis par Lucien qui avait planté sa lance au sol

Lucien : E Light !

De la lance planté dans le sol, surgit une quantité de lumière qui entoura le corps du jeune homme afin de le protégé de la chaleur.

Eric : il est temps d’en finir !

Six morceaux de métal sortirent alors du sol, Mira en maîtrisa le mouvement afin qu’il englobe le loups toujours bloqué par Lucien, qui fit un bond en arrière laissant sa lance dans le sol…

Eric : arcane de foudre : le chemin divin !

La foudre frappa alors un premier morceau de métal, puis se dirigeât vers un second morceau passant a travers le monstres et ainsi de suites jusqu'à ce que la foudre atteignit la lance, se concentra a sa pointe, puis se divisa entre tout les morceau de métal traversant le monstre six fois simultanément.
Les morceau de métal retombèrent au sol, la foudre se dissipa et le monstre s’écroula, l’aura de feu disparu, il avait été carbonisé par l’attaque d’Eric.


Dernière édition par Le Rat qui rit le Mer 7 Mai 2008 - 16:03, édité 1 fois

_________________

Agenusha : Correction Hachant l'Épuisement Relaté Immédiatement et Stoïquement
Agenusha : soit c.h.é.r.i.s

[14:42:15] Un rat qui rit: ... F5
[14:43:59] Ésaïe Legrand: Particule Oubliée Introvertie Nonchalemment Transformée en Poivron Obsolète Ignare Niais Traitée de Patate Obnubiliée Idiotement Nacrée Texturée Frêlaté Car Impossiblement Nutritive et Quémandée.

Soit : Point Point Point FCinq
avatar
Le Rat qui rit
Ancien de l'Ombre
Ancien de l'Ombre

Nombre de messages : 1342
Age : 31
Alliance/Guilde : Samourai
Date d'inscription : 05/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: URQR : Chapitre 7 : Avatars!

Message  Le Rat qui rit le Mer 7 Mai 2008 - 16:02

Lucien s’approcha alors du monstre, repris sa lance et commença a tâté le monstre avec le bout de son arme…

Lucien : mince c’est trop cuit, ça va être immangeable !
Mira : hein ! Tu ne vas pas manger ça quand même !
Lucien : ben quoi ? Les chinois ils mangent bien du chien eux !
IIII : la pauvre bête, on compatirait presque….

Lucien se retourna alors vers la femme et pris un air plus ou moins agacé…

Lucien : mais t’est qui toi a la fin ?
IIII : quoi ? Tu ne digères pas le fait que je t’aie semé deux fois ?
Lucien : ça c’est sur que je vais avoir du mal a digéré si je mange du loup !
IIII : heu il est toujours comme ça ?

Elle s’était tourné vers Mira et Eric qui hochèrent la tête affirmativement, d’un air dépité…

Eric : ça te dérangerait de nous dire comment tu t’appelles ?
IIII : houla ! Faudrait déjà que je m’en souvienne ! Ca fait tellement longtemps que j’ai plus parlé a un être humain !
Lucien : hein ? T’as quel age pour parler comme ça ?

Eric lui colla un coup de poing sur la tête, l’air contrarié…

Eric : imbécile, on demande jamais son age a une dame !
Lucien : roh c’est bon, je suis juste curieux…
IIII : ah ça y’est je me souviens ! On m’avait appelée Tely !
Lucien : dis t’a écoutée se qu’on disait ?
Tely : vous avez dis quelque chose, bizarre, j’ai rien entendu…
Mira : heu dites nous, qu’y a-t-il dans ce temple ? Vous devez le savoir non ?
Tely : bien sur, au cœur du temple se trouve le dernier héritage de mon peuple il était gardé par les Wendigos !
Mira : c’est quoi ces truc la encore ?
Tely : les espèces d’ours qui vous on attaqué a plusieurs reprises ! Ce sont des formes de vie ursidés intelligente, contre laquelle mon peuple a fait la guerre….
Eric : c’est donc ton héritage que doit vouloir récupérer le rat !
Tely : et j’avais pas fini !
Lucien : bon bas on va devoir entré et récupéré se truc !
Mira : il n’a pas l’air d’être dans ce temple, le rat…
Lucien : ben ouais, mais si on trouve ce truc, sur qu’il ramène sa vieille carcasse en moins de deux !
Tely : a vrai dire, les wendigos voulais utiliser cet objet contre nous, mais n’ont jamais pu a cause du gardien…
Lucien : gardien ou pas, j’y vais moi !

Et il passa l’entrée, s’enfonçant dans le temple…
Mira haussa les épaules, souffla, puis se mit a courir pour le rattrapé.

Eric : vous ne voulez pas venir ? Apres tout ça a l’air de vous revenir de droit non ?
Tely : je ne sais pas si cela me revient de droit…. En tout cas si il y’a un meilleur moment pour récupérer cet artefact, il est sans doute venu…

Et les deux retardataires entrèrent à leur tour dans le temple…
Une fois rentré, le petit groupe suivit pendant un bon moment une large galerie, guidé par Lucien qui se servait de son pouvoir pour éclairer le chemin, le plafond du passage souterrain était soutenu par des pierres posée sur des colonnes collées au mur. Finalement ils arrivèrent à un embranchement duquel partait trois autres chemins…
Lucien sortit le livre et tenta de glaner quelques informations en vain…

Lucien : heu quelqu’un a une carte ?
Eric : et d’où on l’aurait eu ta carte !
Mira : no comment…
Tely : c’est bon, je connais le lieu comme ma poche, je vais vous guider…

Elle prit le chemin de gauche, la galerie était plus étroite, et la lumière de Lucien commença a éclairer des gravure sur les murs, gravures qui semblaient conté une histoire…

Mira : c’est l’histoire de ton peuple ?
Tely : oui on peut dire ça …
Lucien : ça dit quoi ?
Tely : je l’ignore, je ne sait pas lire ses signes la...
Eric : aucun moyen de connaître l’histoire alors ?
Tely : je peux toujours vous raconter ce que je sais….

Il arrivèrent a un nouvel embranchement, Tely se dirigea tout droit sans l’ombre d’un doute. Lucien qui suivait, semblait lui aux aguets, comme si quelque chose le tracassait…

Eric : bah raconte alors !
Tely : je ne connais que ce que l’on m’a raconté après la guerre qui nous a opposé au Wendigos, c'est-à-dire peu de choses en fait.
Mira : si ça ne te dérange pas de nous le dire…
Tely : non ça nous passera le temps. Ce que je sais c’est qu’a l’origine le peuple des ours et les humains s’entendait plutôt bien mais en évitant de marcher sur les plates bandes de son voisin. Ce temple était un lieu de culte pour nos deux civilisations, et les humains venaient régulièrement ici. Malheureusement une prophétie Wendigo annonça que l’héritage que ses derniers gardait depuis des siècles serait dérober par un humain qui n’en n’est pas vraiment un. La guerre a éclaté, et les deux civilisations après des années de combat finirent par s’annihiler l’une l’autre. Des groupuscules de chaque espèces ont malgré tout continuer a survivre comme a l’age de pierre, jusqu'à ce jour…

Il avait traversé deux nouveaux embranchement, et sur les murs des torches éteinte commençait a apparaître a intervalle régulier.

Lucien : et comment tu connais si bien le temple ?
Tely : disons que ce n’est pas la première fois que je vais l’affronter…

Ils s’arrêtèrent, c’était un cul de sac….

Tely : je vous préviens il est extrêmement fort. Si vous voulez faire demi tour c’est maintenant !
Lucien : ça c’est pas un souci, le problème c’est qu’on peut plus avancé la….

Tely hocha la tête, comme si elle savait d’avance ce qu’il allait dire. Elle fouilla en tâtonnant le mur, puis un déclic se fit, et le mur bascula s’ouvrant sur une salle éclairée par des torches allumée. Cette pièce était hexagonale, sans aucune sorties, sans meuble, sans décoration quelconques…
Un homme se tenait assis sur une sorte de piédestal qui trônait au centre de la pièce, il avait le coude sur le genou, et la tête posé sur la main, dans une position qui rappelait le penseur. Sauf que l’énergumène dormait, et en ronflant bruyamment en plus !
Puis tout d’un coup se rendant compte qu’il n’était plus seul, il se réveilla brutalement.
Il regarda les nouveaux arrivant d’un air intéressé, puis visiblement remarqua quelque chose…

???? : tient donc te voila de retour, ça fait quoi, dix ans non ?
Tely : en effets ça fait dix ans, trois mois, et douze jours….
???? : Apparemment cela t’a marqué, enfin après tout c’est normal lorsqu’on sais ce qu’il c’est passé…. Ce sont tes nouveaux compagnons ?
Tely : non, ce ne sont que des aventuriers dont le but est identique au mien…
???? : Je vois, êtes vous donc prêt a défier l’avatar de la puissance ?
Lucien : l’avatar ?
Eric : de la puissance ?
Avatar : en effet, je suis l’un des sept avatars de ce monde…
Lucien : et c’est quoi un avatar ?
Avatar : l’être le plus puissant de sa catégorie, en l’occurrence la puissance dans mon cas.
Eric : heu, et l’héritage de Tely dans l’histoire ?
Tely : t’a rien écouté non ? C’est le gardien…
Lucien : donc faut le battre c’est ça…
Tely : mouais, mais la dernière fois il nous a tous battu, et j’ai du fuir….
Lucien : nous ?

Elle ne répondit pas, toute son attention était attiré par l’être fantastique qui se tenait face a elle…Ce dernier souriait, il avait l’allure d’un homme d’age moyen, les cheveux courts, et un visage angulaire. Ses yeux brillaient d’un vert profond, semblant paranormal, il était habillé d’une sorte d’habit de moine, une large toge noir et blanche.

Tely : bon bas je vous laisse un coups d’avance sinon ça sera pas drôle.
Lucien : t’est pas bien toi ?
Eric : il doit être vraiment sur de lui…
Lucien : dans ce cas : Mega Light !

Lucien pris bien le temps de concentrer l’énergie lumineuse dans sa boule, et l’envoya sur l’avatar, l’explosion lumineuse fut si intense que tout le monde ferma les yeux….

Avatar : en effet, il se pourrait que cette fois le combat soit un peu plus ardu !

Il n’avait presque rien, sa toge avait en partie brûlée, et on pouvait voir que la peau en dessous avait légèrement noircie….
Puis il se décida a riposté, il s’avança tranquillement vers Eric, ce dernier assena un coup d’épée horizontal, l’avatar ne donna même pas l’impression de vouloir esquivé. La toge se déchira, et une légère plaie apparue. L’être mystique profita de la déconfiture de son adversaire pour lui attrapé un bras et l’envoyer voler contre un mur….

Avatar : ça ne suffira pas…
Mira : c’est qui ce type ?
Lucien : ça aurait été trop simple sinon…

Tely claqua alors des doigts et un tigre apparu, venu de l’ombre. L‘avatar sourit et attendis l’animal, tandis que Mira s’était approché d’Eric et essayait de le réveillé. Le tigre sauta sur l’ennemi, mais se prit un simple coup de poing qui lui fracassa la tête, et il disparu comme si il n’avait été qu’un rêve ! Lucien profita de l’ouverture pour lancer Heterok Light, mais les multiples rayons lumineux n’eurent pas grands effets sur l’avatar. Ce dernier essaya alors de frapper le jeune homme, mais il frappa dans le vide. Etonné il ne put qu’entendre :

Eric : comète !

Il avait couru à toute vitesse vers son adversaire, et s’était arrêté brutalement, et donna un coup d’épée horizontal, la force décuplée par l’élan. Le surhomme pu paré mais fut a son tour projeté sur un mur…

Avatar : hmmm, intéressant…
Lucien : visiblement mes attaques de lumières servent pas a grand-chose…
Tely : je ne vois pas beaucoup d’animaux capables de l’arrêté…
Eric : il est vraiment balaise !
Mira : moi je vais essayer un truc…Mais j’ai besoin d’aide !

Tely hocha la tête et claqua une nouvelle fois des doigts, cette fois un chimpanzé apparu, Mira lui donna une de ses épées courtes, et le singe partit a l’assaut. L’avatar lui n’avait visiblement aucun signe de fatigue, et vit venir le mammifère, sans pour autant s’inquiété. Sans suivit une sorte de concours de vitesse, le surhomme cherchant a attrapé le petit singe, qui lui essayait de planté le sabre de Mira. Finalement, l’avatar se saisit de la queue du singe et l’envoya sur le mur lui explosant la tête. A ce moment la, Mira, Eric et Lucien qui était dissimulé grâce au pouvoir de lumière du chef de file, apparurent tout proche de leur adversaire !

Mira : arcane de gravité : compression !
Eric : Taillade !
Lucien : perforation !

Mira avait envoyé une boule gravitationnelle dans l’abdomen de l’ennemi, Lucien l’avait empalé par derrière, et Eric avait donné un puissant coup d’épée du haut vers le bas.
Le combat paraissait fini, mais après que Lucien et Eric eurent dégagé leur lames, et que l’avatar se soit effondré quelque chose de bizarre commença a ce produire. Une quantité d’énergie colossale commença à ce concentré autour du corps étendu au sol, et ce dernier se releva. Derrière lui l’énergie semblait formé un double un peu plus grand et surtout beaucoup plus baraqué que l’être paranormal.

Lucien : mais c’est quoi ce délire ?
Mira : il va devenir dur de le battre…
Tely : c’est maintenant que les choses sérieuses vont commencer !
Eric : tu l’as déjà vu comme ça ?
Tely : pas plus de trente secondes, dans ce laps de temps il avait battu tout le monde !

A peine la phrase finie, que le colosse d’énergie avait quitté la proximité de son double, c’était une entité différente de l’avatar, qui se mouvait et agissait selon ses ordres. La forme d’énergie tenta d’assener un coup de pied à Lucien qui esquiva de justesse, puis un coup de poing que l’homme pu éviter, et enfin il tenta de donner un coup de boule qui s’écrasa dans le vide, grâce a une illusion du jeune homme. Ce dernier jeta un coup d’œil autour de lui, profitant du peu de distance qu’il y’avait entre lui et son adversaire d’énergie, et fut stupéfait de voir qu’Eric et Tely étaient déjà au tapis, mis KO par l’avatar. Mira quand a elle utilisait arcane de lévitation, sur arcane de lévitation, afin de ne pas finir comme ses deux compagnons. L’instant d’inattention de Lucien lui coûta cher, et le monstre d’énergie l’envoya voler à travers la salle. Mira, perturbé de voir qu’il ne restait plus qu’elle pour combattre, ne pris pas garde a son adversaire qui lui mis un violent coup de poing dans l’estomac, elle s’écroula, le souffle coupé….

Avatar : finalement, il ne valait pas beaucoup mieux….
Lucien : je dois tout faire moi-même ici !
Eric : rah, la ferme un peu !
Lucien : light osphère !

Les deux compagnons venait de se relevé, visiblement bien amochés, et deux boucliers de lumière entourait Mira et Tely, toujours groggy.

Eric : t’a une idée ?
Lucien : nan ! Je vais simplement me contenter de passer la vitesse supérieure : Cosmo peau Light !

A suivre….

_________________

Agenusha : Correction Hachant l'Épuisement Relaté Immédiatement et Stoïquement
Agenusha : soit c.h.é.r.i.s

[14:42:15] Un rat qui rit: ... F5
[14:43:59] Ésaïe Legrand: Particule Oubliée Introvertie Nonchalemment Transformée en Poivron Obsolète Ignare Niais Traitée de Patate Obnubiliée Idiotement Nacrée Texturée Frêlaté Car Impossiblement Nutritive et Quémandée.

Soit : Point Point Point FCinq
avatar
Le Rat qui rit
Ancien de l'Ombre
Ancien de l'Ombre

Nombre de messages : 1342
Age : 31
Alliance/Guilde : Samourai
Date d'inscription : 05/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: URQR : Chapitre 7 : Avatars!

Message  Le Rat qui rit le Mer 14 Mai 2008 - 11:35

Trois anneaux de lumières étaient apparus, l’un flottait au dessus de la main droite de Lucien, l’autre lévitait au dessus de sa main gauche et le dernier plus grand volait derrière son dos. L’énergie que Lucien dégageait était beaucoup plus importante qu’une minute auparavant, mais elle était bien en déca de celle du double de l’avatar… Ce même double se décida alors a l’attaqué, mais le vitesse de Lucien avait considérablement augmentée, et ce dernier esquiva donc facilement et s’attaqua a l’avatar en personne, un échange de coups bref mais intense eu lieu, dont Lucien se sortit sans aucune blessures, mais ayant touché plusieurs fois le surhomme. Eric pendant ce temps essayait de tenir tête à la forme d’énergie, mais il ne faisait que se défendre, handicapé par ses blessures.
Finalement, le colosse énergétique fit quelques pas en retrait, se rapprochant ainsi de son maître, tandis que Lucien lui rejoint son compagnon. Les quatre adversaires commencèrent a se jaugé du regard….

Eric : on est mal…
Lucien : il va falloir que je m’occupe du truc bizarroïde…
Eric : heu…
Lucien : essaye de retenir l’avatar le plus longtemps possible ok ? Il a l’air moins fort sans la masse d’énergie dont il s’est séparé !
Eric : t’est drôle toi ! Ultime rempart !

Eric venait de poser ses mains sur le sol et un mur de pierre coupa la pièce hexagonale en deux, séparant d’un coté Lucien et le monstre d’énergie, de l’autre l’avatar et celui qui avait convoqué le mur.
L’avatar ricana, il était couvert de blessures, et le jeune homme qui se tenait face à lui se demandait comment il pouvait encore tenir debout. Le surhomme concentra alors de l’énergie dans sa main, et commença à avancer vers Eric, ce dernier profita de l’ouverture pour l’attaquer, et une nouvelle blessure vint s’ajouter sur le torse de l’avatar, sans que celui-ci ne bronche. Il referma alors sa main sur l’énergie qu’il avait concentrée, provoquant une monstrueuse explosion….

Lucien : c’est quoi ce boucan encore ?

Il se battait déjà depuis un petit moment avec le monstre d’énergie, mais toutes les blessures qu’il lui faisait se refermaient instantanément. Mais Lucien devait faire de son mieux pour éviter d’être tué, chacun des coups du monstre gagnait en puissance et en intensité, rendant toute les attaques du jeune homme difficile, malgré le fait que sa vitesse soit supérieur a son adversaire.
Le colosse s’arrêta, et Lucien se demanda si Eric n’avait pas réussi à achever son invoqueur, mais la forme d’énergie pure ce remis a bouger, et commença a concentrer sa force dans son poing gauche…

Lucien : je vois, ton maître aurait besoin d’aide, et donc tu veux finir ça en un coup hein ? Dans ce cas je vais devoir l’utiliser, même si elle n’est pas encore tout a fait au point….

Les deux anneaux de lumière qui flottaient au dessus des mains du jeune homme s’envolèrent et Lucien enfila la lance dedans, puis il la lâcha, elle volait elle aussi dans les airs. Le double d’énergie continuait a concentré sa force, pendant se temps, les anneaux qui entourait la lance, se mirent a tourné sur eux même, et des éclairs de lumière commencèrent a fusé, il étaient dû a un transfert massif entre l’arme et les anneaux…
Le monstre avait fini et se rua à toute vitesse sur Lucien qui délaissa sa lance pour éviter. Mais le double avait commencé un enchaînement dévastateur, coups de pieds, coups de poings et coups de boules se succédaient à une vitesse affolante. Le jeune homme se retrouva alors bloqué contre le mur qu’Eric avait créé, et le double d’énergie sourit, utilisant alors toute la puissance qu’il avait concentrée dans son poing gauche il frappa Lucien….
Le mur vola en eclat sous la puissance du coup…

Lucien : Inso light !

Le coup de poing avait fini dans le vide, Lucien avait une fois encore utilisé une illusion pour échapper à l’attaque… Il avait ensuite fais appel à des liens de lumières qui avait bloqué la forme d’énergie…

Lucien : bien, on va pouvoir en finir…. STAR LIGHT !

La lance s’était positionnée au dessus de son adversaire, et la quantité de lumière colossale emmagasinée par l’arme se concentrant dans la pointe, puis un rayon de Lumière d’une force incroyable s’écrasa sur les épaules de l’adversaire de Lucien…
Le rayon dura trente secondes qui parurent une éternité au jeune homme, quand il disparu, la forme d’énergie était complètement brûlé, et se désagrégea d’elle-même…

Lucien : pfff, il m’en aura fais baver celui la !

Lucien c’était agenouiller par terre, l’air au bout du rouleau. Il regarda alors de l’autre coté de la pièce, grâce au trou fait dans le mur par le double d’énergie, et pu apercevoir que Tely et Mira était réveillé, mais semblaient inquiète, le jeune homme leva alors mes deux bouclier retenant les deux jeune femme qui sortirent alors du champs de vision de Lucien, limité par la taille du trou dans le mur…
Il entendit malgré tout ce qu’il se passait de l’autre coté :

Tely : tu penses qu’il est mort ?

Un temps de pause puis,

Mira : non, mais c’est pas passer loin cette fois ci !
Tely : ce truc a l’air encore en vie lui aussi….
Mira : mais il est constitué comment ? Avec autant de blessure il aurait du mourir !

Soudain des cris retentirent, et Lucien fut obliger de se lever difficilement pour aller voir de l’autre coté du mur. L’avatar c’était relever difficilement, Mira était a genou a coté d’Eric qui était étendu par terre. Tely elle était debout et regardait le surhomme d’un air horrifié…
Les blessures de l’avatar étaient en train de se refermer sous le regard stupéfait de ses trois adversaires…
Lucien ce décida à agir avant qu’il n’ait fini, et d’un pas chancellent, il s’approcha du monstre de puissance et l’embrocha avec sa lance…
Mais l’avatar n’en paru pas plus gêner que ça, il se dégagea de la lance, et ses blessures se refermèrent. Puis profitant du fait qu’il maintenait la lance, il sourit et dit :

Avatar : la quantité d’énergie que tu m’a fait perdre en détruisant mon double aurait pu me poser des problème si il y’avait un autre type de ton niveau dans ton groupe….Malheureusement ce n’est pas la cas…
Lucien : normalement y’a un type plus balaise que moi mais en ce moment il est pas la…
Avatar : dommage pour vous !

Et il leva alors un sabre, apparu de nulle part, au dessus de la tête de Lucien qui s’était effondré ayant trop forcer…
Les deux filles avaient été immobilisées par une forme d’énergie dégagée par l’avatar, qui les entourait, elles ne purent que fermer les yeux…
Un bruit de lames qui s’entrechoquent retenti, et les deux femmes rouvrirent leurs paupières, et quelle ne fut pas leur surprise !
Le rat se tenait debout, entre l’avatar et Lucien, sa cape, d’habitude toujours impeccable, était élimés et taché, ses habits étaient passablement rapiécés, et ses geta avait perdu la moitié de leur hauteur…
Une faille dimensionnelle se referma alors, le rat semblait en venir….

Le rat : ralala, c’est pas possible ça ! On les laisse un mois tout seul et ça fait plein d’âneries !
Avatar : t’est qui toi ?
Le rat : bas la flemme de t’expliquer puisque tu va mourir !
Avatar : insolent !

L’avatar tenta de l’emprisonner grâce a son énergie comme il l’avait fais avec les deux filles…Mais ce dernier ne lui en donna pas le temps et lui assena un coup de sabre a une vitesse prodigieuse !
Mu par un instinct de protection, l’avatar avait évité de justesse, et au vu de la blessure qu’il avait sur le thorax, se félicita de l’avoir éviter, sinon il serait effectivement mort !
L’avatar compris alors qu’il n’avait pas affaire a n’importe qui et attaqua l’énergumène en ce donnant a fond, sa vitesse et surtout sa force étaient prodigieuses, mais le rat semblait ne pas avoir de difficulté à esquiver et à parer, malgré le fait qu’il ne puisse attaquer…
Apres cet échange de coup monstrueux le surhomme s’arrêta légèrement essoufflé…

Avatar : comment t’a fait… Personne n’avait… réussi à me parer !
Le rat : a bon ? Ben j’en connais d’autres qui pourrait le faire !
Avatar : si seulement je n’avais pas utilisé tant d’énergie !
Le rat : ça malheureusement c’est ton erreur…
Avatar : dans ce cas on va en finir maintenant !

Toute la force de l’énergumène se concentra en sa paume, et le rat sembla intéressé, il sembla réfléchir puis ferma les yeux, rengainant son sabre, afin d’utiliser le sort de son choix….
L’énergie faisait trembler la structure même de la construction, on pouvait la ressentir comme si elle avait pris la forme du vent qui tentait de s’échapper pas le moindre interstice, et les deux filles eurent l’impression de se trouver au sommet d’une tour, par temps orageux, avec le vent soufflant de toutes ses forces….
Le rat restait impassible, le sabre rengainer dans la main gauche, sa main droite sur la poignée, ayant visiblement une idée derrière la tête…
Puis l’avatar lança alors son attaque en face de lui, de ses mains jailli une boule de la taille d’un homme, boule qui se fissura en sa surface, seulement du coté du rat, et une gigantesque vague d’énergie jailli de la sphère, si large qu’elle ne laissait aucune chance d’esquive….
Mira avait les yeux rivé sur le rongeur, se demandant ce qu’il allait faire, mais elle distingua rien de ce qu’il se passa, elle entendit juste le samouraï hurler :

Le rat : Zanmato !

Les flots d’énergies furent tranché en deux, qui se séparèrent devant le rat et ne touchèrent aucune des personnes présentes derrière lui. Mais ne furent pas pour autant arrêté, une fois qu’ils eurent buté sur le mur il formèrent un remous qui allait revenir sur le petit groupe, mais le rat l’avais prévu et annonce :

Le rat : arcane d’espace, portes du néant !

Et le trop plein d’énergie disparu par la porte qu le rat avait ouverte….
Le calme revint, et vit que l’avatar avait été lui aussi tranché en deux par l’attaque, il était en train de vivre ses derniers instants, et s’adressa alors au rongeur qui s’était approché de lui…

Avatar : votre force et colossale…
Le rat : pas tant que cela…. La première fois j’avais bien plus galéré que ça….
Avatar : la première fois ?
Le rat : tout ce que je peut dire c’est que le niveau de Lucien a bien augmenter depuis, ce qui t’a suffisamment affaibli pour que j’ai pas a me fouler…
Avatar : pourquoi n’avoir pas utiliser la porte de suite ?
Le rat : pas sur que ça aurait finit le combat…
Avatar : si ça t’est déjà arrivé tu connais la suite alors ?
Le rat : en effet….Je compte t’envoyer les cinq qui reste….

L’avatar ne répondit pas, il venait de rendre son dernier souffle, et le rat décrochât sa cape qu’il étendit sur son adversaire, il prit en même temps le médaillon que ce dernier avait autour du cou, puis il fit le tour de la pièce qui gardais des traces du combat avant de se présenter devant le piédestal. Lucien le regardait avec intérêt, et vis que le fait qu’Eric soit gravement blesser l’embêtait un peu. Le regard du rongeur se tourna vers Mira qui soignait son ami, puis se posa sur la dernière personne présente…

Lucien : tu ne la connais pas…. Mais je pense que c’est a elle de l’utiliser !
Le rat : heu, justement parce que je la connais pas, je veut pas qu’elle y touche !
Lucien : et si elle nous suit ?
Tely : hein ?
Le rat : apparemment elle a pas l’air super d’accord…
Lucien : tu sais aussi bien que moi qu’il te faut quelqu’un au plus vite….
Tely : et pourquoi pas toi alors ?

Elle s’était tournée vers Lucien, qui prit un air embarrassé et le rongeur fit la moue, comme si c’était impossible… Il prit alors sa décision, se dirigeât vers Tely, la prit par le bras, et l’amena près de l’autel. Il lui mis le médaillon dan la mains, et lui fit encastrer ce dernier dans une encoche prévu a cet effet, et il recula d’un pas…

Le rat : bonne chance !

L’autel commença a monter vers le plafond, étant en fait une colonne, en même temps que lui un mur c’était élever dans une circonférence d’un mètre autour de cette colonne qui après avoir remonter au plafond redescendis vers le sol, avec le mur. Quand le mécanisme eu fonctionner, seul le seul uni restait à l’endroit ou se trouvais précédemment la femme….

Le rat : bon y’a plus qu’a attendre !

A suivre

_________________

Agenusha : Correction Hachant l'Épuisement Relaté Immédiatement et Stoïquement
Agenusha : soit c.h.é.r.i.s

[14:42:15] Un rat qui rit: ... F5
[14:43:59] Ésaïe Legrand: Particule Oubliée Introvertie Nonchalemment Transformée en Poivron Obsolète Ignare Niais Traitée de Patate Obnubiliée Idiotement Nacrée Texturée Frêlaté Car Impossiblement Nutritive et Quémandée.

Soit : Point Point Point FCinq
avatar
Le Rat qui rit
Ancien de l'Ombre
Ancien de l'Ombre

Nombre de messages : 1342
Age : 31
Alliance/Guilde : Samourai
Date d'inscription : 05/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: URQR : Chapitre 7 : Avatars!

Message  Le Rat qui rit le Jeu 15 Mai 2008 - 11:37

Tely s’était retrouvé dans une pièce circulaire, au centre de laquelle trônait une sorte de colonne sur laquelle était posés deux espèces de bâtons reliés entre par un filin. En s’approchant, elle pu voir que deux autres câbles enroulés autour des deux bâtons….
Curieuse, elle pris l’objet en main, et eu la surprise d’entendre une voix dans son dos….

Voix : voila enfin quelqu’un, l’attente fut longue….

Tely se retourna et vit alors une jeune femme, armée d’une épée, portant un casque en acier qui recouvrait des cheveux coupés court, ainsi qu’une armure de plate, des gantelets et un tabard fait sur mesure….Cet aspect guerrier du moyen age interloqua plus ou moins Tely qui ne savais pas quoi dire….

Guerrière : et bien quoi de surprenant ?
Tely : et bien tu n’était pas la il y’a une seconde, si je te voyait pas en face de moi j’aurais cru a un fantôme…
Guerrière : un fantôme ? Ma foi, la description et plutôt proche. Mais ne parlons point de moi mais de vous…
Tely : de moi ? Pourquoi ?
Guerrière : je peux voir que tu es une humaine de cette planète, et si j’en crois les prophéties, tu dois être l’une des dernières survivantes de ton peuple…..
Tely : en fait…. La dernière…
Guerrière : les prophéties ne sont jamais parfaitement exactes… As-tu vaincu l’avatar ?
Tely : non… Quelqu’un l’a fait à ma place.

Le visage de la femme s’éclaira de son premier sourire, puis elle continua la conversation….

Guerrière : il est rare que des gens soit si généreux, tu a de la chance…
Tely : j’ai plutôt l’impression qu’ils n’avaient pas vraiment le choix.
Guerrière : qu’importe, le tout est que tu aies récupéré Hurlevent !
Tely : Hurlevent ?

La guerrière désigna alors les deux bâtons, puis expliqua…

Guerrière : c’est une arme un peu spéciale, tu vas la ramener avec toi.
Tely : et que suis-je sensée en faire ?
Guerrière : et bien c’est a toi d’en décider, mais ceci est l’héritage de tes ancêtres…
Tely : une telle guerre pour si peu… Cela n’a aucun sens.
Guerrière : ne te fie pas trop aux apparences.
Tely : maintenant que j’ai accompli le but que je recherchais depuis si longtemps je suis perdu…
Guerrière : peut être devrait tu vraiment suivre ceux qui t’on aidée, après tout tu leur doit bien ce service…
Tely : hors de question!

S’en suivit un long silence, Tely réfléchissait…

Tely : et comment on fait pour ressortir ?
Guerrière : place toi la une fois que tu auras pris Hurlvent…

Tely prit l’arme, et la Guerrière disparu, puis elle se mit a l’endroit que cette dernière avait indiquer et attendit. Le sol commença alors a s’élever et elle revint dans la salle ou le rat et ses trois compagnons se trouvaient… Le rat soutenait Lucien, visiblement très épuisé, tout deux regardait Mira s’occuper des blessures d’Eric. Quand la personne surgit du sol le rat se retourna, et vit qu’elle avait Hurlevent dans la mains.

Le rat : bon voila ! On va pouvoir rentrer…
Lucien : hein ? C’est tout ?
Le rat : t’a pas besoin d’en savoir plus long sur cette histoire pour le moment. Bon je vais ouvrir un passage pour retourner a nos vaisseaux…
Mira : un passage ?
Le rat : Arcane d’espace, Tunnel !

Un Trou dans l’espace se fit, et le rat, toujours soutenant Lucien, passa par la porte dimensionnelle, suivit par Mira qui traînait Eric…. Tely souffla, puis passa la porte elle aussi… Ils se retrouvèrent tout les cinq a coté du vaisseau que Lucien avait emprunté, a coté de lui était posé le croiseur jaune du rat, avec lequel il était venu. Le rongeur commença par aller porter Eric dans un des couchettes de son vaisseau, puis revins à l’endroit ou il avait laissé Lucien, assis par terre, entouré par les deux femmes…

Le rat : tu arrivera a conduire le vaisseau jusqu'à la base ?
Lucien : ouais ne t’inquiète pas…Mais que fait tu d'elle?

Il montrait Tely du doigt.

Le rat : elle, elle reste ici, si jamais j'ai besoin de ce qu'elle a recupéré, je reviendrai!
Lucien : mais.. pourquoi?
Le rat : c'est comme ca!

Le rat salua alors Tely et lui dit :

Le rat : Nul doute que l’on se reverra…

Et il rentra dans son vaisseau, se mis au commande et commença a faire chauffer les moteurs.
Lucien se releva avec difficulté…

Lucien : bon bas a plus, alors, en espérant te revoir…
Tely : heu…

Le vaisseau du rat décolla dans un vacarme étourdissent, dû aux turbines…

Mira : tu allais dire ?
Tely : non rien… A la prochaine….
Lucien : a plus !
Mira : on se reverra !

Tout deux regardèrent Tely disparaître dans les ruines de la citée, puis, il rentrèrent de la vaisseau de Lucien, et après un certains temps il décolla. Laissant derrière eux la planète ou il avait passé leur quatre derniers jours, il se dirigèrent vers Radient Garden, la planète ou était installé la base du rat…
Quand ils arrivèrent, le croiseur du rat était déjà garé, et quand il descendirent, Mira et Lucien virent alors que le rongeur les attendaient…

Le rat : mon bouquin please !
Lucien : heu…
Le rat : Lucien !

Lucien lui remis alors le livre, a contre cœur, et le rat le rangea a l’intérieur de sa veste.

Le rat : ce bouquin peut a lui seul causer la destruction de l’univers donc je vous prierait de ne pas chercher a le retrouver…
Mira : c’est une blague ?
Le rat : pas le moins du monde, même si les chance sont infimes, je préfère ne pas les négliger !
Lucien : mais….
Le rat : quand a toi, a l’avenir évite de te lancer dans une aventure sans avoir réfléchi au conséquences…Si j’était pas arrivé a temps j’aurais sans doute retrouver que vos cadavres.
Lucien : et comment t’a fais pour arriver si vite ?
Le rat : je me suis pas absenter un mois pour un rien…
Mira : tu a réussi a maîtriser un nouvel arcane c’est ça ?
Le rat : ouais, enfin ça faisait six mois que je cherchais a trouver le moyen de l’utiliser celui la…
Lucien : l’arcane d’espace, ça à l’air surpuissant…
Le rat : bof, ça me prendra des années pour arriver a en faire quelque chose !
Mira : et a propos des avatars ?
Le rat : je crois que vous savez le principal… Il nous en reste cinq à vaincre…
Mira : y’en avait pas sept ?
Lucien : si, enfin c’est une longue histoire….

C’est alors que quelqu’un sorti du vaisseau de Lucien, l’air malade…

Tely : qu’est ce que c’est que ce moyen de transport !
Le rat : HEIN !
Lucien : ben je croyais que tu voulais rester sur ta planète ?
Tely : ben ouais, mais après réflexion, j’avais plus rien a faire, je me serait ennuyée en plus seule de sa race sur une planète c’est pas vraiment intéressant…
Le rat : tu viens faire quoi ici ?
Tely : ben je vais voir ce qu’il y’a d’intéressant dans ce bâtiment, et comment les choses s’y déroule…
Mira : heu, tu risques de mourir à tout moment, il arrive toujours plein de tuiles au rat et on se retrouve embringué dans des histoires de fou…
Tely : le danger m’attire plus qu’il me fait peur, je sens que je ne vais pas m’ennuyer ici !
Le rat : et si je veux pas que tu reste ?

Elle claqua des doigts et un tigre apparu, le rat fut surpris et elle en profita pour partir vers l’intérieur de la base, l’air satisfaite… Le rat l’air déconfit, la regarda rentrer. Lucien haussa les épaules.

Lucien : bon bas tout fini bien, même si je suis sur que c’est ce que tu avais prévu….
Le rat : on devait aller voir cet avatar juste après mon petit voyage… Non seulement vous avez été trop vite en besogne mais en plus je me tape quelqu’un de plus à gérer !

Et il s’en alla, visiblement en colère. Lucien lui fit une grimace, pensant que le rat ne savait pas trop ce qu’il voulait, puis suivi les traces de Tely, avec pour projet de lui faire visiter la base avant qu’elle ne provoque une catastrophe…

Fin du chapitre 7!

_________________

Agenusha : Correction Hachant l'Épuisement Relaté Immédiatement et Stoïquement
Agenusha : soit c.h.é.r.i.s

[14:42:15] Un rat qui rit: ... F5
[14:43:59] Ésaïe Legrand: Particule Oubliée Introvertie Nonchalemment Transformée en Poivron Obsolète Ignare Niais Traitée de Patate Obnubiliée Idiotement Nacrée Texturée Frêlaté Car Impossiblement Nutritive et Quémandée.

Soit : Point Point Point FCinq
avatar
Le Rat qui rit
Ancien de l'Ombre
Ancien de l'Ombre

Nombre de messages : 1342
Age : 31
Alliance/Guilde : Samourai
Date d'inscription : 05/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: URQR : Chapitre 7 : Avatars!

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum